RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Important rassemblement du syndicalisme de classe en Argentine

Plus de 4 000 personnes ont participé à la Conférence Nationale des Travailleurs organisée à l’appel du PTS

Plus de 4000 personnes ont participé dimanche 8 juillet à la Conférence Nationale des Travailleurs, organisée à l’appel du Parti des Travailleurs Socialistes (PTS) d’Argentine et des syndicalistes lutte de classes de tout le pays et qui s’est tenue dans l’enceinte du stade couvert de Ferro. En tout et pour tout, 143 syndicats, venant de quatorze provinces, étaient représentés.

La conférence a commencé par l’élection de la présidence. Se sont ainsi succédés à la tribune José Montes, dirigeant de la lutte historique contre la privatisation des chantiers navals Astillero Rà­o Santiago [près de La Plata] ; Raúl Godoy, ouvrier de Zanon sous contrôle des travailleurs et député [provincial de Neuquén] élu sur les listes du Front de Gauche et des Travailleurs (FIT, Frente de Izquierda y de los Trabajadores) ; Claudio Dellecarbonara, dirigeant de l’aile lutte de classes des délégués syndicaux du métro de Buenos Aires et enfin Javier « Poke » Hermosilla, dirigeant de la Commission Interne [1] de la multinationale Kraft ainsi que de l’opposition contre la bureaucratie de Rodolfo Daer dans le syndicat de l’agroalimentaire.

Un cadre représentatif de la progression de la gauche classiste

LIRE LA SUITE, VOIR LES PHOTOS ET VIDEO ICI

[1La Commission Interne est la structure dirigeante au niveau de chaque entreprise du syndicat unique de branche qui existe. A chaque élection, les travailleurs peuvent officiellement présenter des listes qui portent une couleur (ici, dans l’article, « liste bordeaux », « liste marron », pour les listes d’opposition à la bureaucratie syndicale). La bureaucratie syndicale fait bien évidemment tout pour empêcher que des oppositions se structurent au sein des syndicats, à commencer par la récupération des Commission Internes. Les deux syndicats en Argentine sont la CGT, surtout présente dans l’industrie et le privé, et la CTA, plus présente dans le secteur public.


URL de cet article 17259
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

L’écologie réelle
Guillaume SUING
Des premières aires naturelles protégées (zapovedniki) en 1918 jusqu’au plus grand plan d’agroforesterie au monde en 1948, avant que Nikita Khrouchtchev ne s’aligne sur le modèle intensif américain dans les années soixante, c’est toute une écologie soviétique qui fut jadis raillée par les premiers zélateurs occidentaux de l’agriculture « chimique ». Cette « préhistoire dogmatique », pourtant riche d’enseignements pour l’époque actuelle, est aujourd’hui totalement passée sous silence, y compris dans le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ce que vous faites peut paraître insignifiant, mais il est très important que vous le fassiez.

Gandhi

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.