RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
42 

Bonne Nouvelle

Le premier pont de Crimée, autoroutier, 19 km , qui relie la péninsule de Kertch à celle de Taman a été inauguré le mardi 15 mai 2018, 6 mois avant la date prévue ... Donc, le second pont, ferroviaire, sera vraisemblablement en service en automne 2019 Pour la petite histoire : Poutine ( trop méchant ) a traversé cet ouvrage au volant d’un camion KAMAZ orange tout neuf ( trop kitch )...
Pourquoi est ce une bonne nouvelle ? Réponse : d’abord parce que les prix vont baisser en Crimée , ensuite parce que certains ferry-boats polluent comme 20 millions de bagnoles et certains cargos comme 55 millions en ce qui concerne les particules fines toxiques. Pour le CO2 les ferry-boats polluent comme 1 ou 2 millions de caisses. Alors ça va sûrement être applaudi par EELV + tirelire Hulot + De Rugy + Placé etc. Sauf s’ils se laissent gâcher le plaisir par la Cour de justice européenne qui condamne ce viol.

L’union européenne serait pourtant mieux inspirée si elle se demandait pourquoi aucun pont ne la relie à la Grande-Bretagne ?

Et l’Ukraine ? Elle devrait se demander si obliger les russophones à changer de prénoms, ou ériger des statues de Bandéra dans tous les villages, ou obliger les communes à donner des bâtiments au patriarcat de Kiev, sont des activités aussi légitimes et intéressantes que ça.

Et la République franchouillarde ? Elle devrait riposter en construisant un pont entre Meschers-sur-Gironde et Le-Verdon-sur-Mer car il ne faut pas s’endormir sur ses lauriers (le pont de Millau est sublime et le pont de Corinthe fut construit par une entreprise française) ni se moquer du crocodile avant d’avoir traversé la rivière.

URL de cet article 33397
  

Roberto Saviano. Gomorra. Dans l’empire de la camorra. Gallimard, 2007.
Bernard GENSANE
Il n’est pas inutile, dans le contexte de la crise du capitalisme qui affecte les peuples aujourd’hui, de revenir sur le livre de Roberto Saviano. Napolitain lui-même, Saviano, dont on sait qu’il fait désormais l’objet d’un contrat de mort, a trouvé dans son ouvrage la bonne distance pour parler de la mafia napolitaine. Il l’observe quasiment de l’intérieur pour décrire ses méfaits (je ne reviendrai pas ici sur la violence inouïe des moeurs mafieuses, des impensables tortures corporelles, véritable (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

(...) je suis d’accord avec le fait que le tsunami a été une merveilleuse occasion de montrer, au-delà du gouvernement des Etats-Unis, le coeur du peuple américain.

Condoleezza "oui, j’ai un grain" Rice
devant la commission sénatoriale des relations étrangères US - janv. 2005

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.