RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Modernistes tunisiens de tous bords, unissez-vous !

On dit que Mondher Zenaidi serait
Candidat afin de nous présider
Je crois en toute sincérité
Que c’est l’oiseau rare qu’il nous faudrait
Pour sa probe et son honnêteté
Homme d’État, il s’était révélé
Pendant sa longue carrière passée
Avec des compétences variées
Parmi lesquelles on peut citer :
Commerce, tourisme, transport, santé
Où, des portefeuilles, il a occupé
Pendant une vingtaine d’années
Homme d’expérience et de modernité
Non clivant, au discours modéré
Pouvant, tous les électorats, fédérer
Celui du président sortant, excepté
Qui, au dernier sondage, s’est élevé
Au cinquième de la totalité [1]
Et, c’est le seul qui a cette spécificité 
Capable de nous rassembler
Autour d’un projet de société
Rompant avec ce qui a existé
Il y a un fait qui mérite d’être mentionné
C’est que son père a déjà beaucoup donné
À la Tunisie du siècle dernier [2]
Le premier ingénieur tunisien diplômé
De l’École centrale de Paris, il est
École que son fils a aussi intégrée

On dit aussi qu’il serait impliqué
Dans une affaire louche du public marché
S’il est coupable, qu’il soit jugé
En toute équité et sérénité
S’il est innocent, qu’on cesse d’invoquer
Une affaire qui serait de toute pièce montée

Faisons preuve de beaucoup de maturité
D’altruisme et de solidarité
Des campagnes, il faut développer
Pour mobiliser le citoyen comme jamais
Dans des groupes de militants, à s’engager
De nouvelles alliances, il nous faut nouer
Avec tous les courants qui sont attachés
À la démocratie et aux libertés
Qui sont souvent, « les modernistes », appelés
Pour créer la nécessaire unité
Conduisant, à l’unisson, à voter
Qui, vers la victoire finale, nous conduirait
L’unité, même dans la diversité
Pour sauver ce qu’il reste à sauver
De Gaulle et le PCF l’ont fait
À la Seconde guerre du siècle dernier
Pour libérer la France occupée
Alors que tout les opposait
C’est pour ça qu’ils y sont arrivés
Et, le programme du CNR, ils ont adopté
Matrice de toutes les sociales avancées
Accomplies pendant les glorieuses années
Que leur exemple puisse nous inspirer
Que la gauche arrête de, en touche, botter 
De s’auto-détruire, de se torpiller [3]
En s’unissant à Zenaidi, Moussi et alliés
Autour d’un fiable gouvernemental projet
Social et économique, en particulier
Volets qui furent, par le passé, négligés
Par tous les pouvoirs qui se sont succédés
Depuis la Révolution du 14 janvier
Prévoyant, aux calendes grecs, de renvoyer
La Constitution du 25 juillet
Du Décret 54, accompagnée
Démontré liberticide par les faits
Que le régime a largement employé
Pour intimider et faire taire ses opposés
Allant jusqu’à, sans motifs, les emprisonner
Du moins, sans motifs légalement justifiés
En s’unissant à Zenaidi, Moussi et alliés, je disais
En organisant des primaires, s’il le fallait
Pour choisir la personne qui va nous représenter
Le PDL sans alliance ne pourra pas gagner
Il y va de la Patrie et de sa destinée
Pour ne pas, dans l’inconnu et l’aventure, sombrer
Abîme qui risque de nous engloutir à jamais
De l’islamisme rampant qui nous a épuisés
Et du populisme primaire, il y en a assez 

Parmi les diverses personnalités
Qui sont susceptibles de se présenter
Il a, de loin, le plus de chances de l’emporter
Contre l’actuel locataire du Palais
Il est celui qui s’approche le plus du portrait
Du chef d’État rêvé que j’ai ailleurs dressé [4]
Des égos de certains, il y en a assez [3]
Ceux qui nous ont fait perdre par le passé
Cause de la situation où l’on est
Un seul slogan, un seul mot d’ordre : Unité
Et, l’arithmétique, gagnants, nous donnerait
Saisissons cette opportunité pour faire bouger
Les lignes qui sont depuis près de trois ans figées
Dans le désespoir et la morosité
Et, c’est maintenant qu’il faut nous mobiliser
Pour que les rapports des forces soient changés
Et que le score du sortant reste limité
Aux 11 % des différents scrutins passés [5] 
Qui avaient ratifié son minoritaire projet [6]

Et, pour, terminer
Je reproduis ci-dessous un post publié
Sur ma page FB, il y a trois semaines passées
Invitant le lecteur à écouter
Une chanson, toujours d’actualité
L’estaque intitulée [7] :

Une chanson sur la liberté
Le rassemblement et l’unité
Pour que la victoire soit assurée
Plus que jamais d’actualité
Dans tous les pays et les contrées
Où la dictature s’est installée
Où la patrie se trouve en danger

Une chanson sur la liberté
Que je ne cesse de fredonner
À la veille d’un grand échéancier
Pour l’automne prochain, planifié
Reste à trouver la personnalité
Qui pourrait conduire à cette unité

Une chanson à faire écouter
À toute personne éprise de liberté
Et combattant pour y arriver
Frissons garantis, c’est assuré

Salah HORCHANI
Professeur des universités
(Mathématiques, Universités de Bourgogne et de Tunis)

[1] https://www.lequotidien.com.tn/fr/politique/2713-intentions-de-vote-po...

[2] https://www.leaders.com.tn/article/13433-abdelaziz-zenaidi-ce-grand-ba...

[3] https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/131019/elections-tunisi...

[4] https://www.legrandsoir.info/a-propos-du-memorandum-tuniso-russe-de-co...

[5] https://www.jeuneafrique.com/1533281/politique/en-tunisie-tres-faible-...

[6] Une version-résumée du poème ci-dessus est parue dans Le Grand Soir, sous le lien suivant :

https://www.legrandsoir.info/presidentielles-tunisiennes-2024-a-tous-l...

[7] https://www.youtube.com/watch?v=VQmY9i1xgMo

Il s’agit de l’adaptation en français, par Marc Robine, de la chanson catalane “ L’Estaca ” (traduction littérale : « Le Pieu ») composée par le chanteur Lluís Llach en 1968, durant la dictature du général Franco en Espagne : c’est un cri à l’unité d’action pour se libérer de l’oppression, pour atteindre la liberté.

»» https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/120424/modernistes-tuni...
URL de cet article 39522
  

LA CRISE, QUELLES CRISES ?
Eric TOUSSAINT, Damien MILLET
Les médias et les économistes de la tendance dominante donnent généralement à propos d’un phénomène aussi profond qu’une crise des explications partielles, partiales et biaisées. Cette vision teintée de myopie caractérise tout ce qui touche aux questions économiques. Damien Millet et Eric Toussaint en spécialistes de l’endettement lèvent le voile sur les racines profondes et durables du déséquilibre économique qui caractérise toute la vie sociale. En 2007-2008 a éclaté la crise financière internationale (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

A force de tout voir on finit par tout supporter...
A force de tout supporter on finit par tout tolérer...
A force de tout tolérer on finit par tout accepter...
A force de tout accepter on finit par tout approuver.

Saint Augustin

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.