RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Cauchemar d’une journaliste : 2025, des militaires algériens ciblent Toulon

Notre histoire avec le Makhzen est connue. Alexandra Saviana vous êtes comme certains français qui se posent la question : la Chine deviendra-t-elle vraiment la première puissance économique mondiale et oublient leur recule dans un espace français détruit par la philosophie printanière de BHL en Afrique. Nous reconnaissons nos limites mais cela ne nous empêche guère de reconnaitre nos atouts qui nous permettent de devenir une puissance en Afrique et dans le Monde Arabe sans aucune ambition expansionniste.

Les domaines du rêve et de la réalité sont bien différents mais la journaliste Alexandra Saviana veut brouiller les frontières entre la zone du honteux inconscient et la bande de la conscience adéquate. Le mouvement des idées entre ces deux zones n’est pas étanche dans sa petite cervelle. Dans ce lieu désordonné elle ne peut plus distinguer la réalité de la fiction. Qui est Alexandra Saviana ? Elle est l’auteur du livre Les Scénarios noirs de l’armée française.

Dans ce livre elle nous informe comment l’armée française se prépare aux conflits des cinq prochaines années. Elle se pose les questions suivantes : Qu’adviendrait-il si la Russie envahissait les pays baltes ? Si Alger et Rabat entraient en conflit ? Ou si le Mali tombait en juin prochain aux mains des djihadistes ? Si la Chine faisait un blocus de Taïwan ? Ou qu’Israël bombardait Téhéran, motivé par un Iran proche d’atteindre la bombe nucléaire ? Sur ses 5 questions les quatre premières commencent par un si conditionnel sauf la cinquième question. C’est cette question qui montre le doute dans ce qu’elle prédit.

Pourquoi la ville de Toulon est dans le litre d’un article d’Alexandra Saviana ? Peut-être dans son subconscient Toulon est-elle un symbole historique. Pourquoi Toulon ? J’ai visité Toulon quand j’étais étudiant. J’ai découvert que dans cette il existe une rue qui s’appelle la rue d’Alger.

Voici la réponse exacte à la question pourquoi Toulon ? D’après Marc Bayle, ancien préfet et ancien commissaire de la marine, cette rue a été nommée ainsi "en souvenir de la conquête de l’Algérie par la France en 1830. Toulon était le port expéditionnaire des explorateurs et des colons. (...) Quelques dizaines d’années après, à l’été 1962, près de 17 000 rapatriés ont débarqué à Toulon et s’y sont installés. Cela représentait à peu près 10% de la population toulonnaise de l’époque. C’est ce que les historiens appellent "l’événement traumatisme" : il a fallu les accueillir, les nourrir, les héberger. Vous pouvez imaginer les conséquences économiques, sociales, voire politiques, que cela a représenté. C’est pour cela que je dis que l’ombre de l’Algérie plane sur Toulon. Pour le meilleur et pour le pire."

Les évènements politiques nous enseignent que Toulon est le terreau de « l’Algérie française ». C’est dans ce composte raciste que le Front national s’épanouit. C’est dans cette ville que le système municipal fut longtemps dominé par les anciens membres de l’OAS.

Après lecture des écrits d’Alexandra Saviana je m’adresser aux Algériens pour leur dire : notre pays est un paradis sur cette terre. Notre pays est le plus grand pays du monde arabe. Notre pays possède la deuxième puissance militaire africaine. Notre pays est un grand producteur d’hydrocarbures et de minerais trop demandés. Notre pays a une position géostratégique et une population jeune et instruite. L’Algérie a tous les atouts pour s’imposer sur la scène internationale. Cessez de vivre le virtuel et ne plus penser à une vie ailleurs. Vous êtes dans éden mais certains parmi vous sont inconscients. Méfiez-vous ! L’ailleurs est un enfer caché !

Maintenant, je m’adresse à Alexandra Saviana. Notre armée n’est pas une armée expansionniste comme la vôtre. Vos soldats sèment la terreur et alimentent le terrorisme en Afrique. La culture de l’Algérie française est gravée dans certaines têtes traumatisées par la défaite en Algérie. Je vous assure que l’armée algérienne ne rentrera jamais en guerre avec ses voisins mêmes si ces derniers enseignent dans leur histoire que la moitié de l’Algérie est marocaine. Pour bien comprendre l’histoire des relations entre le makhzen et les révolutionnaires algériens, je vous fais revenir à l’histoire et plus exactement au traité de Tanger, lequel fut signé le 10 septembre 1844. Le Makhzen y reconnaissait la présence française en Algérie et cessait tout soutien officiel à l’émir Abdel-Kader déclaré hors-la-loi au Maroc et en Algérie.

Dans ce traité, l’article quatre dévoile le vrai visage du Maghzen. Hadj Abdelkader est mis hors-la-loi sur toute l’étendue du royaume du Maroc, aussi bien qu’en Algérie. Il sera en conséquence poursuivi par les Français sur le territoire de l’Algérie, et par les Marocains sur leur territoire jusqu’à ce qu’il en soit expulsé ou qu’il soit pris par l’une ou l’autre nation. Dans le cas où Abdelkader tomberait aux mains des troupes françaises, le gouvernement de sa Majesté, le roi des Français, s’engage à le traiter avec égard et générosité. Dans le cas où il tomberait dans celles des troupes marocaines, sa Majesté le souverain du Maroc s’engage à l’interner dans l’une des villes du littoral ouest jusqu’à ce que les deux gouvernements aient adopté de concert les mesures indispensables pour qu’Abdelkader ne puisse en aucun cas reprendre les armes et troubler de nouveau la tranquillité de l’Algérie et du Maroc. Cet article fut mis à exécution par Moulay Abderrahmane, au printemps de l’année 1847.

En conclusion : notre histoire avec le Makhzen est connue. Alexandra Saviana vous êtes comme certains les français qui se posent la question : la Chine deviendra-t-elle vraiment la première puissance économique mondiale et oublient leur recule dans un espace français détruit par la philosophie printanière de BHL en Afrique. Nous reconnaissons nos limites mais cela ne nous empêche guère de reconnaitre nos atouts qui nous permettent de devenir une puissance en Afrique et dans le Monde Arabe sans aucune ambition expansionniste.

URL de cet article 39585
  

L’Histoire m’acquittera
Fidel CASTRO, Jacques-François BONALDI
L’Histoire m’acquittera (en espagnol : La Historia me absolvera) est un manifeste d’auto-défense écrit par Fidel Castro en octobre 1953, à la veille de son procès (il est jugé pour avoir attaqué la caserne de Moncada le 26 juillet 1953, en réaction au coup d’état de Batista). Fidel Castro est diplômé en droit, il manie la plaidoirie, exercice qu’il connaît bien, avec aisance : il y explique ses actes et son implication dans le soulèvement contre Batista mais surtout, il y développe ses différentes thèses (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"J’ai déjà parlé des tueries aux points de contrôle. Dans un incident, après qu’une voiture ait été criblé de balles et examinée, selon ces rapports militaires américains internes, l’homme tué était un médecin qui emmenait une femme enceinte à l’hôpital."

Julian Assange - Wikileaks
interviewé sur Democracy Now, donnant un exemple des crimes commis en Irak et révélés par Wikileaks

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.