Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Comment ne pas prévoir l’offensive ISIS-en-Irak

Somme toute et à tout prendre, au milieu des piles d’hypothèses sophistiquées sur les causes et les prévisions accompagnant l’offensive d’ISIS en Irak et, plus généralement, dans le Levant, nous préférerons sans aucun doute la version donnée par des sources du renseignement kurde au Telegraph, telle que l’expose Russia Today le 23 juin 2014. Il faut en effet beaucoup d’endurance, de courage et de croyance dans les capacités et l’habileté de la surpuissance du bloc BAO (EU ou Système, c’est selon) pour continuer à décrire ces merveilles de planification minutieuse des manipulations sans nombre et des colonies de false flags plus efficaces les uns que les autres, qui réussissent, les uns après les autres, à nous faire prendre des vessies pour des lanternes et la vieille et monstrueuse usine à gaz fumante et pétaradante pour une nouvelle Silicon Valley revue à la sauce Orwell.

La version exposée ici se décline selon les caractères suivants : incompétence, suffisance jusqu’à la stupidité et l’aveuglement, inculture, indifférence, bien entendu carriérisme des cloportes (dito, les gens de la CIA et du MI6). Un hybris en mode turbo certes, mais aussi en forme absolument caricaturale, absolument vide et invalide : on ne peut mieux faire ni dire pour décrire l’état de notre contre-civilisation. Par conséquent, il faut prêter une oreille attentive aux révélations des sources kurdes citées ici, au contraire de ce que firent la CIA, le MI6 & consorts.


« Au moment où les frontières occidentales de l’Irak échappent au contrôle du gouvernement du pays, de nouveaux rapports suggèrent que les Etats-Unis et l’Angleterre avaient été alertés, il y a plusieurs mois, sur le fait qu’une nouvelle insurrection se préparait. Selon un rapport du quotidien britannique Le Telegraph, des officiels des services secrets kurdes auraient déclaré qu’ils avaient essayé d’expliquer à leurs alliés de la CIA, du MI6 et du gouvernement irakien que les membres de l’Etat islamique d’Irak et de Syrie (ISIS) pouvaient représenter une grande menace pour la stabilité de l’Irak, mais que leurs avertissements n’avaient eu aucun effet.

 »En plus d’attirer l’attention sur l’avancée des militants en territoire irakien – selon un nouveau rapport de Reuters “toute la frontière occidentale,” y compris les frontières avec la Syrie et la Jordanie, est maintenant “ hors de contrôle du gouvernement” – les officiels kurdes ont ajouté que ISIS attirait à sa cause des musulmans nés à l’étranger. L’officier kurde des services secrets, Rooz Bahjat, a dit qu’on pouvait penser que 4000 combattants étrangers se battaient aux côtés d’ ISIS, et que, sur ce nombre, entre 400 et 450 venaient d’Angleterre.

 »Ces officiels ont aussi averti qu’une alliance entre des membres de l’ISIS et des ex-Baathistes qui dirigeaient le pays au temps de Saddam Hussein, était en train de se conclure et que s’ensuivrait une attaque contre Mosoul et d’autres villes du nord de l’Irak. “Nous le savions depuis ce moment-là et nous avons transmis l’information au gouvernement [anglais] et au gouvernement étasunien,” a dit Bahjat au Telegraph. "Nous savions exactement quelle stratégie ils allaient adopter, nous savions qui planifiait les opérations militaires. Mais nos avertissements sont tombés dans l’oreille de sourds.” [...]

 »Dans un autre interview au Telegraph, le chef des services secrets kurde, Lahur Talabani, dit que ce n’est pas seulement l’invasion d’Irak de 2003 qui est responsable de la violence actuelle, c’est surtout le manque de volonté des puissances occidentales de mettre en place en un gouvernement pacifique après la guerre. Les Kurdes ont appelé l’Occident à s’investir de manière plus concrète contre ISIS, mais en vain. “J’ai complètement perdu espoir dans les Etats-Unis après avoir écouté le président Barack Obama,” dit-il. “Je considère que tout ce qui arrive en ce moment en Syrie, au Moyen Orient, en Irak, est de sa faute. Je n’ai plus aucun espoir.” »

Philippe Grasset

Traduction des parties en Anglais : Dominique Muselet

»» http://www.dedefensa.org/article-comment_ne_pas_pr_voir_l_offensive_is...
URL de cet article 26067
   
AGENDA
mardi 21 novembre 2017
mercredi 22 novembre 2017
jeudi 23 novembre 2017
vendredi 24 novembre 2017
samedi 25 novembre 2017
jeudi 30 novembre 2017
vendredi 1er décembre 2017
vendredi 1er décembre 2017
samedi 2 décembre 2017
vendredi 15 décembre 2017
Même Thème
Hillary Clinton, la « Reine du Chaos »
Diana JOHNSTONE
1. Dans votre dernier livre, vous appelez Hillary Clinton la « Reine du Chaos. » Pouvez-vous expliquer pourquoi vous avez choisi ce sobriquet péjoratif pour décrire Hillary ? En un mot, la Libye. Hillary Clinton était si fière de son rôle majeur dans le déclenchement de la guerre contre la Libye qu’elle et ses conseillers avaient initialement prévu de l’utiliser comme base d’une « doctrine Clinton », ce qui signifie une stratégie de changement de régime façon « smart power » , comme un slogan de la (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

A la fin, nous nous souviendrons non pas des mots de nos ennemis, mais des silences de nos amis.

Martin Luther King


Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
96 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.