RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Les Etats-Unis envoient des forces armées autour de la Libye

L’armée américaine positionne des forces navales et aériennes autour de la Libye, a indiqué lundi le Pentagone, au moment où les puissances occidentales envisagent différentes options contre le régime du colonel Mouammar Kadhafi.

AFP | 28.02.2011 | 23:12

L’armée américaine positionne des forces navales et aériennes autour de la Libye, a indiqué lundi le Pentagone, au moment où les puissances occidentales envisagent différentes options contre le régime du colonel Mouammar Kadhafi.

"Nous avons des planificateurs qui étudient plusieurs plans possibles et je pense que l’on peut dire à coup sûr qu’au vu de cela nous sommes en train de repositionner des forces afin d’avoir la flexibilité nécessaire une fois que les décisions auront été prises", a indiqué à des journalistes le porte-parole du Pentagone, Dave Lapan.

Le redéploiement de "forces navales et aériennes" permettra au président américain Barack Obama d’avoir à sa disposition tout un éventail d’options face à la crise en Libye, a ajouté le porte-parole, sans spécifier quels types de navires ou d’avions étaient concernés par ce redéploiement ni quel était le type d’action envisagé.

Les Etats-Unis et leurs alliés européens et de l’Otan ont débattu lundi à Genève, en marge du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, des moyens de mettre fin aux violences en Libye et de hâter le départ du pouvoir du colonel Kadhafi.

Un exil de Kadhafi est "une possibilité" pour mettre fin à la révolte sans précédent qui secoue la Libye, a estimé lundi le porte-parole de la Maison Blanche, selon qui les Etats-Unis "étudient" l’éventuelle imposition d’une zone d’exclusion aérienne dans ce pays.

Pour mener une offensive aérienne, les responsables militaires américains pourraient s’appuyer sur le porte-avion USS Enterprise, qui se trouve actuellement dans la mer Rouge, et sur le porte-hélicoptères transport de chalands de débarquement USS Kearsarge qui emporte une flotte d’hélicoptères et quelque 2.000 marins à son bord.

L’USS Enterprise a commencé lundi à se déplacer vers le nord de la mer Rouge, près du canal de Suez, selon le site internet de la Marine américaine.

L’administration Obama a aussi évoqué la possibilité que l’armée américaine s’attaque aux moyens de communications en Libye pour empêcher le colonel Kadhafi de s’adresser à la population, a indiqué le New York Times.

Les bases des Etats-Unis et de l’Otan pourraient servir de point de départ pour toute action en Libye, et notamment la sixième flotte américaine située près de Naples.

L’armée américaine travaille sur plusieurs options mais aucune d’entre elles n’a encore été retenue, a indiqué à l’AFP un responsable militaire sous couvert d’anonymat.

Le secrétaire de la défense américain, Robert Gates, avait pour sa part déclaré la semaine dernière que la France et l’Italie pourraient aider à mettre en place une zone d’exclusion aérienne.

"Les Français —je ne sais pas ce que les Britanniques ont dans la région— mais les Français et potentiellement les Italiens, je suppose, pourraient déplacer les moyens nécessaires sur place rapidement", a-t-il dit dans une interview au Weekly Standard magazine.

URL de cette brève 1620
https://www.legrandsoir.info/les-etats-unis-envoient-des-forces-armees-autour-de-la-libye.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
01/03/2011 à 07:35 par CPS

C’était à prévoir !

Après que tout se jolie monde ait vendu les armes pour permettre le massacre, ils reprennent la main dans la zone, logique ! Le plus pathétique c’est aucune fois la dépèche de l’AFP ne cite un processus de décision démocratique de ce déploiement militaire ! Est-ce que les citoyens américains ont choisis une quelconque intervention militaire, et les insurgés libyens ?

A la liberté, c’est beau ! La liberté de détruire, de faire des frappes chirurgicale, et de n’apporter que le mépris de tout forme de démocratie, bien !!

Moi quand les médias parlent de révolution, je pleure pour les peuples maghrébins et arabes. La révolution on pourra dire qu’il y en a eu une quand les peuples seront libres, autonomes et que justice sera aveugle. ce qui je pense est loin d’être le cas.

#67178 
01/03/2011 à 08:11 par Anonyme

Les insurgés lybiens se sont très clairement prononcés contre toute intervention extérieure.Même le Figaro le dit (et il n’est pas le seul).

#67179 
01/03/2011 à 23:35 par Serge Charbonneau

Ce n’est pas seulement les Étatsuniens qui se préparent à envahir la Libye.

« Un navire de combat canadien en direction de la Libye »

http://www.cyberpresse.ca/international/dossiers/crise-dans-le-monde-a...

Nous étions tous prêts pour cela.
Notre cerveau a été conditionné à accepter le massacre à venir.

On va tuer le sanguinaire et sa famille et on va libérer le peuple !
(Peut-être aussi "un peu" le pétrole !)

Nous assistons au plus grand lavage de cerveau depuis les ADM et depuis le 11 septembre 2001.

L’arme médiatique est d’une efficacité remarquable

Un peuple informé est un peuple dangereux.
Un peuple mal informé est un peuple docile, trrrès docile.

Serge Charbonneau
Québec

#67202 
02/03/2011 à 09:32 par Anonyme

J’suis pas raciste, mais tout de même... qu’est-ce que ces américains viennent foutre en méditerranée ?! Y-z-ont pas assez d’océans autour d’eux ?!

#67211 
RSS RSS Commentaires
   

CHE, PLUS QUE JAMAIS (ouvrage collectif)
Jean ORTIZ
Recueil d’interventions d’une vingtaine d’auteurs latino-américains et européens réunis à Pau en avril 2007 pour un colloque portant sur l’éthique dans la pratique et la pensée d’Ernesto Che Guevara, une pensée communiste en évolution, en recherche, qui se transforme en transformant, selon les intervenants. Quatrième de couverture On serait tenté d’écrire : enfin un livre sur le Che, sur la pensée et la pratique d’Ernesto Guevara, loin du Che désincarné, vidé d’idéologie, doux rêveur, marchandisé, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Al Qaeda est aux médias ce que Stéphanie de Monaco est à "Questions Pour Un Champion".

Viktor Dedaj

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.