RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Auteur : Salah HORCHANI

Tunisie – Nationalisme populiste, patriotisme et chroniqueurs persécutés

Salah HORCHANI

« Le patriotisme, c’est d’abord l’amour des siens, le nationalisme, c’est d’abord la haine des autres » Romain Gary - « Il n’y a point de patrie dans le despotisme, d’autres choses y suppléent : l’intérêt, la gloire, le service du prince. » La Bruyère [1].

Ils furent poursuivis pour des faits tout droit liés À leurs émissions qui s’étaient imposées Dans le PAT, parmi celles les plus appréciées Pour leur sérieux et leur crédibilité Pour leurs analyses pertinentes, condamnés Dans un pays où tout débat devient suspect [2] Où tout avis hors ligne est assimilé À un défaut de patriotisme, si ce n’est À un abandon dans les bras de l’étranger « De misérables, par le peuple, discrédités » [3] Dans une logique nationaliste « populistée » Mêlant le patriotisme à son opposé Car le premier valorise la diversité Est inclusif et se fonde sur une vérité Respectueuse de l’autre, des minorités Autour de laquelle la Nation est unifiée À travers des valeurs universelles partagées Qui renforcent sa cohésion et son unité Sans application d'exclusion quelconque ou rejet Envers tous ceux qui sont attachés aux libertés Individuelles et collectives, jaloux de leur respect Permettant de lui construire un avenir apaisé Avec ses citoyens, à leur terre, attachés Qu’ils croient être la meilleure qui (...) Lire la suite »

Liberté pour Sonia Dahmani, Mohamed Bouallegue, Borhane Bsaïes et Mourad Zeghidi

Salah HORCHANI
Lorsque les chroniqueurs seront interrogés Pour quels crimes ils ont été incarcérés Ils répondront, en chœur, à l’unanimité : « Pour vouloir exprimer, librement, nos idées Acquis pour lequel nos martyrs se sont sacrifiés Qu’un liberticide décret essaye d’enterrer [1] Où un emprisonnement de cinq ans est réservé À quiconque - pour produire, répandre, diffuser Ou rédiger de fausses nouvelles et données - Utilise les TIC ; condamnation accompagnée [2] D'une amende de quinze mille euros, à peu près De même, est passible des mêmes peines précitées Toute personne qui utilise les TIC pour diffamer Autrui ; les peines prévues sont, au double, portées Si, un agent public, est la personne visée » [3] Salah HORCHANI [1] https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/240922/tout-sur-kais-sa... [2] TIC = Technologies de l'information et de la communication. https://uis.unesco.org/fr/glossary-term/technologies-de-linformation-e... [3] Les deux premiers vers de ce poème sont inspirés des versets 8-9 de la Sourate (...) Lire la suite »

Shlomo Sand et Israël Shahak, Israéliens et « Nouveaux Justes parmi les nations »

Salah HORCHANI
Une catastrophe humanitaire inédite, provoquée par un État voyou, se déroule sous les yeux du monde entier Génocide, en images et en son de ce que nous avons vu et entendu durant les sept derniers mois, documenté [1] Malgré l’indignation de l’opinion publique mondiale qui ne tarit pas ; ce qui rend furieux Israël et ses alliés Dont celle de célébrités internationales de toutes disciplines, de tous âges et de toutes nationalités Swann Arlaud, Milo Machado-Graner, Ramy Youssef , Mark Ruffalo, Billie Eilish, parmi lesquelles on peut citer Qui, sur le tapis rouge des Oscars, par solidarité avec le peuple palestinien, des pins, ont porté [2] Sans oublier tous ces courageux Israéliens qui œuvrent pour la paix, et à en payer le prix, sont prêts Et toutes ces voix juives qui combattent le Gouvernement Netanyahou et ses suprémacistes alliés Ils se comptent par centaines de milliers et se battent par la pression citoyenne, et par l’écrit et le parlé Parmi ces innombrables héros de culture juive, « Nouveaux Justes (...) Lire la suite »

Kaïs Saïed et l’armée (sujet tabou pour les médias tunisiens, et pour cause ! [1] )

Salah HORCHANI
À ce sujet, le quotidien Africa Intelligence [5] a publié deux articles intitulés " Kaïs Saïed, le président qui verrouille le pouvoir avec ses généraux " [6] et " Ce quatuor d'officiers qui murmurent à l'oreille de Kaïs Saïed " [7], parus, respectivement, le 17.02.2023 et le 20.02.2024. Le résumé du premier est : « Le président tunisien s'affiche de plus en plus aux côtés des militaires, allant jusqu'à les intégrer dans son cabinet et au gouvernement. L'arrivée dans les ministères de ces hauts gradés, traditionnellement tenus à l'écart de la politique, suscite de grandissantes inquiétudes », et celui du second est : « Depuis le coup de force présidentiel de juillet 2021, les hauts gradés n'ont cessé de grignoter des parcelles supplémentaires de pouvoir. Ils sont désormais incontournables dans l'entourage du chef de l'État, dont ils déterminent l'agenda politique ». Quant à mon avis sur la relation de Kaïs Saïed avec l’armée, plusieurs fois, dans mes poèmes, je l’ai exprimé : Les forces armées et de sécurité (...) Lire la suite »

Modernistes tunisiens de tous bords, unissez-vous !

Salah HORCHANI
On dit que Mondher Zenaidi serait Candidat afin de nous présider Je crois en toute sincérité Que c’est l’oiseau rare qu’il nous faudrait Pour sa probe et son honnêteté Homme d’État, il s’était révélé Pendant sa longue carrière passée Avec des compétences variées Parmi lesquelles on peut citer : Commerce, tourisme, transport, santé Où, des portefeuilles, il a occupé Pendant une vingtaine d’années Homme d’expérience et de modernité Non clivant, au discours modéré Pouvant, tous les électorats, fédérer Celui du président sortant, excepté Qui, au dernier sondage, s’est élevé Au cinquième de la totalité [1] Et, c’est le seul qui a cette spécificité Capable de nous rassembler Autour d’un projet de société Rompant avec ce qui a existé Il y a un fait qui mérite d’être mentionné C’est que son père a déjà beaucoup donné À la Tunisie du siècle dernier [2] Le premier ingénieur tunisien diplômé De l’École centrale de Paris, il est École que son fils a aussi intégrée On dit aussi qu’il serait impliqué Dans une affaire louche du public (...) Lire la suite »

Présidentielles tunisiennes 2024 : à tous les démocrates !

Salah HORCHANI
On dit que Mondher Zenaidi serait Candidat afin de nous présider Je crois en toute sincérité Que c’est l’oiseau rare qu’il nous faudrait Pour sa probe et son honnêteté Homme d’État, il s’était révélé Pendant sa longue carrière passée Avec des compétences variées Parmi lesquelles on peut citer : Commerce, tourisme, transport, santé Où, des portefeuilles, il a occupé Pendant une vingtaine d’années Capable de nous rassembler Autour d’un projet de société Rompant avec ce qui a existé On dit aussi qu’il serait impliqué Dans une affaire louche du public marché S’il est coupable, qu’il soit jugé En toute équité et sérénité S’il est innocent, qu’on cesse d’invoquer Une affaire qui serait de toute pièce montée Salah HORCHANI Professeur des universités (Mathématiques, Universités de Bourgogne et de (...) Lire la suite »

À propos du « Mémorandum tuniso-russe de coopération en matière électorale »

Salah HORCHANI
À priori, les diverses positions de notre président, je préfère ne pas en parler Bien que ma voix s’applique à être une voix de lutte contre toutes les injustices, en vérité Car, par son Décret-loi liberticide 54, le droit à la libre expression a été plombé [1] Et celui qui le critique ou ne se soumet pas à son magistère, se trouver en prison, pourrait Pour plusieurs années, ne serait-ce que pour un post perçu diffamateur, sur les réseaux sociaux, publié [2] Beaucoup de voix d’opposants se sont tues, depuis que le triste Décret-loi liberticide fut promulgué Cependant, un principe injuste, par Benyamin Netanyahou et Vladimir Poutine, partagé À savoir, dans le monde, la force est loi et c’est la fin du droit international, et son respect Assise de l’occupation de la Palestine et de l’Ukraine, qui a commencé d’abord par la Crimée M’astreint à être critique face au « Mémorandum de coopération en matière électorale » qu’il vient de signer Avec le dernier nommé, Mémorandum qui a été, par le président de (...) Lire la suite »

La lâcheté des régimes arabes dans le conflit israélo-palestinien

Salah HORCHANI
Tous les pays arabes sont confrontés à leurs contradictions entre la fervente popularité De la cause palestinienne dans leurs opinions et la position de leurs dirigeants qui ont laissé couver À petit feu le conflit israélo-palestinien, en particulier, ceux qui ont normalisé Qui cultivent habilement le secret et le silence, par rapport à leur position, en réalité Pour alléger les souffrances ou œuvrer en faveur de la levée du blocus des Gazaouis, ils ont peu fait Pour résoudre le conflit israélo-palestinien, auprès de l’ONU, ils se sont, à fond déchargés Tout en sachant pertinemment que toute solution juste, par le véto des USA, sera bloquée Car, Israël, comme son 51ème État, du moins sa tête de pont au Moyen-Orient, apparaît Pour maîtriser cette région, « aujourd’hui, les deux alliés ont besoin l’un de l’autre, plus que jamais » [1] Et les États arabes laissent faire, et, de temps en temps, quand une crise surgit, ils font semblant de dénoncer Celui qui prêche la reconquête de la Palestine, toute la Palestine (...) Lire la suite »

À propos du génocide des Palestiniens par l’État d’Israël : les « Nouveaux justes »

Salah HORCHANI
Chapeau bas à tous ces courageux israéliens qui œuvrent pour la paix, et à en payer le prix, sont prêts À l’instar de ce jeune qui a déclaré à ses juges : « à une guerre criminelle à Gaza, je refuse d’y aller » [1] Et nombreux sont les jeunes pacifistes israéliens emprisonnés pour avoir refusé d’y participer Et à toutes ces organisations juives qui militent en faveur de la cause palestinienne, avec témérité En faveur d’une paix juste et durable au Proche-Orient, avec, en premier, l’association juive laïque l’UJFP [2] Suivie de l’association de terrain israélienne Peace Now qui, en mars 1978, a été fondée Œuvrant pour mettre fin à l'occupation, revenir au Frontières de 1967 et instaurer la paix Dès les années 90, les colonies comme l’un des principaux obstacles à ce but, elle a identifiées Ses activités visent à garantir que les questions liées à cette paix restent une primordiale priorité De l'agenda politique et du discours public, et cela par la pression citoyenne, les débats, les publicités,... Elle a des (...) Lire la suite »
13 

Gaza, la martyre !

Salah HORCHANI
Gouvernement après gouvernement, on voit la Colombe, des côtes de la Palestine, s’éloigner Bombardement après bombardement, attentat après attentat, l’on est à se demander Pour les deux camps, est-ce que leur escalade dans l’échelle de l’horreur va pouvoir un jour s’arrêter Aucun Gazaoui, par le feu venant du ciel, n’est épargné, et des familles entières ont été décimées Ou bien, par celui provenant de la terre et de la mer, quoi qu’il fasse, il n’a aucun endroit sûr où se réfugier Des centaines de milliers d'êtres humains innocents piégés par une force de feu surgissant de tous côtés À Gaza, il n’y a plus de sédentaires, ses habitants, d’évacuation en évacuation, sont trimballés Abandons forcés massifs de leurs habitations répétant une longue histoire de déplacements passés Ils sont près de deux millions de prisonniers SDF qu’on fait déplacer à coup de milliers de tracts, du ciel, largués Qui subissent quotidiennement des pertes, allant en crescendo, en termes de vies humaines, de biens et de dignité Qui dorment dans (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 140