RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

L’Allemagne dit non aux drones armés (Dissident Voice)

L’Allemagne avait prévu d’acheter une flotte de drones tueurs “Euro Hawk” – peut-être pour que l’Union Européenne puisse rivaliser avec certains autres lauréats du prix Nobel de la paix.

Mais quelque chose s’est produit sur le chemin de l’acquisition de ces célestes colosses.

Le Capitaine en chef des drones l’a naturellement appris le premier, à moins que la NSA n’aie placé par erreur les mails de Frau Merkel sous la pile des mails échangés par les militants non violents qui organisent le prochain sommet contre les drones de Washington DC*.

Ce qui est arrivé c’est qu’il y a eu des pressions populaires dans cette nation qui se consacre à la paix et qui — en ce moment — manifeste plus de résistance que le Japon contre la remilitarisation du pays. L’Allemagne a donc dit nein, nein, et trois fois nein** aux robots volants armés. Et elle ne refuse pas seulement de les utiliser dans ce que les Étasuniens pourraient appeler Der Homeland, mais aussi à l’étranger pour assassiner des êtres humains partout dans le monde.

Plus tôt, ce moi-ci, aux Nations Unies, plusieurs pays, et en particulier le Brésil***, ont condamné comme criminels les assassinats par drones dans le monde****. L’Allemagne a fait un pas sérieux vers la condamnation des drones armés au même titre que celle des mines antipersonnel, des armes chimiques et les armes nucléaires. Si l’Allemagne peut le faire, nous pouvons tous le faire. Et alors c’est ceci que nous verrons partout :

ou encore :

David Swanson

David Swanson est un militant anti-guerre qui tient le blog : War Is a Crime.

Notes :

* Drones Around the Globe : Proliferation and Resistance, 2013 Drone Summit, Washington DC, November 16-17, 2013

** http://www.thelocal.de/20131114/germany-suspends-buying-of-drones
Sur l’opposition populaire grandissante voir cet article du site Presse-toi à gauche : http://www.pressegauche.org/spip.php?article15695

***http://www.theguardian.com/world/2013/oct/25/un-drones-us-policy-debate

**** : http://www.un.org/News/fr-press/docs/2013/AGSHC4078.doc.htm

Traduction : Dominique Muselet

»» http://dissidentvoice.org/2013/11/germany-says-no-to-weaponized-drones/
URL de cet article 23332
  

Rêves de droite : Défaire l’imaginaire sarkozyste
Mona CHOLLET
« Elle, je l’adore. D’abord, elle me rassure : elle ne dit jamais "nous", mais "moi". » Gilles Martin-Chauffier, « Fichez la paix à Paris Hilton », Paris-Match, 19 juillet 2007. En 2000, aux États-Unis, un sondage commandé par Time Magazine et CNN avait révélé que, lorsqu’on demandait aux gens s’ils pensaient faire partie du 1 % des Américains les plus riches, 19 % répondaient affirmativement, tandis que 20 % estimaient que ça ne saurait tarder. L’éditorialiste David Brooks l’avait (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Il n’existe pas, à ce jour, en Amérique, de presse libre et indépendante. Vous le savez aussi bien que moi. Pas un seul parmi vous n’ose écrire ses opinions honnêtes et vous savez très bien que si vous le faites, elles ne seront pas publiées. On me paye un salaire pour que je ne publie pas mes opinions et nous savons tous que si nous nous aventurions à le faire, nous nous retrouverions à la rue illico. Le travail du journaliste est la destruction de la vérité, le mensonge patent, la perversion des faits et la manipulation de l’opinion au service des Puissances de l’Argent. Nous sommes les outils obéissants des Puissants et des Riches qui tirent les ficelles dans les coulisses. Nos talents, nos facultés et nos vies appartiennent à ces hommes. Nous sommes des prostituées de l’intellect. Tout cela, vous le savez aussi bien que moi ! »

John Swinton, célèbre journaliste, le 25 septembre 1880, lors d’un banquet à New York quand on lui propose de porter un toast à la liberté de la presse

(Cité dans : Labor’s Untold Story, de Richard O. Boyer and Herbert M. Morais, NY, 1955/1979.)

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.