RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


La France n’arrive pas à avoir des informations sur le noyau Windows

Un ancien agent de la DGSE, expert de la sécurité informatique de l’Etat, indique que la France n’arrive pas à contraindre Microsoft à livrer certaines informations sur le noyau Windows.

Ancien cryptanalyste de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE), lieutenant-colonel à la retraite de l’armée de Terre, directeur de la recherche du groupe ESIEA (École supérieure d’informatique, électronique, automatique), Eric Filiol a livré une interview au site ITPro, à l’occasion de la conférence Hack In Paris, qui s’est déroulée du 17 au 21 juin.

Le spécialiste de la sécurité des systèmes d’information était venu y parler des enjeux du contrôle des technologies par les Etats. Or pour lui, "la France n’a plus les moyens d’assurer sa souveraineté et sa sécurité" face aux multinationales qui disposent de pouvoirs exorbitants. "Il est beaucoup plus difficile de contraindre une société privée qu’un État", assure-t-il, avant de livrer un exemple.

"L’État français n’arrive pas à obtenir certaines informations techniques précises sur le noyau Windows. Un pays doté de l’arme nucléaire et membre du conseil de sécurité des Nations-Unies ne peut pas contraindre Microsoft de lui donner des informations nécessaire sur un système qui est absolument partout".

Le risque, bien sûr, est de découvrir des backdoors mis en place par Microsoft pour l’Etat américain, ou plus simplement pour Microsoft lui-même, notamment à des fins d’espionnage industriel. Eric Filiol rappelle à cet égard, alors que la polémique a porté ces derniers mois sur les routeurs chinois (pour des raisons beaucoup plus économiques que sécuritaires) que "l’attaque de l’Élysée en mai 2012, ce ne sont pas des chinois qui l’ont faite mais bien des américains". L’expert ne prend aucune précaution diplomatique et confirme que ce sont bien les Etats-Unis qui ont piraté l’Elysée, même si ces derniers ont toujours démenti.

Enfin, l’ancien cryptanalyste de la DGSE confirme en creux qu’il n’existe pas actuellement de système de chiffrage qui ne peut être déchiffré par l’Etat. "Imaginez que demain on découvre des systèmes de chiffrement inviolables. Si vous les donnez à tout le monde, vous aurez des pédophiles ou des terroristes qui seront définitivement protégés", prévient-il.

»» http://www.numerama.com/magazine/26360-la-france-n-arrive-pas-a-avoir-...
URL de cette brève 3518
https://www.legrandsoir.info/la-france-n-arrive-pas-a-avoir-des-informations-sur-le-noyau-windows.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
01/07/2013 à 04:44 par babelouest

" Si vous les donnez à tout le monde, vous aurez des pédophiles ou des terroristes qui seront définitivement protégés"

Beau prétexte : ce sont surtout les simples citoyens qui seront protégés.Les terroristes ont des moyens, y compris les portages de messages, qui déjouent déjà tout contrôle. Parmi les terroristes, on peut compter les "agents spéciaux" de services du même genre, comme ceux qui encadrent en Syrie ou ailleurs.

#95957 
04/07/2013 à 19:42 par happygers

De nouvelles raisons de passer à Linux et de laisser tomber définitivement microsoft !!!

#96052 
11/07/2013 à 12:45 par jah

c’est pr ca que la majorité des entreprises ne tournent pas sous windows -_-

#96259 
11/07/2013 à 15:08 par gérard

@ happygers
Mais c’est de la plus haute évidence, faut abandonner Windows !
Je tourne sur Ubuntu 13 04 et quel calme, quel sérénité et j’ai autant sinon plus d’agrément.
Linux Mint serait parait-il encore mieux..., j’y songe.
Je lance d’ailleurs un appel à ce sujet aux utilisateurs de Linux, sur leurs avis, merci.
Pourquoi donc les corps d’état français ne prennent-ils pas l’option Linux ?
J’ai obtenu un témoignage :
Mais c’est à cause du lobbying, monsieur, le lobbying !
De toute façon un peu plus ou un peu moins asservis...

#96266 
RSS RSS Commentaires
   

Que fait l’armée française en Afrique ?
Raphaël GRANVAUD
Préface d’Odile Tobner-Biyidi Que fait l’armée française en Afrique ? Et de quel droit s’y trouve-t-elle encore aujourd’hui ? Si l’on en croit les discours officiels, elle n’y aurait plus depuis longtemps que des missions humanitaires et de maintien de la paix. La page du néocolonialisme et de la Françafrique aurait été tournée en même temps que finissait la guerre froide. Ce « Dossier noir » examine, à travers de nombreux exemples concrets, la réalité de cette présence depuis deux décennies. Après un (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je n’ai aucune idée à quoi pourrait ressembler une information de masse et de qualité, plus ou moins objective, plus ou moins professionnelle, plus ou moins intelligente. Je n’en ai jamais connue, sinon à de très faibles doses. D’ailleurs, je pense que nous en avons tellement perdu l’habitude que nous réagirions comme un aveugle qui retrouverait soudainement la vue : notre premier réflexe serait probablement de fermer les yeux de douleur, tant cela nous paraîtrait insupportable.

Viktor Dedaj

Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.