Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Foix : pour la CGT, la situation est dramatique à l’hôpital

La CGT lance un grand mouvement de contestation jeudi et vendredi à l’hôpital (Chiva). Le syndicat dénonce la politique de la direction et le plan de retour à l’équilibre.

« Le matin, nous venons soigner la population. La direction, elle, vient soigner le déficit ». La pilule a du mal à passer. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les propos du directeur du centre hospitalier (voir notre édition d‘hier) n’ont pas laissé indifférents les membres de la CGT et les familles des patients des maisons de retraite de Foix et Pamiers.

Le plan de retour à l’équilibre. Pour la CGT, c’est sûr, il se soldera par la suppression de quarante emplois. Un chiffre démenti par le directeur. « En 2009, pour un million d’euros, ils voulaient supprimer vingt emplois. Là, c’est deux millions qu’il faut trouver. Et quand on sait que 75 % du budget est affecté à la masse salariale », souligne Jacques Gomes. Le plan aurait déjà été mis en place d’après le syndicat. Plusieurs CDD n’ont pas été renouvelés. « Cela va provoquer une détérioration des conditions de travail et un cumul d’heures pour les agents. Ce qui provoquera une baisse de la prise en charge donc un taux de fuite plus important vers Toulouse et au final une hausse des déficits », tempête Frédéric Birobent. Pour le syndicat, ce plan va casser « cet outil de proximité ».

Les urgences. Voici neuf mois que la CGT, au départ accompagné de FO, a lancé une grève illimitée pour protester contre le manque d’effectifs. « Nous sommes très inquiets, il y a une baisse de la prise en charge des patients depuis un an et demi, deux ans ». La faute aux effectifs qui sont restés stables alors que le nombre d’admissions à plus que doublé depuis la création du Chiva.

Hier le directeur a annoncé le renfort d‘un aide-soignant. « Il s‘agit d’un aide-soignant conducteur. Il n’est pas là tout le temps. En fait, il remplace une activité privée. Cela ne résout en rien notre problème », se plaignent des urgentistes. Quant au renfort d’une infirmière d’accueil 19 semaines par an, c’est bien mais pas suffisant. Les personnels veulent une infirmière d’accueil en permanence.

Les maisons de retraite. Là encore, le syndicat dénonce le discours de la direction qui assure que les 17 postes supprimés ne sont plus budgétisés, à cause d’une baisse du niveau de dépendance des résidents. « Une expertise avait montré l’an dernier que l’effectif actuel ne pouvait pas répondre aux besoins des résidents », assure le personnel. Plus difficile à avaler pour les familles, désormais, il n’y a plus de médecin sur place. Elles doivent faire appel à leur médecin traitant. « Dans le contrat que nous avons signé, il est bien spécifié qu’il y a un médecin 24 heures sur 24 », rappelle une femme. L’association des familles a donc décidé de prendre un avocat. « On paye quand même près de 2000 € par mois. Et jusqu’ici le directeur a toujours refusé de nous recevoir ».

E.D., le 11/12/2013

»» Ladepeche.fr

Manifestation

Pour dénoncer cette situation, la CGT appelle l’ensemble du personnel à un mouvement de grève jeudi 12 et vendredi 13 décembre de 10 heures à 12 heures. Et à un grand rassemblement dans le hall de l’hôpital du jeudi au vendredi non-stop. Le syndicat appelle la population et les élus à venir les rejoindre.


URL de cet article 23633
   
DE QUOI SARKOZY EST-IL LE NOM ?
Alain BADIOU
« Entre nous, ce n’est pas parce qu’un président est élu que, pour des gens d’expérience comme nous, il se passe quelque chose. » C’est dans ces termes - souverains - qu’Alain Badiou commente, auprès de son auditoire de l’École normale supérieure, les résultats d’une élection qui désorientent passablement celui-ci, s’ils ne le découragent pas. Autrement dit, une élection même présidentielle n’est plus en mesure de faire que quelque chose se passe - de constituer un événement (tout au plus une « circonstance », (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le comportement borné des hommes en face de la nature conditionne leur comportement borné entre eux.

Karl Marx


La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
10 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.