Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Décès de l’historien Gilbert Meynier, spécialiste de l’histoire de l’Algérie

L’historien français Gilbert Meynier, spécialiste de l’histoire de l’Algérie et de la guerre de libération, est décédé mercredi à Lyon à l’âge de 75 ans, a-t-on appris auprès de ses proches.

Ce grand militant contre la guerre coloniale est connu pour ses nombreux écrits sur l’histoire de l’Algérie, dont le dernier édité en France (2010) L’Algérie, cœur du Maghreb classique. De l’ouverture islamo-arabe au repli (698-1518), chez La Découverte.

Il a édité notamment, avec la collaboration de l’historien algérien Mohammed Harbi, Le FLN, document et histoire 1954-1962 chez Fayard en 2004.

L’historien Benjamin Stora a estimé, sur sa page Facebook, que le décès du « grand historien » de l’Algérie, est une « terrible et cruelle nouvelle », rappelant que le défunt était présent à Vaulx en Velin en octobre dernier pour la journée d’hommage du 17 octobre 1961.

Il venait de perdre, il y a quelques jours, sa femme Pierrette, selon ses proches.

Gilbert Meynier a été, après l’indépendance de l’Algérie, moniteur dans le cadre du programme d’alphabétisation engagé par l’État algérien, avant d’enseigner à l’université de Constantine durant trois ans.

Un de ses amis, le prêtre français de l’archidiocèse de Lyon, Christian Delorme, a écrit dans un message à toutes les connaissances de l’historien et sa famille, que Gilbert Meynier était « un grand historien, dont l’œuvre consacrée aux Algériens et à l’Algérie s’avère d’une richesse immense, unique, inégalée ».

« Les hommes et femmes d’Algérie et de France n’ont pas encore pris toute la mesure de cette œuvre, mais je suis convaincu que viendra le temps où ils lui en seront infiniment gré, et de façon durable », a-t-il ajouté.

Algérie Presse Service [APS]

URL de cet article 32728
   
Les éditocrates - Mona Chollet, Olivier Cyran, Sébastien Fontenelle, Aude Langelin
Vous les connaissez bien. Leur visage et leur voix vous sont familiers. Ils signent tous les jours un éditorial dans la presse écrite ; ils livrent une chronique chaque matin sur une antenne de radio ; ils occupent les plateaux des grandes - et des petites - chaînes de télévision ; chaque année, voire plusieurs fois par an, leur nouveau livre envahit les tables des librairies. « Ils », ce sont les « éditocrates ». Ils ne sont experts de rien mais ils ont des choses à dire sur (presque) tout et, à (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Laissez les chiens de l’empire aboyer, c’est leur travail. Le nôtre, c’est de se battre pour achever la véritable libération de notre peuple »

Hugo Chavez


Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
39 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.