Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Bayer-Monsanto : c’est bien plus et bien pire que le glyphosate et le dicamba !

Alors que les méga-fusions de la dernière décennie ont beaucoup attiré l’attention, toute une série d’acquisitions de moindre taille par Bayer et Monsanto sont passées inaperçues, alors qu’elles vont permettre aux deux entreprises d’accroître et de consolider encore leur puissance, grâce aux BANQUES DE DONNÉES NUMÉRIQUES AGRICOLES.

Nous sommes à un moment critique pour nos systèmes alimentaires et agricoles. Si Bayer et Monsanto sont autorisés à finaliser leur projet de fusion de 66 milliards de dollars, les paramètres économiques de l’alimentation, de l’agriculture et de l’environnement vont être profondément modifiés. La compétition dans le domaine agricole ne sera plus jamais la même.

La nouvelle compagnie serait la plus grande compagnie mondiale de semences légumières, la plus grande compagnie mondiale de semences de coton, le plus grand fabricant et vendeur d’herbicides, le plus grand détenteur de droits de propriété intellectuelle et de brevets sur des traits de semences tolérantes à des herbicides et la compagnie qui mène le plus de recherches au monde sur les semences et les traits (génétique) des semences.

Bien que dans le cadre de cette fusion, l’accent ait principalement et à juste titre porté sur les semences, les traits génétiques, et les produits chimiques, un quatrième élément de la transaction, très peu remarqué est essentiel pour comprendre ses conséquences sur l’avenir de l’alimentation et de l’agriculture : les DONNÉES NUMÉRIQUES.

La nouvelle compagnie sera en position de combiner sa branche base de données avec ses semences, ses traits génétiques et ses produits chimiques pour créer une nouvelle plateforme technologique. Chaque secteur s’imbriquera dans les autres et les soutiendra. Pour Bayer-Monsanto, cette plateforme sera un moyen de renforcer les ventes d’un produit par un autre, même si cet autre produit est de moins bonne qualité ou plus cher qu’un produit similaire fabriqué par un concurrent. C’est potentiellement un moyen de pratiquer une discrimination tarifaire parmi les agriculteurs. C’est aussi un moyen d’intégrer l’ensemble de son activité économique et de dresser ainsi des obstacles à l’innovation ou aux dérangements de la part de la concurrence.

La fusion Bayer-Monsanto va bien au-delà des seuls problèmes posés par le glyphosate et le Dicamba. Le contrôle des grandes bases de données numériques agricoles permet à la méga-entreprise de resserrer encore plus son emprise sur l’agriculture mondiale.

Plusieurs grandes organisations mondiales ont lancé une pétition à destination de la Commissaire européenne, Margrethe Vestager, lui demandant de stopper cette funeste fusion : https://act.wemove.eu/campaigns/non-baysanto

Dossier complet : http://amisdelaterre40.fr/spip/IMG/pdf/bayer_monsanto_trad.pdf

»» http://amisdelaterre40.fr/spip/spip.php++cs_INTERRO++article728
URL de cet article 33077
   
Les caisses noires du patronat
Gérard FILOCHE
A quoi servent les 600 millions d’euros des caisses noires du patronat, et où vont les 2 millions d’euros distribués chaque année en liquide par l’UIMM et le Medef ? Gérard Filoche dénonce ce scandale du siècle au coeur du patronat français. Il soulève toutes les questions posées par ce trafic d’argent liquide qui circule depuis si longtemps au Medef et montre comment le patronat se servait de cette caisse anti-grève pour briser la fameuse concurrence libre et non faussée. Denis Gautier-Sauvagnac, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

A la fin, nous nous souviendrons non pas des mots de nos ennemis, mais des silences de nos amis.

Martin Luther King


Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.