RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Lettre d’un éperlan à Richard Dawkins

L’athéisme, dans sa variante matérialiste, ne consiste pas à croire que « Dieu » n’existe pas, mais à ne pas croire, à penser qu’il n’y a rien de tel, à ignorer et à ne pas considérer comme sacrés les propos et écrits faisant état de phénomènes surnaturels et donc, par extension, à ne pas reconnaître l’existence de quelque divinité que ce soit. La pensée athée se revendique comme fondée sur le rationnel. Il existe néanmoins diverses formes d’athéisme en fonction des fondements et de la culture de chaque individu.Wikipedia, Athéisme

***

Un jour, j’ai rencontré quelqu’un :

- Vous savez, dit-il, je suis athée…

J’ai senti par là qu’il était désespéré des horreurs de ce monde et qu’il n’attendait plus rien de « dieu ».

Moi non plus d’ailleurs. Je n’attends non seulement rien de « dieu » mais rien de personne, sauf qu’elle cesse de croire que « dieu » et Superman sont parfois confondus.

Je suis tellement athée que je n’ai pas besoin de ne pas croire en quelqu’un qui n’existe pas.

Les singes ne croyaient pas à l’arrivée d’un Supersinge qui réglerait tous leurs problèmes : ils s’arrangeaient entre eux. Mais voilà qu’est naquit le citoyen-Jésus, le citoyen Allah, et le dernier : le citoyen-science. Il a remplacé « dieu » par le Big-Bang !

Il a mécanisé le monde, et est devenu « celui qui peu faire » et celui qui peut tout expliquer.

Comment nous sommes devenus des tondeuses à gazon

On naît, on vit, on meure… Et on ne va nulle part. Désintégrés. Anéantis.

C’est comme ça qu’est disparue ma tondeuse à gazon il y a quelques années.

Ca a été inventé par l’Homme, et c’est supérieur à « dieu ». La preuve : entrez dans une forêt. On dirait que les arbres se font la guerre, ne s’entendent pas entre eux, poussent partout, et ils n’en savent pas la raison.

C’est la faute des docteurs.

Pouvant expliquer le fonctionnement de la « machine » humaine, ils ont cru que nous étions des tondeuses à gazon.

Eh ! Oui ! On peut expliquer le monde. Comme la mécanique de la tondeuse. Mais le « monde » est grand et complexe, la tondeuse toute petite.

Épelez-moi un éperlan

Selon Richard Dawkins la science et le rationalisme sont une autoroute vers l’athéisme.

Dieu n’était pas considéré comme une explication complète pour la complexité des structures biologiques, mais que l’humanité a dû attendre Charles Darwin pour qu’il lui soit possible d’être raisonnablement athée.

Lettre de l’éperlan à Richard Dawkins

Cher Richard,

D’après ma compréhension de l’Univers, tout est eau. Il y a des granules de sable, d’autres créatures étranges, mais, comme vous, nous pensons avoir résolu une certaine explication de l’univers. Mais c’est tout. Après des études approfondies sur le sens de l’Univers, Le Dr. Hyperlan en a conclu qu’il n’existe rien en dehors de l’eau, puisque nous n’y pourrions pas vivre. Comme il n’existe rien en dehors de l’eau, il ne doit rien exister en dehors de ce qui est « explicable ». Autrement dit, vous choisissez vos matériaux pour expliquer le monde. Nous faisons ainsi. Mais après avoir lu votre CV, je vous demanderais de bien vouloir NOUS expliquer. En traduction Google, c’est « Je vous demanderais d’expliquer NOUS.

Nous avons un cinglé dans notre université qui croit qu’il y a de l’air au dessus de l’eau.

Certains ont même vu passer un FB ( Flying Boat) que nous avons nommé UF-Eau.

Si vous voulez échanger avec moi, écrivez moi et mettez votre message dans une bouteille de plastique : on la lira dans deux cents ans…

P.S. : Nous avons ici des mal lunés qui nous disent que la fin de l’eau est proche. Un de nos écrivains de Science Fiction a même imaginé que l’eau servait autre chose qu’à la vie.

Nous l’avons enfermé dans un aquarihomme. Dans ses, visions, il croit que la translucidité de l’eau sert à nettoyer le noir de sables servant à propulser des machines sur du sable renforcés de Satan, ce bitume que nous rencontrons parfois…

Sincèrement :

L’éperlan

Réponse de Richard Dawkins :

Cher Éperlan,

666, Océanpointcom

F***Y***

R.D.

Océanvie, le 00 mai 2012,

Cher Richard,

Toute l’université marine s’est penchée sur vos travaux et votre réponse. Nous ne comprenons pas pourquoi, vous, si diplômatisés, ne pouvez répondre à la simple question de savoir qui nous sommes. Vous avez expliqué l’absence de « dieu ». Ici, notre concept de « dieu » est qu’il existe un Richard Dawkins quelque part dans l’univers qui puisse résoudre notre problème.

Nous sommes déçus du peu de réponses, ou de la tangibilité de celles-ci, au point, où nos savants se demandent si vous existez.

Cependant, étant donné que votre science permet de presque tout expliquer, nous vous demanderions une simple explication d’un fait étrange.

Une machine comme celle-ci :

a été découverte au fond de notre univers. Elle ne nage pas. Son hélice, au contraire, la ramène vers le fond. Un de nos savants a réussi à la faire démarrer : tout ce qu’elle a pu faire est détruire les plantes aquatiques au fond de notre univers. Le problème est que nous ne savons pas si c’est un organisme vivant où une forme de vie inconnue que nous devrions conserver et réanimer plus tard.

Cher éperlan,

FY

Sincèrement vôtre

RD

Mai 2012,

Cher Richard,

Je pense que nos devrions nous arranger entre nous. Nous pensons avoir résolu un problème qui ne relève pas de vos connaissances : si les éperlans arrivaient à cesser de penser que quelqu’un de l’extérieur peut régler nos problèmes, bien des problèmes seraient déjà réglés.

Nous avons finalement compris que si quelqu’un comme vous peut expliquer aisément le fonctionnement de la tondeuse, il ne peut expliquer son intrusion dans notre univers. Ni ses dégâts.

Le problème est que pour le créateur de la tondeuse, il n’a jamais compris qu’elle ne pouvait servir dans l’eau.

Comme vous.

Veuillez agréer mes distinguées salutations !

L’éperlan

http://www.centpapiers.com/wp-content/uploads/2011/08/Ath%C3%A9isme-%C...

URL de cet article 14418
  

Un autre regard sur le 11 septembre
David Ray GRIFFIN
« En s’appuyant sur des milliers de sources, cette critique détaillée, loin de partir d’idées préconçues ou d’exprimer une opinion réactionnaire, soulève assez de questions précises et dérangeantes pour étayer une demande de nouvelle enquête plus convaincante que jamais. » - Publishers Weekly Présentation de l’auteur David Ray Griffin est professeur émérite de philosophie des religions et de théologie à la Claremont School of Theology et à la Claremont Graduate University. Il est également, co-directeur du (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire, car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin.

Henry Ford (1863-1947)

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.