RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Pour moi, simple militant syndical et politique, c’est et ce sera, jusqu’à la victoire et même après, la France Insoumise.

L’avenir c’est la France Insoumise !

Dans cette période où le gouvernement attaque comme jamais la classe ouvrière et le salariat, que ce soit au travers de la destruction du code du travail, de la négation des luttes, du couperet qui tombe sur les services publics, le monde politique est totalement désavoué.

En effet, on ne peut que constater qu’au travers des dernières élections l’abstention monte en flèche et le désintérêt pour la politique à la mode 5ème République, toute la classe politique est désavouée par le Peuple.

La réponse à cela de la part de l’oligarchie politico-financière ? On nous agite une fois de plus le spectre du Front national pour nous dire « si ce n’est pas nous, vous les aurez au pouvoir ! ». Vaste fumisterie. La « Gauche » gouvernementale va jusque nous inventer des primaires, superbe négation de la démocratie, pour adouber celui qu’elle rêve comme unique candidat-sauveur. Et le Front de Gauche dans tout ça ? Délité, pulvérisé par une stratégie à la carte de certains durant les dernières échéances électorales. Et nos rêves, notre programme d’avenir dans tout ça ? Balayé pour des places.

Bref, dans ces temps de résignation générale, il nous faut un espoir, un avenir progressiste. On nous rabâche qu’il nous faut un candidat unique qui représente la gauche anti-gouvernementale, des frondeurs PS au NPA. Parlons des frondeurs tiens, n’ont-ils pas dit oui à la primaire du PS ? Acceptant ainsi la victoire plus que probable du Favori, le président-candidat, car les règles sont pipées par la direction du PS qui ne veut pas voir Hollande disqualifié.

Le NPA a son candidat, les dés sont jetés. Il reste qui alors, les anciens membres du Front de Gauche, et les déçus du PS qui se retrouvent dans la Nouvelle Gauche Socialiste. Alors Banco ! Allons-y tous ensemble ! Nous avons un outil qui s’est construit pas à pas, avec un grand nombre de citoyens non encartés, avec un programme porteur « l’Avenir en Commun », construit à partir de l’humain d’abord et enrichi par des milliers de contributions et des auditions d’experts. Qu’est-ce qui fait peur à nos amis communistes et d’Ensemble dans tout ça ? Le candidat ? Porte-parole légitime de cette France Insoumise ? Allons, revenons à la raison, qui d’autre a la carrure pour porter ce projet si ce n’est celui qui a fédéré 4 Millions de voix en 2012…

Le Projet ? Une démocratie participative, où chaque Insoumis a son mot à dire dans la campagne et le programme ? Le fait que la campagne soit hors cadre de parti ? Pourtant les partis sont pleinement au cœur de la campagne à égalité avec les citoyens non encartés, car n’oublions pas nous sommes tous des citoyens ! Bref, je ne vois rien de concret qui puisse vous empêcher de rejoindre ce mouvement prometteur, cette alternative à toute une oligarchie à ce système en place. Ne défendons-nous pas tous les Idées d’une constituante, d’une abrogation de la loi El-Khomri, du partage des richesses et du travail ?

Voilà, pour moi, simple militant syndical et politique, c’est depuis le début et ce sera, jusqu’à la victoire et même après, la France Insoumise. J’adhère et participe à la construction de ce projet d’avenir. Car l’avenir, ça n’est pas une Oligarchie politico-financière ou une Troïka, mais bien le Peuple. Ce peuple qu’il faut fédérer. Je pense que nous avons, nous syndicalistes, associatifs, lanceurs d’alerte, militants politiques et citoyens, tous une carte à jouer pour la présidentielle de 2017 et bien au-delà.

Je suis bien d’accord avec mes camarades et amis, que la présidentielle et les législatives ne sont pas déconnectées, bien au contraire. Et je pense aussi que c’est à nous citoyens, syndicalistes, lanceurs d’alerte, associatifs, … de nous emparer de ces échéances et d’y prendre notre place. Et le ton est déjà donné, avec les 20 premiers candidats annoncés à Lille lors de la convention. Je suis fier quand j’y retrouve des amis syndicalistes précieux tels que Mehdi, Karine, Laurent, Philippe et tant d’autres. Oui, ils sont tous représentatifs de la diversité de Notre France Insoumise ! Et cette convention à Lille, je suis fier d’avoir participé à ce grand moment d’échange, de fraternité et de travail que nous avons vécu à Lille ! Pour moi, c’est le grand point de départ de cette campagne, de Notre campagne. Comme Jean-Luc, je regrette l’absence de certains, mes camarades communistes et d’Ensemble, même si bon nombre sont déjà parmi nous, car qu’il est bon de militer tous ensemble avec ces camarades de valeur et nombreux. Mais je ne désespère pas les voir à nos côtés pour porter cette alternative, ce rêve commun matérialisé par « l’Avenir en Commun ».

Je pense qu’au travers de la France Insoumise notre destin est entre nos mains. Nous avons le droit à un avenir où le Peuple est souverain, alors allons-y ! Créons-le ce monde meilleur, donnons-nous les moyens d’avancer vers une 6ème république, sociale, écologique et avec un peuple souverain !

Vive la France Insoumise !

Kevin KIJKO

URL de cet article 31066
  

Chasseurs de matières premières.
Michel COLLON
Chaque citoyen européen consomme par an en moyenne 26 kilos d’appareils[1] en tous genres : ordinateurs, téléphones, télévisions, électro-ménager... L’avons-nous décidé ? Le souhaitons-nous ? Quoi qu’il en soit, cet acte apparemment innocent a en réalité un impact énorme. Sur la Nature, on s’en doute, mais aussi sur des êtres humains. Des femmes et des hommes du Sud sont condamnés à mourir de faim, leurs enfants seront privés d’éducation, ils souffriront de la malaria, de la tuberculose et autres maladies (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si vous avez déjà accordé de l’importance à ce qui se diffuse pendant un journal télévisé, si vous vous êtes déjà intéressé à ça pendant, disons, plus de 30 secondes, c’est que vous êtes soit un de ces étudiants en comm’ qui y croit encore, soit un de ces journalistes qui voudrait nous y faire croire encore, soit vous étiez malade et alité devant la télé. Sinon, vous avez un sérieux problème de perception.

Viktor Dedaj

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.