Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Coordination Française de Solidarité avec Cuba – communiqué

Le Président en exercice des Etats-Unis, Donald Trump, vient d’annoncer l’annulation des quelques timides mesures d’ouverture envers Cuba initiées par l’ex-président Barack Obama.

Selon la tradition des administrations successives aux Etats-Unis depuis 58 ans, les justifications avancées ne varient pas :

  • renforcement de la sécurité nationale des Etats-Unis,
  • défense des intérêts politiques étrangers des Etats-Unis (et « ceux du peuple Cubain », est-il quand même précisé)
  • volonté d’accorder au peuple cubain une plus grande liberté économique et politique.

Ironie de l’histoire, la marche arrière fut annoncée à Miami, au théâtre Manuel Artime, du nom de l’ancien responsable politique de la « Brigade 2506 » qui mena la tentative d’invasion de Cuba à Playa Giron, en avril 1961, et qui visait précisément à écraser dans le sang la liberté du peuple cubain de choisir son système économique et social.

Il convient de rappeler inlassablement que le blocus des Etats-Unis, et leur prétention à l’imposer au reste du monde, constitue :

  • une violation du droit international,
  • une tentative de crime humanitaire, et
  • au regard du droit international, un acte de guerre.

Et rappeler aussi que ce blocus, le plus long de l’histoire, ne constitue qu’une partie de la politique d’agression des Etats-Unis, avec notamment :

  • l’occupation illégale d’une partie de l’île avec le tristement célèbre base militaire US à Guantanamo ;
  • la complaisance – et même la complicité - envers les auteurs des 3000 attentats terroristes et autres tentatives d’assassinat ;
  • la poursuite de la politique d’ingérence et de « changement de régime » .

La Coordination Française de Solidarité avec Cuba réitère sa solidarité avec Cuba et dénonce fermement l’acharnement de certains secteurs des Etats-Unis, minoritaires mais influents, à poursuivre une politique criminelle rejetée par toute la communauté internationale (à quelques rares et notables exceptions : les Etats-Unis eux-mêmes et Israël).

La Coordination dénonce aussi l’absence de réactions des dirigeants politiques français et européens devant le caractère criminel, illégal et prétendument « extra-territorial » du blocus décidé et imposé par la seule volonté du gouvernement des Etats-Unis.

La Coordination appelle toutes les organisations et responsables politiques attachés au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes à redoubler de vigilance et de détermination à combattre une politique impériale dont les objectifs visés pour le peuple cubain sont par ailleurs l’exact contraire de ceux affichés.

Coordination Française de Solidarité avec Cuba

Paris, le 17 juin 2017

URL de cet article 32012
   
Même Thème
Une histoire populaire des États-Unis - De 1492 à nos jours
Howard ZINN
Cette histoire des États-Unis présente le point de vue de ceux dont les manuels d’histoire parlent habituellement peu. L’auteur confronte avec minutie la version officielle et héroïque (de Christophe Colomb à George Walker Bush) aux témoignages des acteurs les plus modestes. Les Indiens, les esclaves en fuite, les soldats déserteurs, les jeunes ouvrières du textile, les syndicalistes, les GI du Vietnam, les activistes des années 1980-1990, tous, jusqu’aux victimes contemporaines de la politique (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Nous possédons 50% des richesses de la planète, mais seulement 6% de sa population. Dans cette situation, nous ne pouvons éviter d’être l’objet d’envies et de jalousies. Notre véritable tâche dans la période à venir sera de créer un tissu de relations qui nous permettra de faire perdurer cette inégalité.

Département d’Etat Etats-Unien - Planning Study #23, 1948


Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
117 
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.