Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

21 

Communiqué de René Balme : Le Parti de Gauche a courbé l’échine.

Le Parti de gauche a publié sur son site internet une
déclaration me concernant
, particulièrement ambiguë, qui m’oblige à réagir et à rendre publique la lettre de démission que je lui ai envoyée le 18 juin 2012 et qui est restée sans réponse. (lettre ci-jointe à l’article en document pdf - NdR)

Ce communiqué qui dans dans sa rédaction peut laisser entendre que j’aurai participé à la promotion d’idées racistes, antisémites ou négationnistes est parfaitement choquant et diffamatoire. Il démontre s’il en était besoin, que le PG n’a pas pris la peine de s’informer sur mon parcours militant et politique. Il ne connait rien de mes engagements contre le racisme, l’antisémitisme et le négationnisme. Il ne sait rien de la politique humaniste que nous menons collectivement sur la commune de Grigny depuis plus de 30 ans.

Le Parti de Gauche a décidé de privilégier le « politiquement correct », abandonnant en cela les visées révolutionnaires dont il se disait porteur tout au long des différentes campagnes électorales qui ont jalonné les derniers mois écoulés. Il a aussi, décidé de courber l’échine face aux promoteurs de la pensée unique, préférant accompagner la campagne de dénigrement et de diffamation, à mon endroit, qui a été orchestrée par certains sites internet largement soutenus pas le monde de la finance.

En attendant que les censeurs d’aujourd’hui nous disent, demain, quels ouvrages et quels auteurs auront droit de cité dans nos médiathèques municipales, voire nos bibliothèques personnelles, je prends acte du positionnement du PG.

Il rend beaucoup moins douloureuse la décision que j’ai prise le 18 juin 2012. Je dirai même qu’il la conforte.

René Balme
Maire de Grigny
le 5 juillet 2012

Documents joints
Lettre de démission de René Balme au Parti de Gauche
PDF 753.4 ko
URL de cet article 17162
   

Google contre Wikileaks
Julian ASSANGE
En juin 2011, Julian Assange reçoit un visiteur inhabituel dans sa petite maison de campagne anglaise en résidence surveillée de Ellingham Hall : le président de Google en personne, Eric Schmidt, venu tout droit de la Silicon Valley. Le général assiégé de WikiLeaks, la plus audacieuse entreprise d’édition insurrectionnelle connue à ce jour, et l’empereur d’Internet vont croiser le fer : du Printemps arabe aux bitcoins, et des solutions technologiques aux problèmes politiques, tout les oppose. La (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La différence entre l’homme politique et l’homme d’État est la suivante : le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération.

James Freeman Clarke

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.