RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
La coopération cubaine a commencé dès le début même de la Révolution

L’OMS salue la réponse immédiate de Cuba à l’appel pour faire face à la crise de l’Ébola

GENÈVE.- Le ministre cubain de la Santé publique, Roberto Morales Ojeda, a tenu une réunion de travail avec le avec Margaret Chan, directrice générale de l`Organisation mondiale de la santé (OMS), au cours de laquelle il a été procédé à l’examen de la réponse de Cuba à l’appel des Nations Unis pour lutter contre l’épidémie d’Ébola.

Lors de l’entretien, le ministre a remercié Mme Chan de l’invitation faite à Cuba à contribuer à l’effort mondial pour endiguer l’épidémie qui frappe quatre pays d’Afrique de l’Ouest.

La réponse immédiate de La Havane à l’appel lancé par le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a été saluée par le directrice générale de l’OMS, qui a invité à tirer des leçons de l’expérience cubaine dans le traitement des cas d’urgence, et exprimé sa gratitude au président Raul Castro, Cuba étant le premier pays à avoir répondu à cet appel international.

Par ailleurs, Mme Margaret Chan a souligné l’engagement des autorités cubaines, non seulement en faveur de leur propre population, mais aussi de celle des peuples d’autres parties du monde, et elle a évoqué son récent voyage à Cuba, où elle a visité plusieurs installations scientifiques, et inauguré, en compagnie du président cubain, les nouveaux bureaux du Centre pour le contrôle étatique des médicaments et des dispositifs médicaux, ainsi que le Centre national de coordination des tests cliniques.

Pour sa part, le ministre Morales a rappelé que la coopération médicale cubaine a démarré au lendemain même du triomphe de la Révolution, il y a 55 ans, et qu’aujourd’hui plus de 50 000 coopérants cubains sont investis dans des missions de service public dans 66 pays, dont 32 d’Afrique.

« En raison de l’histoire de la coopération de notre pays, notamment dans la sphère de la santé, on nous a demandé de faire partie du groupe de pays susceptibles d’apporter une réponse immédiate à l’appel d’urgence lancé par l’Afrique, où à ce jour plus de 4 000 cas ont été recensés, dont plus de 2 000 décès », a conclu le ministre cubain de la Santé.

»» http://www.granma.cu/idiomas/frances/internationales/1septiembre-ebola.html
URL de cet article 26942
  

Même Thème
CUBA OU L’INTELLIGENCE POLITIQUE - Réponses à un président des États-Unis (Livre format PDF)
Jacques-François BONALDI
365 JOURS APRÈS Aujourd’hui 22 mars 2017, voilà un an jour pour jour que Barack Obama entrait de son pas caractéristique sur la scène du Grand Théâtre de La Havane pour une première : un président étasunien s’adressant en direct et en personne au peuple cubain. Trois cent soixante-cinq jours après, que reste-t-il de ce qui était le clou de sa visite de deux jours et demi à La Havane ? Pas grand-chose, je le crains… Les événements se déroulent maintenant si vite et tant de choses se sont passées depuis – (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il y a un sacré paquet de connards à Cuba - comme partout. Mais la différence à Cuba, c’est qu’ils ne sont pas au pouvoir.

Jose G. Perez

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.