RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Encore plus de pression sur Wikileaks

Julian Assange est de manière non officielle, l'ennemi public n°1 des États unis. Si vous préférez, Assange c'est leur nouveau Ben Laden version blonde et rasée de près.

Et pour lui faire une injection létale, ils sont bien obligés de l’arrêter avant.

Pour cela, ils font tout ce qui est en leur pouvoir y compris mettre sous surveillance des gens qui sont totalement innocents. C’est la drôle d’histoire qui est arrivée à Jennifer Robinson, l’avocate australienne de Julian Assange. Celle-ci s’est fait refouler avant de monter dans un avion à l’aéroport d’Heatthrow (Angleterre) pour rentrer dans son pays (Australie), car elle était d’après l’équipage sur la liste des "personnes indésirables".

Il faut savoir que pour être sur cette liste, il faut quand même avoir fait un truc criminel et du très lourd tant qu’à faire... Du genre terrorisme. Sauf que Jennifer, à part son boulot d’avocat, elle n’a rien fait de criminel.

Son seul crime ? Représenter et assurer la défense de son client Julian Assange.

Bref, un truc de dingue qui confirme ce que des pro-wikileaks vivent depuis des mois sans en avoir la preuve formelle... à savoir qu’ils sont étroitement surveillés par le gouvernement US et britannique durant leurs déplacements. Il existerait une liste secrète des proches de Wikileaks, ce que bien évidemment, les 2 gouvernements ont bien sûr démenti.

En tout cas, ce petit incident est en train de soulever de nombreuses questions et j’espère que nous aurons un jour quelques réponses à ce sujet.

Source : http://korben.info/encore-plus-de-pression-sur-wikileaks.html

URL de cet article 17627
  

Même Thème
Google contre Wikileaks
Julian ASSANGE
En juin 2011, Julian Assange reçoit un visiteur inhabituel dans sa petite maison de campagne anglaise en résidence surveillée de Ellingham Hall : le président de Google en personne, Eric Schmidt, venu tout droit de la Silicon Valley. Le général assiégé de WikiLeaks, la plus audacieuse entreprise d’édition insurrectionnelle connue à ce jour, et l’empereur d’Internet vont croiser le fer : du Printemps arabe aux bitcoins, et des solutions technologiques aux problèmes politiques, tout les oppose. La (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

[Jusqu’à présent] le savoir a toujours coulé vers le haut, vers les évêques et les rois, jamais vers les serfs et les esclaves.

Julian Assange

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
123 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.