RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Les élections de 2016 et ces Congolais(es) qui ont perdu la vue !

« Ils nous dominent plus par l'ignorance que par la force. » Simon Bolivar

Nous avons un problème. Un problème très sérieux. Plusieurs d’entre nous doivent avoir perdu ou la tête ou la vue. Ou les deux à la fois. Que ceux qui en doutent suivent attentivement la vidéo de la dernière conférence du Président de la CENI aux Etats-Unis. Ils verront que la dénomination ’’NED’’ (la Fondation pour le développement de la Démocratie) apparaît sur un mur. Il n’est donc pas exclu que cette organisation étasunienne soit parmi les organisateurs de cette conférence sur les futures élections en RDC. D’ailleurs, ce n’est un secret pour personne que plusieurs ONG de droits de l’homme et certains partis politiques en RDC bénéficient du soutien de la NED et de l’USAID.

Revenons à la NED. Qui ont été et sont les membres de son Directoire ? Plusieurs figures de l’establishment conservateur étasunien dont Henry Kissinger, Madeleine Albright, Francis Fukuyama, Zbigniew Brzezinski, John McCain, Paul Wolfowitz, etc. Et voici ce que l’un de ses directeurs, Allen Weistein, confie au Washington Post, le 22 septembre 1991 : « Beaucoup de ce que nous faisons aujourd’hui a été fait de manière occulte par la CIA, il y a 25 ans »[1].

L’inversion sémantique fait que plusieurs compatriotes, membres des ONG ou des partis politiques bénéficiant de l’aide de la NED, ne comprennent pas qu’ils travaillent avec ’’une petite main’’ des services secrets étasuniens. Et la NED travaille avec tout un réseau d’autres fondations et instituts qui déstabilisent les pays et les Etats s’opposant au fondamentalisme du marché et disposés à mettre leurs richesses au service de leurs peuples. En d’autres termes, la NED comme l’USAID font partie des ’’agences et instruments « made in USA » de la sédition’’ dans plusieurs pays révolutionnaires et progressistes. A travers ces fondations et instituts, les USA et leurs alliés véhiculent un message : « Les peuples et les Etats qui sont contre le fondamentalisme du marché, les programmes d’ajustement structurel et les mesures d’austérité édictés par le FMI et la Banque mondiale sont contre nous et doivent être combattus. » Car, estiment-ils, celui qui n’est pas avec nous et contre nous. Et être avec eux, c’est travailler pour l’enrichissement du 1% des oligarques d’argent, pour l’explosion des inégalités et contre la justice sociale et l’égalité des chances.

Se laisser financer et contrôler par eux, c’est être pour eux et contre l’émancipation des peuples du fondamentalisme du marché.

Divaguer sur les futures élections en RDC en restant aveugles à l’endroit de tous ces voyages effectués par le Président de la CENI est une bêtise. Même si Internet est devenu une machette à double tranchant, il nous permet aujourd’hui de visiter des médias alternatifs pouvant nous aider à lire autre chose que la sauce aveuglante que nous servent les médias dominants. La guerre dite de ’’la quatrième génération’’ mérite d’être maîtrisée dans son modus operandi. Elle se mène par le truchement ou des proxys ou des mouvements de jeunes et d’opposition [2] fabriqués dans les universités et les laboratoires occidentaux.

Lutter contre la manducation des cœurs et des esprits exigera des compatriotes africains et congolais de rester attentifs à tout ce qui se passe dans notre monde d’aujourd’hui.

Les maîtres du monde ont des difficultés dans leur projet de domination avec la Russie, la Chine, l’Inde, l’Iran, la Syrie et plusieurs pays de l’Amérique Latine regroupés dans la CELAC ou l’ALBA. Franchement, l’Amérique Latine est en train de leur échapper comme ’’arrière-cour’’. Il ne leur reste plus que certains pays du Moyen-Orient et l’Afrique. Ils ont un sérieux besoin de pétrole et de ressources minérales pour leurs industries. Ils ont des plans déjà élaborés sur la manière dont ils doivent procéder pour avoir un accès permanent à ce marché qu’ils souhaitent non-régulé. Qu’ont-ils comme armes ? Le mépris racial, l’exacerbation de la haine entre les peuples d’Afrique, nécessaire à la politique du ’’diviser pour régner’’, la corruption des élites formées dans leurs écoles et universités, l’instrumentalisation des minorités, etc. A partir d’où agissent-ils ? De l’ombre. De plus en plus au vu et au su de tous. Ou du moins de ceux qui ont des yeux et voient. Quels sont leurs moyens ? L’argent confié aux ONG et aux IFI, l’ONU, la culture de l’ignorance au nom du pragmatisme, la désinformation par les médias dominants interposés et les autres ’’petites mains du capital’’.

Revenons à la RDC. Les fréquentations actuelles du Président de la CENI, de plusieurs organisations de la société civile et de certains partis politiques congolais donnent un mauvais signal. Il ne faudra pas attendre 2016 pour comprendre cela. La RDC est encore très mal partie. Compter uniquement sur ces élections, c’est attester que la sorcellerie néolibérale et l’ignorance qu’elle entraîne sont plus fortes que tout. Comme Simon Bolivar l’avait déjà compris : « Ils (les maîtres du monde) nous dominent plus par l’ignorance que par la force. » Une ignorance voulue, entretenue à coup de propagande mensongère par des élites ayant fait de leur ventre leur dieu ou subie par des masses populaires livrées à elles-mêmes et/ou à des spiritualités imbécilisantes par manque d’’’intellectuels organiques’’ et patriotes, héritiers de spiritualités vivantes et traditionnelles.

Bruxelles, Samedi 22/03/2014
Mbelu Babanya Kabudi
Philosophe & Analyste politique

»» http://apareco-rdc.com/index.php/a-la-une/actualites/1677-les-election...

[1] Lire A. BORON, “ Agences et instruments « made in USA » de la sédition au Venezuela ”, dans Legrandsoir.info, du 06 mars 2014. http://www.legrandsoir.info/agences-et-instruments-made-in-usa-de-la-s...

[2] A. VITCHEK, “ Comment l’Occident fabrique les mouvements d’opposition ”, dans Le grandsoir.info, du 21 mars 2014. http://www.legrandsoir.info/comment-l-occident-fabrique-les-mouvements...


URL de cet article 24897
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

En finir avec l’eurolibéralisme - Bernard Cassen (dir.) - Mille et Une Nuits, 2008.
Bernard GENSANE
Il s’agit là d’un court ouvrage collectif, très dense, publié suite à un colloque organisé par Mémoire des luttes et la revue Utopie critique à l’université Paris 8 en juin 2008, sous la direction de Bernard Cassen, fondateur et ancien président d’ATTAC, à qui, on s’en souvient, le "non" au référendum de 2005 doit beaucoup. La thèse centrale de cet ouvrage est que l’« Europe » est, et a toujours été, une machine à libéraliser, au-dessus des peuples, contre les peuples. Dans "La fracture démocratique", (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il n’y a pas de pays musulman plus intégriste que l’Arabie Saoudite (...) et pourtant c’est à la fois un ami et un pays important pour les Etats-Unis. (...) Nous ne devons nous opposer à l’intégrisme que dans la mesure exacte où nos intérêts nationaux l’exigent.

James Baker
Ministre des Affaires Etrangères des Etats-Unis, 1996

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.