Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Foix : pour la CGT, la situation est dramatique à l’hôpital

La CGT lance un grand mouvement de contestation jeudi et vendredi à l’hôpital (Chiva). Le syndicat dénonce la politique de la direction et le plan de retour à l’équilibre.

« Le matin, nous venons soigner la population. La direction, elle, vient soigner le déficit ». La pilule a du mal à passer. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les propos du directeur du centre hospitalier (voir notre édition d‘hier) n’ont pas laissé indifférents les membres de la CGT et les familles des patients des maisons de retraite de Foix et Pamiers.

Le plan de retour à l’équilibre. Pour la CGT, c’est sûr, il se soldera par la suppression de quarante emplois. Un chiffre démenti par le directeur. « En 2009, pour un million d’euros, ils voulaient supprimer vingt emplois. Là, c’est deux millions qu’il faut trouver. Et quand on sait que 75 % du budget est affecté à la masse salariale », souligne Jacques Gomes. Le plan aurait déjà été mis en place d’après le syndicat. Plusieurs CDD n’ont pas été renouvelés. « Cela va provoquer une détérioration des conditions de travail et un cumul d’heures pour les agents. Ce qui provoquera une baisse de la prise en charge donc un taux de fuite plus important vers Toulouse et au final une hausse des déficits », tempête Frédéric Birobent. Pour le syndicat, ce plan va casser « cet outil de proximité ».

Les urgences. Voici neuf mois que la CGT, au départ accompagné de FO, a lancé une grève illimitée pour protester contre le manque d’effectifs. « Nous sommes très inquiets, il y a une baisse de la prise en charge des patients depuis un an et demi, deux ans ». La faute aux effectifs qui sont restés stables alors que le nombre d’admissions à plus que doublé depuis la création du Chiva.

Hier le directeur a annoncé le renfort d‘un aide-soignant. « Il s‘agit d’un aide-soignant conducteur. Il n’est pas là tout le temps. En fait, il remplace une activité privée. Cela ne résout en rien notre problème », se plaignent des urgentistes. Quant au renfort d’une infirmière d’accueil 19 semaines par an, c’est bien mais pas suffisant. Les personnels veulent une infirmière d’accueil en permanence.

Les maisons de retraite. Là encore, le syndicat dénonce le discours de la direction qui assure que les 17 postes supprimés ne sont plus budgétisés, à cause d’une baisse du niveau de dépendance des résidents. « Une expertise avait montré l’an dernier que l’effectif actuel ne pouvait pas répondre aux besoins des résidents », assure le personnel. Plus difficile à avaler pour les familles, désormais, il n’y a plus de médecin sur place. Elles doivent faire appel à leur médecin traitant. « Dans le contrat que nous avons signé, il est bien spécifié qu’il y a un médecin 24 heures sur 24 », rappelle une femme. L’association des familles a donc décidé de prendre un avocat. « On paye quand même près de 2000 € par mois. Et jusqu’ici le directeur a toujours refusé de nous recevoir ».

E.D., le 11/12/2013

»» Ladepeche.fr

Manifestation

Pour dénoncer cette situation, la CGT appelle l’ensemble du personnel à un mouvement de grève jeudi 12 et vendredi 13 décembre de 10 heures à 12 heures. Et à un grand rassemblement dans le hall de l’hôpital du jeudi au vendredi non-stop. Le syndicat appelle la population et les élus à venir les rejoindre.


URL de cet article 23633
   
Même Thème
Georges Séguy. Résister, de Mauthausen à Mai 68.
Bernard GENSANE
Il n’a jamais été le chouchou des médias. Trop syndicaliste, trop communiste, trop intransigeant à leur goût. Et puis, on ne connaissait même pas l’adresse de son coiffeur ! Seulement, à sept ans, il participe à sa première grève pour obtenir la libération de son professeur qui a pris part aux manifestations antifascistes de Février 34. Huit ans plus tard, à l’âge de quinze ans, il rejoint les rangs de la Résistance comme agent de liaison. Lui et les siens organisent de nombreuses évasions de militants (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le système bancaire moderne fabrique de l’argent à partir de rien. Ce processus est peut-être le tour de dextérité le plus étonnant qui fut jamais inventé. La banque fut conçue dans l’iniquité et est née dans le pêché. Les banquiers possèdent la Terre. Prenez la leur, mais laissez-leur le pouvoir de créer l’argent et, en un tour de mains, ils créeront assez d’argent pour la racheter. ôtez-leur ce pouvoir, et toutes les grandes fortunes comme la mienne disparaîtront et ce serait bénéfique car nous aurions alors un monde meilleur et plus heureux. Mais, si vous voulez continuer à être les esclaves des banques et à payer le prix de votre propre esclavage laissez donc les banquiers continuer à créer l’argent et à contrôler les crédits.

Sir Josiah Stamp,
Directeur de la Banque d’Angleterre 1928-1941,
2ème fortune d’Angleterre.


CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.