RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Fake News : Ce titre du Washington Post est une fausse nouvelle.

Le 30 mars, le Washington Post, le blog du PDG d’Amazon Jeff Bezos, a publié un article sur l’expulsion de quelques diplomates ’occidentaux’ de Russie. Il s’agissait d’une mesure de rétorsion attendue et proportionnée à l’expulsion de diplomates russes de quelques pays ’occidentaux’.

L’article a été publié à l’origine sous le titre :

La Russie informe, l’un après l’autre, les ambassadeurs européens des dernières expulsions diplomatiques.

Cela apparait dans l’adresse web (URL) de l’article qui a été formée à partir du titre original lorsqu’il a été publié pour la première fois.

.../washingtonpost.com/world/europe/europe/one-by-one-by-one-russia-tells-european-ambassadors-of-latest-diplomatic-expulsions/2018/03/30/...

Les rédacteurs n’ont apparemment pas aimé le titre original. Il était factuellement correct, mais ne donnait pas de raison suffisante de haïr la Russie. Le titre original a donc été remplacé par un titre factuellement faux :

Un par un, les ambassadeurs européens apprennent qu’ils sont expulsés de Russie.

Pour mémoire : ’Ils’, c’est-à-dire les ambassadeurs, n’ont rien appris de tel. La Russie n’a expulsé aucun ambassadeur. L’article qui suit ce titre mensonger ne prétend d’ailleurs à aucun moment que la Russie l’ait fait.

Le mensonge flagrant du titre a été immédiatement pointé dans les commentaires de l’article. Le compte Twitter @WashingtonPost Twitter a été informé de ’ l’erreur ’.

Trois jours plus tard, le Post n’a toujours pas corrigé le titre. Le titre mensonger est toujours en ligne sur son site web. La plupart des visiteurs du site du Washington Post ne liront pas l’article. Ils parcourent les gros titres du site et, ce faisant, ils absorbent une dose quotidienne de haine de la Russie.

La devise du Post, écrite bien en évidence sous son nom, est ’La démocratie meurt dans les ténèbres’. Lorsqu’il se livre à une pareille propagande, le journal est de toute évidence un ennemi de la démocratie et du droit du public à être bien informé. Se mettre bien avec des tyrans sans foi ni loi, comme le fait Bezos, le propriétaire du Post, est évidemment plus rentable que le reportage factuel.

La prochaine fois que le Post se plaindra des fausses nouvelles et exigera que des blogs comme le nôtre soient censurés, tout ce qui précède lui sera jeté à la figure.

Moon of Alabama

Traduction : Dominique Muselet

»» http://www.moonofalabama.org/2018/04/this-washington-post-headline-is-...
URL de cet article 33152
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Thème
Libye, OTAN et médiamensonges
Michel COLLON
Les « armes de destruction massive », ça n’a pas suffi ? Le martyre de l’Irak, frappé d’abord par les médiamensonges et ensuite par les bombes, on n’en a pas tiré les leçons ? Non, on n’en a pas tiré les leçons. On sait que les Etats-Unis ont menti sur le Vietnam, l’Irak, la Yougoslavie, l’Afghanistan et Gaza, mais on croit que cette fois-ci, sur la Libye, ils disent la vérité. Etrange. La majorité de nos concitoyens croient encore ce que l’Otan a raconté sur la Libye. Y compris les Arabes car cette fois, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« La démocratie et les droits de l’homme ne nous intéressent que très peu. Nous utilisons simplement ces mots pour cacher nos véritables motifs. Si la démocratie et les droits de l’homme nous importaient, nos ennemis seraient l’Indonésie, la Turquie, le Pérou ou la Colombie, par exemple. Parce que la situation à Cuba, comparée à celle de ces pays-là et de la plupart des pays du monde, est paradisiaque »

Wayne Smith, ancien chef de la Section des Intérêts Américains à La Havane (SINA) sous l’administration Reagan

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.