Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


l’actualisation du modèle économique cubain

Plus de 80 000 personnes sont prêtes à se mettre à leur compte

81 498 personnes intéressées de travailler à leur compte se sont fait enregistrer en date du 19 novembre 2010, moins d’un mois avant la publication de la légalisation des champs d’application et des facilités (octroyées) aux activités dans ce secteur.

D’après un sondage effectué par le Ministère du Travail et de la Sécurité Sociale, il ressort que des 81 498 sollicitations, 73 808 ont eu lieu dans les Directions du Travail, 6 146 sont des licences pour le transport et 1 544 sont intéressées par la location d’habitations.

20% DES LICENCES ACCORDÉES OU EN COURS D’ATTRIBUTION CORRESPONDENT A DES FABRIQUANTS OU DES COMMERCANTS DANS L’ALIMENTATION

29 038 personnes ont obtenu l’autorisation, 16 265 sont en cours d’étude et les autres ont reçu l’offre d’une orientation adaptée.

43% des autorisations concédées ou en instance de l’être correspond à des personnes qui bénéficient ou sont affiliées au régime général de la sécurité sociale, c’est-à -dire, qu’elles sont déjà retraitées et reçoivent une pension, ou sont protégées par le régime général de la sécurité sociale.

Parmi ces plus de 45 000 personnes qui ont déjà la licence ou qui sont en attente de l’obtenir, un peu plus de la moitié (quelque 56%) correspond à des personnes qui n’ont pas de lien avec le travail. 25 987 d’entre elles -la majorité- se sont inscrites dans le but de s’affilier au régime spécial de la sécurité sociale.

Un cinquième des activités occupera, principalement, la fabrication et la vente de produits alimentaires et 12% seront des travailleurs sous contrat.

6% seront dans le transport de passagers et 1% dans la location d’habitations.

Les villes qui ont le plus reçu de personnes désirant se mettre à leur compte, sont, par ordre décroissant La Havane, Villa Clara et Matanzas.

Cuba importera des matières premières pour faciliter le travail à son compte

L’an prochain, Cuba investira quelques 130 millions de dollars dans l’importation de matières premières pour soutenir les travailleurs ayant choisi de travailler à leur compte, ceci faisant partie des transformations prévues et qui commencent à se développer pour assainir l’économie nationale.

« Le pays garantira, dans la mesure du possible, la matière première et les prêts pour l’exercice du travail à son compte », publiait ce vendredi le quotidien Granma.

Parmi les 178 activités qui, depuis le mois dernier, sont accessibles aux citoyens désireux de se dégager de l’État employeur, 31 d’entre elles, comme par exemple l’enseignant indépendant ou le/la traducteur, n’ont pas besoin de matière première ; 34 autres en ont une nécessité minimale comme l’horloger ou le cordonnier.

Cependant, les autres catégories restantes ont un grand besoin d’outils, d’équipement ou d’infrastructure pour exercer, a reconnu Marà­a Victoria Coombs, directrice de l’Emploi au Ministère du travail et de la Sécurité Sociale.

La réglementation du mois d’octobre, prévue pour le travail à son compte, maintient toujours en suspend l’octroi de licences à neuf catégories, comme celles de la carrosserie automobile ou du polissage de parquets et sols, car, sur l’île particulièrement, il n’est pas possible d’obtenir les matériaux de manière légale et ceux qui ont cette activité la réalisent en dérobant ces matériaux dans les entrepôts de l’État.

Toutefois, l’approvisionnement des matières premières sera à la charge de l’État et « les ventes au détail se feront en grande partie à travers le réseau d’établissements qui utilisent les deux monnaies, car les conditions de l’économie ne permettent pas de créer, à court terme, un marché de gros qui appliquerait ses mêmes prix au détail, à part, pour les travailleurs de ce secteur », indiquait Enrique Ramos, directeur du Commerce du Ministère de l’Économie et de la Planification.

Ramos confirmait que « pour l’année 2011, nous garantissons l’offre actuelle de biens et de services dont le coût d’importation, qu’il s’agisse de produits manufacturés ou de matière première, sera de l’ordre de 130 millions de dollars, dont 36 millions correspondent à l’alimentation ».

http://www.cubadebate.cu/noticias/2010/11/26/cuba-importara-suministro...

URL de cet article 12240
   
Communication aux lecteurs
Un bus pour Assange - 25 janvier - Paris/Londres

Journée de soutien à Julian Assange devant la prison de Belmarsh.

Le billet comprend l’aller-retour Paris-Londres Bus+Ferry

Infos/réservations : https://www.facebook.com/events/652271058646370/

Même Thème
Cuba. Ce que les médias ne vous diront jamais (prologue de Nelson Mandela)
Salim LAMRANI
En Occident - en Europe et aux Etats-Unis tout particulièrement -, Cuba suscite énormément de critiques et de controverses. Ce petit pays de onze millions d’habitants dispose d’une couverture médiatique disproportionnée par rapport à sa taille et les médias sont unanimes pour stigmatiser la plus grande île des Caraïbes et diaboliser son leader historique Fidel Castro. Les attaques sont virulentes, jamais nuancées et à sens unique. Cuba serait un enfer pour ses habitants avec un système archaïque et (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

(...) je suis d’accord avec le fait que le tsunami a été une merveilleuse occasion de montrer, au-delà du gouvernement des Etats-Unis, le coeur du peuple américain.

Condoleezza "oui, j’ai un grain" Rice
devant la commission sénatoriale des relations étrangères US - janv. 2005


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
54 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.