RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Cas d’école

Pour ces 43e Rencontres de la Photographie d’Arles si la Photo de classe est bonne les impressions Particulières restent partagées.On fait de belles rencontres en marge aussi.

Une Ecole Française par sa diversité locale et Internationale, hier demain,en
d’abord aujourd’hui.

Dix ans, Vingt ans, trente ans,c’est le temps nécessaire pour que s’épanouissent les talents de Photographes, d’historiens, de commissaires, formés à l’école nationale supérieure de photographie (ENSP) depuis sa création en 1982 à Arles.

Née de la volonté de Julien Clergue,Jean Maurice Rouquette, fondateurs des Rencontres avec Alain Desvergnes,Un important directeur de ce festival puis de ce festival puis de l’école.

L’étonnante relation amoureuse, déjà ancienne, entre Arles et la photographie est jalonnée de dates, d’événements, de souvenirs. Dans cette succession d’instants, 1982 a été une année fondatrice. Pour Arles et la photographie, cette année-là a marqué une véritable connaissance du monde de la culture et des plus hautes autorités de l’état.

Il y a trente ans était fondée L’école nationale de la photographie, voulue par Michel Vauzelle, alors porte-parole de la Présidence de la république, et inaugurée par François Mitterrand, chef de l’Etat.

L’influence de Maryse et Antoine Cordesse, soutiens indéfectibles et bienveillants de la Photographie à Arles.

URL de cet article 17452
  

DETTE INDIGNE ! QUI SONT LES COUPABLES ? QUELLES SONT LES SOLUTIONS ?
Jean-Jacques CHAVIGNE, Gérard FILOCHE
« Euro-obligations », « règle d’or », « gouvernance européenne », « fédéralisme budgétaire »… la crise de la dette qui ébranle la France et l’Europe donne lieu à une inflation sans précédent de termes économico-financiers dans les médias et dans les discours des dirigeants politiques. Pour les citoyens, ce vocabulaire, souvent obscur, dissimule une seule et même réalité : un gigantesque mouvement de transfert des dettes privées (en particulier celles des banques) vers les dettes publiques pour essayer de faire (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Il est difficile de faire comprendre quelque chose à quelqu’un lorsque son salaire lui impose de ne pas comprendre."

Sinclair Lewis
Prix Nobel de littérature

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.