Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

42 

Bonne Nouvelle

Le premier pont de Crimée, autoroutier, 19 km , qui relie la péninsule de Kertch à celle de Taman a été inauguré le mardi 15 mai 2018, 6 mois avant la date prévue ... Donc, le second pont, ferroviaire, sera vraisemblablement en service en automne 2019 Pour la petite histoire : Poutine ( trop méchant ) a traversé cet ouvrage au volant d’un camion KAMAZ orange tout neuf ( trop kitch )...
Pourquoi est ce une bonne nouvelle ? Réponse : d’abord parce que les prix vont baisser en Crimée , ensuite parce que certains ferry-boats polluent comme 20 millions de bagnoles et certains cargos comme 55 millions en ce qui concerne les particules fines toxiques. Pour le CO2 les ferry-boats polluent comme 1 ou 2 millions de caisses. Alors ça va sûrement être applaudi par EELV + tirelire Hulot + De Rugy + Placé etc. Sauf s’ils se laissent gâcher le plaisir par la Cour de justice européenne qui condamne ce viol.

L’union européenne serait pourtant mieux inspirée si elle se demandait pourquoi aucun pont ne la relie à la Grande-Bretagne ?

Et l’Ukraine ? Elle devrait se demander si obliger les russophones à changer de prénoms, ou ériger des statues de Bandéra dans tous les villages, ou obliger les communes à donner des bâtiments au patriarcat de Kiev, sont des activités aussi légitimes et intéressantes que ça.

Et la République franchouillarde ? Elle devrait riposter en construisant un pont entre Meschers-sur-Gironde et Le-Verdon-sur-Mer car il ne faut pas s’endormir sur ses lauriers (le pont de Millau est sublime et le pont de Corinthe fut construit par une entreprise française) ni se moquer du crocodile avant d’avoir traversé la rivière.

URL de cet article 33397
   
Ukraine : Histoires d’une guerre
Michel Segal
Préface Dès le premier regard, les premiers comptes-rendus, les premières photos, c’est ce qui frappe : la « guerre » en Ukraine est un gâchis ! Un incroyable et absurde gâchis. Morts inutiles, souffrances, cruauté, haine, vies brisées. Un ravage insensé, des destructions stériles, d’infrastructures, d’habitations, de matériels, de villes, de toute une région. Deuil et ruines, partout. Pour quoi tout cela ? Et d’abord, pourquoi s’intéresser à la guerre en Ukraine lorsque l’on n’est pas même ukrainien ? (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"le monde ne se meurt pas, il est en train d’être assassiné et les assassins ont un nom et une adresse"

Utah Philips


La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
58 
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.