RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Caricatures… vous avez dit caricature ?

Caricatures… vous avez dit caricature ?

Les pleureuses hexagonales se la pètent !… Après avoir salement bavé sur le "printemps arabes" et sur le résultat des élections qui s’ensuivirent (y compris dans des pays en guerre, comme en Irak ou en Afghanistan), les "pays arabes" (?) seraient, selon ces donneurs de leçons de liberté démocratique (encore une incongruité sémantique !), à la croisée des chemins.

Il faut aider nos « pauvres amis arabes » à se défaire de leur immaturité et de cette constance à faire toujours le mauvais choix (avouant au passage que c’est à cause de la colonisation et de l’imposition de dictateurs à la tête des états concernés, qui en serait la cause principale ?!, Allez comprendre !… (impéritie et hypocrisie sont les deux mamelles de nos sociétés occidentales), mais ce n’est pas tout !… c’est aussi ce qui justifia les guerres néo-coloniales récentes (pile tu perds, face je gagne !) !…

Vous comprenez, « la rue arabe » est immature !… (un peu dans le style des déclarations caricaturales que sarkozy proféra à propos de : « l’homme africain pas encore entré dans l’histoire » !), elle n’a pas l’éducation et la pratique de nos belles démocraties, n’est-ce pas…

Il serait intéressant à l’aune d’un pavé écrit par un intellectuel étasunien (je reprend l’une de ces tirades : « ce n’est ni un gauchiste, ni un anarchiste ! ») (Joseph E. Stiglitz), intitulé : « Le prix de l’inégalité », de comparer toutes ces idées poubelles (que nous régurgitent les chiens de garde), toutes ces grossièretés historiques (où l’idéologie et son pendant le matraquage propagandiste occidentale l’emporte sur la vérité et la réalité)

La réalité, - la vraie vie, hors matraquage propagandiste -, est tout autre…, et ce monsieur restitue la vérité en écrivant que le * système (néolibéral) est profondément injuste, que ce système économique et politique a faillit, et qu’ils (les élites) commettent des injustices flagrantes, qu’ils essayent de justifier en évoquant le réalisme économique et la realpolitik, qui soit dit en passant, n’enrichissent évidemment pas tout le monde mais qu’un très petit nombre de privilégiés, et même en appauvri la grande majorité, fabriquant dans ses rangs, pauvreté et chômage !
* il n’est que de se rappeler le traitement réservé aux banquiers, - les primes et bonus que se sont (re)distribués ces messieurs-dames de la finance, et qui n’ont jamais été aussi élevé (avant, pendant et après la crise) - alors que des millions de familles se retrouvaient sur le trottoir, complètement ruinées et démunies (aucune indemnité ne leur fut versée, alors qu’ils n’étaient coupable de rien !), pire encore…, aucun de ces messieurs-dames n’a été condamné pour leurs crimes !

D’un côté une démocratie privatisée au profit de quelques-uns, de l’autre une conception confessionnelle du monde, quand ce n’est pas les deux à la fois.

Qui est le plus à blâmer ?

Est-ce le peuple subissant le courroux d’une coalition (Otan) guerrière, (qui pille et met à sac le reste de la terre), mourrant sous une pluie de bombes et de missiles s’abattant sur lui (faisant des centaines de milliers de victimes innocentes), pour une soi-disant conception de la liberté et de la démocratie (alors que bien souvent il s’agit d’intérêts mercantiles et géostratégiques, enrubannés dans la doctrine dominante), ou les milliers de victimes d’attentats aveugles, au nom d’une confession religieuse et par vengeance suite aux crimes commis par la coalition (Otan) guerrière ?
Que des imbéciles (ils se reconnaîtront j’en suis sûr !…) utilisent les calculs stratégiques des dominants ou la colère de certains extrémistes religieux pour étaler leur incompétence en matière de liberté d’expression (même symbolique) n’est pas nouveau, ce qu’il l’est par contre, c’est l’utilisation qui en est faite.
On utilise les peurs (et en particulier la pseudo peur de « ceux qui ne seraient pas comme nous ») pour justifier l’injustifiable, tout en faignant la pondération et la retenue pour les uns, et la vengeance pour les autres.
* Ou bien la violence est injustifiable partout, quel qu’en soit la cause, ou les uns et les autres ont raisons de s’étriper et le monde saignera jusqu’à la dernière goutte de sang…, nous avec !
* c’est pour toutes ces bonnes raisons qu’il faut créer un tribunal international réellement indépendant (fait par et pour le peuple), pour condamner touts recours à la violence (sauf en cas de nécessité absolue, comme en cas de légitime défense par exemple…)

Portez vous bien et à bientôt sans doute ? sergio

URL de cet article 17767
  

Le Climat otage de la finance
Aurélien BERNIER
Pour la première fois dans son histoire, le système économique est confronté à une crise environnementale qui, par son ampleur, pourrait menacer sa survie. Le changement climatique, présent dans presque tous les médias, est maintenant à l’ordre du jour de la plupart des rencontres internationales, des Nations unies au G8 en passant par les sommets européens. Mais l’alerte lancée par les scientifiques ne suffit pas à transformer les financiers en écologistes. Dès l’élaboration du Protocole de Kyoto en (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si un homme blanc veut me lyncher, c’est son problème. S’il a le pouvoir de me lyncher, c’est mon problème. Le racisme n’est pas une question d’attitude ; c’est une question de pouvoir. Le racisme tire son pouvoir du capitalisme. Donc, si vous êtes antiraciste, que vous en soyez conscient ou non, vous devez être anticapitaliste. Le pouvoir du racisme, le pouvoir du sexisme, vient du capitalisme, pas d’une attitude.

Stokely Carmichael

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.