RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

La planche à billets et le RMG de l’hérétique Hamon...

En 1997-98 le grand et enthousiasmant Mouvement des Chômeurs
avait demandé l’instauration du RMI pour les jeunes chômeurs entre 16 ou 18 et 25 ans... Jospin avait bien-sûr refusé sous prétexte d’éviter que la vie des jeunes adultes commence par de l’assistanat (épouvantail des moralistes de droite). Ensuite il a chargé Chevènement et Bauer de "réconcilier la gauche avec la sécurité" (avec l’État policier, pas avec la sécu !)... Cela est la cause principale de ce qui s’est passé en 2002 et de ce qui se repassera en 2017...

Un camarade de SUDéducation m’avait alors dit : "quel crétin ce jospin ! même pas assez intelligent pour acheter la paix civile... Il imagine quoi cet abruti ? Que sa politique va créer le plein emploi ?"... Mais non ! Jospin voulait tout simplement utiliser à fond la police en tant qu’appareil sociétal, comme avait commencé à le faire ses prédécesseurs de la droite officielle...

Un prof de "sociologie de l’économie" nous a alors répondu : "Et, en plus, c’est une ânerie économique monétariste de maintenir des millions de concitoyens dans une pauvreté totale". Puis il nous a expliqué que les jeunes chômeurs, avec un petit pouvoir d’achat consommeraient presque tous leurs revenus en biens de première ou seconde nécessité, ce qui donnerait un coup de fouet à la production de ces marchandises... Leurs parents ne pourraient plus déduire les subsides de leurs revenus imposables et l’état récupèrerait donc en impôts + TVA une grande partie du RMI Jeunes...

Il faut aujourd’hui aller plus loin dans ce type de raisonnement. Imprimer des millions de billets de 10, 20 et 50 euros et les distribuer gratos aux pauvres serait plutôt une bonne idée économique puisque cela ferait baisser le cours de l’euro, relancerait un peu l’inflation et augmenterait les recettes fiscales...

Bien sûr je préfèrerais une grève générale prolongée très bien préparée, accompagnée par des subversions communistes...

Je préfèrerais l’abolition du salariat et du patronat, l’abolition de la propriété privée des moyens de productions, l’industrialisation des tâches ménagères, l’échange inégal favorable au PSD-PVD, l’ingénierie planétaire, l’éducation des enfants dans des communautés pédagogiques et éducatives cogérées parents/professionnels....etc... C’est beau le communisme !!!

URL de cet article 31452
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Thème
Karl Marx, le retour - Pièce historique en un acte
Howard ZINN
Moins de cinq cents personnes contrôlent deux mille milliards de dollars en actifs commerciaux. Ces gens sont-ils plus nobles ? Travaillent-ils plus durement ? N’ai-je pas dit, voilà cent cinquante ans, que le capitalisme allait augmenter la richesse dans des proportions énormes mais que cette richesse serait concentrée dans des mains de moins en moins nombreuses ? « Gigantesque fusion de la Chemical Bank et de la Chase Manhattan Bank. Douze mille travailleurs vont perdre leur emploi… Actions en (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Avec une bonne dose de peur et de violence, et beaucoup d’argent pour les projets, je pense que nous arriverons à convaincre ces gens que nous sommes là pour les aider."

Un commandant a expliqué la logique derrière les mesures extrêmement répressives
(prises par les forces d’occupation pour faire régner l’ordre en Irak)
[New York Times, Dec. 7, 2003]

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.