RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Appel aux Révolutionnaires Tunisiens de la Vingt-cinquième Heure

Révolutionnaires de la Vingt-cinquième Heure, du Leader auto-déclaré au Prédateur de la politique, en passant par l’Anesthésié du Système Zinochet et le Collabo-s’auto-réclamant-Indépendant, sans oublier ce beau Monde, atteint d’Alzheimer Politique, qui commence à s’agiter, à l’approche des élections du 23 octobre prochain, pour L’Assemblée Constituante, et ces Amnésiques qui se voient, déjà , Constituants et, pourquoi pas ?, détenant la Magistrature Suprême de la Deuxième République Tunisienne,

estimant le danger Contre-révolutionnaire définitivement écarté et croyant la Révolution orpheline de sa Jeunesse qui lui a donné vie, vous êtes sortis, en charognards, de votre terrier, parasitant la Révolution, sans aucune décence ni fierté, pour essayer d’accaparer le trophée des Lionceaux et tirer les marrons du feu.

Tout d’abord, sachez, qu’après ces décennies de Dictature, avec ses Milices, sa Police Politique, ses Tortures, sa Répression, ses Injustices, ses Prisons, …, c’est à une ambitieuse et réelle Résurrection que nous aspirons, sans aucun compromis, ni aucun bémol. Et, comme le criaient les Partisans de la Seconde République Espagnole, nous crions : « No pasarán ! ».

Ensuite, rappelez-vous que, pendant que vous paracheviez votre acclimatation avec le Régime Zinochet, les Jeunes, des campagnes et des villes, étaient en première ligne, offrant leurs poitrines aux balles réelles de ses Brigades Spéciales, leurs corps à ses matraques et leurs yeux à ses bombes lacrymogènes. Et, plus tard, pendant que vous rajustiez votre retournement de vestes, après la fuite du Dictateur, vous n’avez daigné faire aucun geste, ni prononcer aucun mot, envers cette Jeunesse qui représente presque les deux tiers de la population du pays et qui continue à souffrir de la double discrimination qui fut l’une des causes de la Révolution de Jasmin, à savoir : son taux de chômage est le triple de celui du reste de la population et le taux de chômage des diplômés de l’Université est le triple de la classe des citoyens non diplômés.

Aussi, envers vos egos, vos tricheries, vos lâchetés, vos mensonges et votre déficit d’Honneur et de Dignité, cette Jeunesse ne peut ressentir que du mépris et du dégoût.

Rappelez-vous, également, que ces Jeunes ont gagné, sans aucun Chef, sans aucun Parti Politique, sans aucune Idéologie, sans aucun drapeau étranger brûlé, sans aucun slogan religieux, sans aucune violence, mais avec une détermination et une mobilisation, sans précédents, soutenus par leur mal-être quotidien et par des slogans et des mots d’ordre spontanés, sortis droit de leurs coeurs, dont les plus significatifs, qui furent la source d’inspiration du Printemps Arabe, sont : Dégage, Liberté, Dignité, Démocratie, Egalité.

Enfin, vous avez intérêt à avoir toujours présent à l’esprit que cette Jeunesse, comme furent, hier, les Gavroches de la Commune de Paris, comme sont, aujourd’hui, les Gavroches de l’Intifada Palestinienne, ne dort que d’un seul oeil : vigilante, méfiante et sur ses gardes, elle est, plus que jamais, prête à courir au secours de sa Révolution.

HORCHANI Salah

URL de cet article 14659
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

SALARIÉS, SI VOUS SAVIEZ... DIX IDÉES RECUES SUR LE TRAVAIL EN FRANCE
Gérard FILOCHE
« Le droit du licenciement doit être assoupli », « les 35 heures n’ont pas profité aux salariés », « les charges sociales sont trop lourdes », « les fonctionnaires sont des privilégiés », « à terme, on ne pourra plus financer les retraites », etc. Telles sont quelques-unes des idées reçues qui dominent le débat public sur le travail en France. En dix réponses critiques, chiffres à l’appui, Gérard Filoche bat ici en brèche ces préjugés distillés par la vulgate néolibérale pour tenter de liquider un siècle de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il faut s’endurcir, mais sans jamais se départir de sa tendresse.

Ernesto "Che" Guevara

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.