RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Encore une fois sur la Marseillaise

Voilà un chant de guerre qui conseille aux combattants de retenir leurs coups contre des soldats victimes des féodaux.

Suite à l’article sur le contre-sens qu’a fait Marie-Christine Blandin sur la Marseillaise, un ami lecteur a laissé un commentaire. Il cite le 5ème couplet de la Marseille (qui, avouons-le, ne nous était pas familier) qui montre tout l’humanisme des républicains de l’époque. En effet, ce couplet dit :

Français, en guerriers magnanimes,
Portez ou retenez vos coups !
Épargnez ces tristes victimes,
À regret s’armant contre nous. (bis)
Mais ces despotes sanguinaires,
Mais ces complices de Bouillé,
Tous ces tigres qui, sans pitié,
Déchirent le sein de leur mère !

Reconnaissons, avec notre lecteur, le caractère exceptionnel de la Marseillaise. Voilà un chant de guerre qui, d’une part, appelle le peuple à prendre les armes avec détermination contre l’ennemi féodal (qui prétend au sang pur, donc) et, en même temps, conseille aux combattants de retenir leurs coups contre des soldats plus victimes des féodaux qu’ennemis de la République ! Ça, c’est de l’humanisme, camarades, de l’empathie avec les peuples du monde !

Ce commentaire nous a incité à faire quelques (rapides) recherches sur les hymnes anglo-saxons.

Le « God save the queen », le quasi hymne de la Grande-Bretagne, est lui aussi un chant de guerre. Mais pour la gloire du féodalisme. Il est écrit dans les années révolutionnaires pour être l’hymne royal de la Prusse, l’ennemi de la Révolution ! Et les féodaux britanniques, dans leur grande créativité, se contentent de le traduire ! C’est l’exact opposé de la Marseillaise : le peuple n’y est pas vraiment présent ! C’est Dieu qui est appelé à la rescousse. Ça manque un peu d’humanisme, pas vrai ?

Ô Seigneur, notre Dieu, surgis
Disperse ses ennemis
Et fais-les chuter ;
Confonds leurs complots,
Déjoue leurs conspirations de filou !
En Toi, nous mettons notre espoir ;
Que Dieu nous protège tous !

Mais, bien sûr, les Étasuniens ont su faire pire ! Eux aussi parlent de guerre. La meilleure version est certainement celle de Jimi Hendrix, où il sait évoquer, par la fureur de sa guitare, le sifflement des bombes et le bruit de leurs explosions (nous sommes en pleine guerre du Vietnam, et la « bannière étoilée » a un son de mort !).

Et, curieusement, eux aussi parlent de sang et de pureté. Mais leurs ennemis sont des « mercenaires » qui n’échapperont pas à « la misère de la tombe », après que « leur sang [a] purifié la terre qu’ils ont foulée » !

Et où est cette horde qui jurait dédaigneusement
Que les foudres de la guerre et la désolation des combats
Ne nous laisseraient ni terre ni patrie !
Leur sang a purifié la terre qu’ils ont foulée.
Aucun refuge n’a pu sauver leurs mercenaires et leurs esclaves
De la terrible déroute et de la misère de la tombe
Et la bannière étoilée dans son triomphe flotte
Sur la terre de la Liberté et la patrie des courageux.

Mais allo, quoi, Marie ! La haine de la République te conduit dans un abîme de bêtises !

D.R.

»» http://www.resistance-politique.fr/article-encore-une-fois-sur-la-mars...
URL de cet article 21295
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Thème
Les caisses noires du patronat
Gérard FILOCHE
A quoi servent les 600 millions d’euros des caisses noires du patronat, et où vont les 2 millions d’euros distribués chaque année en liquide par l’UIMM et le Medef ? Gérard Filoche dénonce ce scandale du siècle au coeur du patronat français. Il soulève toutes les questions posées par ce trafic d’argent liquide qui circule depuis si longtemps au Medef et montre comment le patronat se servait de cette caisse anti-grève pour briser la fameuse concurrence libre et non faussée. Denis Gautier-Sauvagnac, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Aucune femme en burka (ou en hijab ou en burkini) ne m’a jamais fait le moindre mal. Mais j’ai été viré (sans explications) par un homme en costume. Un homme en costume m’a vendu abusivement des investissements et une assurance retraite, me faisant perdre des milliers d’euros. Un homme en costume nous a précipités dans une guerre désastreuse et illégale. Des hommes en costume dirigent les banques et ont fait sombrer l’économie mondiale. D’autres hommes en costume en ont profité pour augmenter la misère de millions de personnes par des politiques d’austérité. Si on commence à dire aux gens la façon dont ils doivent s’habiller, alors peut être qu’on devrait commencer par interdire les costumes."

Henry Stewart, Londres

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.