RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
12 

Les militants du bataillon Azov font sauter le bâtiment du théâtre de Mariupol - Ministère de la Défense Russe

Note de LGS : A prendre ou à laisser, pour servir votre droit de savoir :

Auparavant, les réfugiés qui se sont échappés de Mariupol, ont informé que les nazis du bataillon Azov auraient pu prendre des civils en otage dans le bâtiment du théâtre, a précisé le ministère.

MOSCOU, 16 mars/TASS/Des militants du bataillon nationaliste Azov ont fait sauter le bâtiment du théâtre de Marioupol, qu’ils avaient auparavant piégé avec des explosifs, a annoncé mercredi le ministère russe de la Défense.

Le ministère de la Défense a démenti les accusations de Kiev concernant une frappe aérienne sur le bâtiment du théâtre, où des civils auraient pu être pris en otage.

"Pendant la journée du 16 mars, l’aviation russe n’a effectué aucune mission impliquant des frappes sur des cibles terrestres dans les limites de Mariupol. Selon les informations vérifiées, les militants du bataillon nationaliste Azov ont procédé à une nouvelle provocation sanglante en faisant exploser le bâtiment du théâtre truqué", a déclaré le ministère de la Défense.

"Auparavant, les réfugiés qui ont fui Mariupol, ont informé que les nazis du bataillon Azov auraient pu prendre des civils en otage dans le bâtiment du théâtre, en utilisant les étages supérieurs comme emplacements", a ajouté le ministère.

Le ministère a également déclaré que, "compte tenu du danger potentiel pour les civils, et compte tenu de la provocation du 9 mars avec l’hôpital numéro 3 de Mariupol, le bâtiment du théâtre n’a jamais été considéré comme une cible de frappe."

Les forces de la milice populaire de la République populaire de Donetsk (RPD) ont encerclé Marioupol le 1er mars et combattent actuellement pour libérer la ville. Malgré les accords entre Moscou et Kiev sur les couloirs humanitaires, les bataillons nationalistes empêchent les habitants de quitter Marioupol, les menaçant de leurs armes. Néanmoins, plusieurs milliers de personnes ont réussi à s’échapper de la ville. La ville connaît actuellement une situation humanitaire difficile : il n’y a pas d’eau, d’électricité, de gaz, d’approvisionnement en nourriture.

URL de cet article 37868
  

Même Thème
Ukraine : Histoires d’une guerre
Michel Segal
Préface Dès le premier regard, les premiers comptes-rendus, les premières photos, c’est ce qui frappe : la « guerre » en Ukraine est un gâchis ! Un incroyable et absurde gâchis. Morts inutiles, souffrances, cruauté, haine, vies brisées. Un ravage insensé, des destructions stériles, d’infrastructures, d’habitations, de matériels, de villes, de toute une région. Deuil et ruines, partout. Pour quoi tout cela ? Et d’abord, pourquoi s’intéresser à la guerre en Ukraine lorsque l’on n’est pas même ukrainien ? (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La Colombie est lentement assassinée par le gouvernement narco-paramilitaire sur orbite des USA. 65 massacres pour la seule année 2021 avec plus de 240 victimes, 106 leaders sociaux et 33 signataires des accords de paix assassinés, 102 personnes tuées au cours des manifestations.

Thierry Deronne

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.