RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Le Congrès des Etats-Unis approuve en secret la fourniture d’armes aux rebelles syriens « modérés » (Reuters)

Selon des fonctionnaires de la sécurité américains et européens, le Congrès des Etats-Unis a approuvé la fourniture d’armes légères aux factions « modérées » des rebelles syriens dans le sud du pays et le financement de nouvelles livraisons pendant plusieurs mois.

Les armes, dont la plupart sont destinées aux rebelles syriens non-islamistes, via la Jordanie, comprennent une variété d’armes légères, ainsi que des armes plus puissantes, telles que des roquettes anti-chars.

Les livraisons ne comprennent pas d’armes telles que des missiles sol-air portables, connus sous le nom MANPADS, qui peuvent abattre des avions militaires ou civils, ont précisé les responsables.

Les livraisons d’armes ont été financées par le Congrès américain par des votes lors de séances tenues à huis-clos, à la fin de l’exercice fiscal 2014 du gouvernement, qui se termine le 30 Septembre, ont indiqué deux des responsables.

La fourniture apparemment continue d’armes contraste avec la situation de l’été dernier, lorsque l’aide US en matériel létal aux rebelles syriens avait été interrompue pendant quelque temps en raison des réserves émises par le Congrès.

Les commissions du Congrès avaient suspendu les livraisons pendant quelques mois par crainte que les armes américaines livrées ne se révèlent pas décisives pour renverser le président Bachar al-Assad et son gouvernement, et pourraient tomber entre les mains de militants islamistes.

Un responsable américain familier avec les développements récents a indiqué que des responsables de la sécurité nationale et les membres du Congrès sont maintenant plus confiants que les armes livrées à la Syrie du Sud resteront entre les mains des rebelles modérés plutôt que des factions djihadistes.

Le Congrès a approuvé le financement d’armes aux rebelles syriens dans des sections classifiées de lois portant sur la défense, ont indiqué deux sources proches du dossier. Il n’était pas clair à quelle date précise le financement fut approuvé, mais le Congrès a voté une série de textes sur la défense à la fin de décembre.

Certains ajustements budgétaires supplémentaires pourraient être nécessaires pour s’assurer que tous les fonds approuvés soient débloqués au cours de l’exercice en cours.

Pourtant, les fonctionnaires qui soutiennent la fourniture d’armes aux rebelles reconnaissent que cela n’augmentera pas beaucoup l’espoir des États-Unis en la victoire des forces anti-Assad, qu’elles soient modérées ou extrémistes.

« La guerre syrienne est dans une impasse. Les rebelles n’ont pas l’organisation et les armes pour vaincre Assad ; le régime n’a pas suffisamment de troupes fidèles pour écraser la rébellion. Les alliés extérieurs de chaque camp... sont prêts à fournir assez d’argent et d’armes pour maintenir le statu quo à moyen terme », a déclaré Bruce Riedel, un ancien analyste de la CIA et parfois conseiller en politique étrangère du président Barack Obama.

Les deux responsables américains et européens ont déclaré que les rebelles « modérés » ont récemment consolidé leurs positions dans le sud syrien, où ils sont en train de repousser les éléments liés à Al-Qaïda. D’autres factions plus extrémistes dominent dans le nord et l’est du pays.

Un autre développement récent favorable aux factions plus modérées sont les groupes kurdes, qui jusqu’à là fournissaient des armes et autres aides financées par le Qatar indistinctement aux factions rebelles modérés et extrémistes, et qui ont considérablement réduit leur implication dans le trafic d’armes, a indiqué un des responsables.

(...)

Traduction « encore des cachotteries en secret » par Viktor Dedaj pour le Grand Soir avec probablement toutes les fautes et coquilles habituelles.

»» http://www.reuters.com/article/2014/01/27/us-usa-syria-rebels-idUSBREA...
URL de cet article 24401
  

Même Thème
Hillary Clinton, la « Reine du Chaos »
Diana JOHNSTONE
1. Dans votre dernier livre, vous appelez Hillary Clinton la « Reine du Chaos. » Pouvez-vous expliquer pourquoi vous avez choisi ce sobriquet péjoratif pour décrire Hillary ? En un mot, la Libye. Hillary Clinton était si fière de son rôle majeur dans le déclenchement de la guerre contre la Libye qu’elle et ses conseillers avaient initialement prévu de l’utiliser comme base d’une « doctrine Clinton », ce qui signifie une stratégie de changement de régime façon « smart power » , comme un slogan de la (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Toute manifestation à Cuba (ou à Miami, d’ailleurs) qui ne commence pas par "Abajo el bloqueo" (quoi qu’on dise ensuite) est une escroquerie ou une croisade de fous. Et brandir un drapeau états-unien à Cuba, c’est comme brandir un drapeau israélien à Gaza.

Viktor Dedaj

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.