RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

CUBA : APPEL DE L’INSTITUT CUBAIN D’AMITIE AVEC LES PEUPLES.

A TOUTES LES ORGANISATIONS ET GROUPES D’AMITIE ET DE SOLIDARITE AVEC CUBA,

A TOUS LES AMIS DE CUBA,

Le Gouvernement des Etats-Unis vient une nouvelle fois de mettre en évidence sa double morale et la politique agressive et génocide qu’il mène contre Cuba.

Il s’agit cette fois de tirer un profit médiatique, en utilisant les dégâts provoqués par le passage des ouragans Gustav et Ike à travers notre pays et la prétendue « intolérance » de Cuba qui refuse les soi-disant gestes humanitaires de l’administration Bush.

Nos amis doivent savoir que :

Les dégâts occasionnés par ces ouragans dévastateurs sont immenses. Des estimations préliminaires calculent des pertes supérieures à 5 milliards de dollars, principalement dans les secteurs du logement, de l’électricité, des communications, de l’infrastructure économique et de l’agriculture.

Cuba, qui a une longue histoire solidaire avec de nombreux pays ayant souffert de catastrophes naturelles, a déjà commencé à recevoir l’aide matérielle, dont elle a besoin en urgence, de la part de nombreux gouvernements, ’institutions internationales et ’organisations amies. Nous en sommes très reconnaissants, de même que toute aide provenant d’amis et de personnes de bonne volonté aux Etats-Unis.

Cependant, la Note Verbale du Bureau des Intérêts de Cuba à Washington, remise au Département d’Etat des Etats-Unis, le 14 septembre dernier, précise que Cuba ne peut pas accepter un don venant d’un gouvernement qui impose, depuis 50 ans, un blocus économique, commercial et financier implacable. Encore moins si ce don est conditionné par des inspections et des évaluations internes, tout aussi inutiles qu’inacceptables, de la part de cette puissance.

Cuba n’a pas besoin de cadeau. La Note Verbale précise que Cuba demande seulement de pouvoir acheter les matériaux indispensables, que les entreprises nord-américaines exportent normalement vers d’autres marchés, ainsi que d’obtenir les crédits utilisés dans toutes les opérations commerciales. Cela permettrait d’acquérir des matériaux et des aliments indispensables, non seulement pour assurer les reconstructions après les dégâts occasionnés par les ouragans, mais aussi d’assurer les réserves de ces ressources, sachant que la période cyclonique la plus dangereuse reste à venir.

L’attitude la plus humanitaire dont pourrait faire preuve le gouvernement des Etats-Unis serait de lever une fois pour toute le blocus contre Cuba, ainsi que l’exige la quasi totalité de la communauté internationale depuis des décennies ainsi que d’importants, et chaque fois plus nombreux, secteurs de la société nord-américaine elle-même. A défaut, que celui-ci assouplisse le blocus pendant les 6 mois sollicités par Cuba. Une autre réponse ne serait que pure propagande et double morale.

L’Institut cubain d’amitié avec les peuples, ICAP, appelle tous les amis :

- à exiger de Washington qu’il démontre clairement et concrètement sa prétendue vocation humanitaire,

- à démasquer toute tentative de tirer profit dans les médias de la position digne et juste de Cuba.

- à poursuivre et intensifier la lutte contre le blocus génocide, arbitraire et illégal imposé à Cuba.

Institut Cubain de l’Amitié avec les Peuples

Ciudad de La Habana, 17 septembre de 2008

URL de cet article 7150
  

Même Auteur
Le « populisme du FN » un dangereux contresens, d’Annie Collovald et Guerre aux chômeurs ou guerre au chômage, d’Emmanuel Pierru
DIVERS
Récemment apparues, les éditions du Croquant, issues d’une dissidence des héritiers de Pierre Bourdieu, publient des ouvrages riches, au coeur des problèmes sociaux actuels et offrant un regard juste et pertinent. Deux d’entre eux ont particulièrement retenu notre attention : Le « populisme du FN » un dangereux contresens A travers cet ouvrage, Annie Collovald a voulu déconstruire et remettre en cause le terme de « populisme » qui sert aujourd’hui d’explication au succès électoral du Front national. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Je n’en dors pas la nuit de voir comment, au cours des 11 dernières années, nous, journalistes, activistes, intellectuels, n’avons pas été capables d’arrêter ce monde à l’envers dans lequel de courageux dénonciateurs et éditeurs vont en prison tandis que des criminels de guerre et des tortionnaires dorment paisiblement dans leur lit."

Stefania Maurizi
28 octobre 2021, au cours du procès d’appel en extradition de Julian Assange

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.