Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Gaza attaqué à nouveau- Il n’y a aucune excuse pour ne pas agir cette fois-ci

Mise à jour [11H20 19/8/11 NZT] Une grosse bombe a frappé la ville de Gaza dans le complexe policier de Al Ansar. Al Aqsa fait état de neuf morts certaines et de nombreux blessés.

Julie Webb Pullman de Gaza : Un enfant de 13 ans a été tué près de chez moi... Adham Al Samra est je crois le nom de l’enfant mort, et 6 membres de la famille Al Samra ont été blessés."

Les attaques sont venues de la terre et de la mer. On rapporte que des hélicoptères Apaches entrent maintenant dans l’espace aérien de Gaza.

Ce soir Gaza est attaqué par les Forces de Défense Israéliennes (IDF) suite à une série d’attentats sur des cibles militaires israéliennes à 20km au nord de la ville de Eilat qui se trouve au sud d’Israël près de la frontière égyptienne.

Le Hamas a nié toute implication dans les attentats qui ont causé la mort de 7 personnes et en blessé au moins 14 en disant que leur stratégie est de résister "à l’occupation de la terre palestinienne de l’intérieur plutôt que de l’extérieur."

Bien que les attaques viennent de l’intérieur du territoire israélien et de la frontière égyptienne, le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, et le premier ministre Benjamin Netanyahu ont immédiatement déclaré qu’ils considéraient le Hamas comme responsable et qu’ils se vengeraient "de toute leur force".

Ce soir au moins 6 Palestiniens ont été tués à Rafah, une ville du sud de la bande de Gaza par des attaques de l’armée israélienne sur une maison qui selon les rapports appartient à un officiel du Comité de Résistance Populaire, Khaled Shaath, dont les filles ont été blessées. L’armée a largué des tracts menaçants sur Rafah comme ils l’avaient fait avant l’opération Cast Lead de décembre 2008.

Faisant fi de l’obligation légale ou morale qu’elle a d’établir les responsabilités dans l’attaque d’Eilat, l’armée israélienne continue ses opérations contre Gaza et les Gazaouis se préparent à une "nuit sanglante" sachant que peu importe qui est responsable -et il s’agit peut-être simplement d’une tentative cynique de détourner l’attention de l’agitation à l’intérieur d’Israël- ce sont les Gazaouis qui en paieront le prix.

La communauté internationale va-t-elle une fois de plus abandonner les Palestiniens à la nouvelle punition collective qui leur est infligée alors qu’ils ont droit comme tout un chacun à la sécurité et en ont même plus besoin que jamais ?

Julie Webb-Pullman

Julie Webb-Pullman est un écrivain freelance de Nouvelle Zélande qui collabore à Scoop depuis 2003. Elle a récemment réussi a rentrer à Gaza pendant une brève période quand le passage de Rafah a ouvert.

Pour consulter l’original : http://www.scoop.co.nz/stories/HL1108/S00223/gaza-under-attack-again-n...

Traduction : Dominique Muselet

URL de cet article 14419
   
AGENDA
jeudi 14 novembre 2019
vendredi 15 novembre 2019
vendredi 15 novembre 2019
samedi 16 novembre 2019
lundi 18 novembre 2019
lundi 18 novembre 2019
mardi 19 novembre 2019
jeudi 21 novembre 2019
vendredi 22 novembre 2019
samedi 23 novembre 2019
dimanche 24 novembre 2019
samedi 30 novembre 2019
samedi 14 décembre 2019
Même Thème
Chroniques de GAZA 2001-2011
Christophe OBERLIN
L’auteur : Christophe OBERLIN est né en 1952. Chirurgien des hôpitaux et professeur à la faculté Denis Diderot à Paris, il enseigne l’anatomie, la chirurgie de la main et la microchirurgie en France et à l’étranger. Parallèlement à son travail hospitalier et universitaire, il participe depuis 30 ans à des activités de chirurgie humanitaire et d’enseignement en Afrique sub-saharienne, notamment dans le domaine de la chirurgie de la lèpre, au Maghreb et en Asie. Depuis 2001, il dirige régulièrement des (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Que ce soit bien clair : nous avons commis des erreurs, évidemment. Et nous en commettrons d’autres. Mais je peux te dire une chose : jamais nous n’abandonnerons le combat pour un monde meilleur, jamais nous ne baisserons la garde devant l’Empire, jamais nous ne sacrifierons le peuple au profit d’une minorité. Tout ce que nous avons fait, nous l’avons fait non seulement pour nous, mais aussi pour l’Amérique latine, l’Afrique, l’Asie, les générations futures. Nous avons fait tout ce que nous avons pu, et parfois plus, sans rien demander en échange. Rien. Jamais. Alors tu peux dire à tes amis "de gauche" en Europe que leurs critiques ne nous concernent pas, ne nous touchent pas, ne nous impressionnent pas. Nous, nous avons fait une révolution. C’est quoi leur légitimité à ces gens-là, tu peux me le dire ? Qu’ils fassent une révolution chez eux pour commencer. Oh, pas forcément une grande, tout le monde n’a pas les mêmes capacités. Disons une petite, juste assez pour pouvoir prétendre qu’ils savent de quoi ils parlent. Et là, lorsque l’ennemi se déchaînera, lorsque le toit leur tombera sur la tête, ils viendront me voir. Je les attendrai avec une bouteille de rhum.

Ibrahim
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
54 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
40 
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.