Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Les Etats-Unis appellent tous les pays à refuser les avions russes à destination du Venezuela

photo : Morgan Ortagus

Les États-Unis prennent en exemple le gouvernement de Malte, qui a refusé son espace aérien aux avions cargo russes en provenance de Syrie et à destination du Venezuela, et appellent tous les pays à faire de même afin de stopper, selon eux, l’aide du Kremlin au gouvernement vénézuélien.

La porte-parole du département d’État des États-Unis, Morgan Ortagus, a appelé tous les pays à suivre l’exemple de Malte qui a récemment refusé le passage de deux avions russes à destination du Venezuela par son espace aérien pour livrer de l’aide humanitaire.

« Nous applaudissons le gouvernement de Malte d’avoir refusé de permettre aux avions russes d’utiliser son espace aérien pour approvisionner l’ancien régime brutal au Venezuela. Nous demandons à tous les pays de suivre l’exemple de Malte pour mettre fin au soutien du Kremlin au dictateur Maduro », a-t-elle écrit sur Twitter.

Auparavant, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, avait souligné lors d’un point de presse que Moscou prendrait en compte ce refus lors des prochains contacts avec Malte.

« Malgré le fait que la prise de telles décisions relève du droit souverain de chaque État, la décision des autorités de Malte se démarque de la pratique généralement acceptée et porte en elle une connotation hostile. Nous pouvons le dire. Elle sera certainement prise en considération par la Russie dans le cadre des relations bilatérales avec La Valette. »

La Russie avait demandé à Malte l’autorisation pour un aller-retour de deux avions cargo en provenance de la Syrie à destination du Venezuela, entre le 16 et le 19 avril. Mais le gouvernement de Malte l’a refusée sans donner d’explication.

»» https://fr.sputniknews.com/international/201904191040817163-usa-refuse...
URL de cet article 34826
   
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI
Même Thème
Venezuela – Chronique d’une déstabilisation
Maurice LEMOINE
A la mort de Chávez, et afin de neutraliser définitivement la « révolution bolivarienne », les secteurs radicaux de l’opposition ont entrepris d’empêcher à n’importe quel prix son successeur Maduro, bien qu’élu démocratiquement, de consolider son pouvoir. Se référant de façon subliminale aux « révolutions de couleur », jouissant d’un fort appui international, ils ont lancé de violentes offensives de guérilla urbaine en 2014 et 2017 (45 et 125 morts), dont une partie importante des victimes, contrairement à ce (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Acheter un journaliste coute moins cher qu’une bonne call-girl, à peine deux cents dollars par mois"

un agent de la CIA en discussion avec Philip Graham, du Washington Post, au sujet de la possibilité et du prix à payer pour trouver des journalistes disposés à travailler pour la CIA. dans "Katherine The Great," par Deborah Davis (New York : Sheridan Square Press, 1991)


Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
118 
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.