Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Equateur : annulation du débat présidentiel à cause du refus de Guillermo Lasso de signer la déclaration de non-corruption

Guillermo Lasso perd sa crédibilité face aux électeurs pour manque de transparence sur ses biens à l'étranger et ses liens présumés avec la corruption.

Le candidat d’opposition Guillermo Lasso a refusé de respecter la demande des organisations de jurer devant notaire qu’il n’a pas participé à des actes de corruption.

Le débat présidentiel avant le ballotage du 2 avril a été annulé par le organisations face au refus du candidat Guillermo Lasso de jurer devant notaire qu’il n’a pas participé à des actes de corruption.

Les organisateurs du Débat Présidentiel ont demandé vendredi aux candidats de faire une déclaration indiquant « qu’ils n’ont pas participé directement ou indirectement à des actes de corruption et qu’ils n’ont pas profité de prises de décision dans l’exercice de fonctions publiques ou privées. »

Le candidat d’Alianza PAIS, Lenín Moreno, lui, a confirmé qu’il assisterait au débat et a fait ce que les organisateurs demandaient.

Il a aussi répondu aux déclarations de Lasso – qui a dit qu’il ne se sentirait pas bien dans le débat parce que le modérateur n’est pas son ami – « Je veux rappeler que quand le journal El Comercio qui n’est pas particulièrement favorable à ma candidature, je peux le voir dans les articles et dans les éditoriaux, m’a contacté, j’ai tout de suite accepté, » a déclaré Moreno.

Lasso, pour sa part, a assuré qu’il n’a pas à aller chez un notaire : « Je n’ai pas à accepter une condition comme celle-là, je n’ai pas à déclarer mon innocence concernant des actes qu’ils définissent, » selon les déclarations publiées par le journal El Universo.

« Le Réseau des Maîtres regrette que le candidat Guillermo Lasso n’ait pas accepté les conditions que nous avions établies pour participer au forum « Dialogue Présidentiel 2017 », a signalé l’organisme dans un communiqué diffusé sur Twitter.

Et il a jouté : « Nous regrettons d’avoir à prendre la décision d’annuler le forum » face au refus de l’ancien banquier.

Un rapport de l’Inspection des Banques de Panamá auquel a eu accès le site argentin Página 12 a révélé que le candidat Guillermo Lasso a accumulé 1999 et 2000 une fortune de 30 millions de dollars.

Un an après ce qu’on appelle le « feriado bancario » (le jour férié des banques), en 1999, la fortune de Lasso était d’1 million de dollars, pendant la pire crise financière de l’histoire de l’Equateur.

Lasso a le soutien des anciens présidents de droite, des banquiers et des chefs d’entreprises et affirme avoir construit sa fortune à force de travail et de sacrifices. Il a commencé à travailler à la Banque de Guayaquil, propriété de son beau-frère Danilo Carrera à 22 ans, après avoir obtenu son bac et ensuite, il a reçu en cadeau la présidence exécutive et de là, il a construit sa fortune.

Le 19 février dernier, les Equatoriens ont eu un referendum qui proposait l’interdiction pour les fonctionnaires élus par le peuple d’avoir des biens ou des capitaux dans des paradis fiscaux. 59,98% des citoyens ont voté « Oui » pour éviter l’évasion fiscale alors que le « Non » a obtenu 45,02%.

Lasso, s’il était élu président, devrait se séparer de ses actions dans une banque de Panamá, un pays considéré comme un paradis fiscal.

Source en espagnol

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

»» http://bolivarinfos.over-blog.com/2017/03/equateur-annulation-du-debat...
URL de cet article 31680
   
Même Thème
Figures Révolutionnaires de l’Amérique latine
Rémy HERRERA
Cet ouvrage propose au lecteur sept chapitres consacrés à quelques-uns des révolutionnaires les plus importants d’Amérique latine et caribéenne : Simón Bolívar, José Martí, Ernesto Che Guevara, Hugo Chávez, Fidel Castro et Evo Morales. L’Amérique latine et caribéenne offre depuis le début des années 2000 l’image de peuples qui sont parvenus à repasser à l’offensive, dans les conditions historiques très difficiles qui sont celles de ce début de XXIe siècle. C’est cette puissante mobilisation populaire qui est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La pire chose qui soit jamais arrivée au peuple juif, après l’Holocauste, c’est la création de l’état d’Israël.

William Blum - juin 2010


Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
19 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.