RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
13 

Lettre à un ami

Suite à notre conversation d’hier,

Voici une vidéo sortie ce matin (il y en a une nouvelle tout les vendredi en principe). Ce serait bien que tu la regardes jusqu’au bout. Je pense qu’il faut faire un travail de réinformation salutaire pour pouvoir analyser ce qui se passe en Ukraine et ailleurs. Je crois que tu fais l’erreur que font beaucoup, c’est à dire juger un événement à un moment "T" en le sortant de son contexte historique et en succombant à l’émotion. Il ne faut pas croire non plus que nos "valeurs" et notre façon de vivre sont des références universelles incontournables et doivent s’appliquer "coûte que coûte" à l’ensemble des habitants de la planète. Les occidentaux partent du fait qu’ils ont raison et ne se mettent jamais à la place de " l’autre", comme si leur point de vue était automatiquement le bon et le seul valable. Par contre nos fameuses "valeurs" sont également à géométrie variable car elles ne nous ont jamais empêché de soutenir des dictatures, d’avoir de très bonnes relations avec les états du Golfe (où je doute qu’il y ait de grandes mobilisations pour les mouvements LGBT, transgenres ou féministes), ou de dérouler le tapis rouge pour recevoir les dirigeants israéliens qui annexent les terres palestiniennes et massacrent la population !

Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, il n’y a pas eu une seule année sans que les États-Unis bombardent, fassent la guerre, envahissent des pays, occupent illégalement des territoires, fomentent des coups d’États, menacent, sanctionnent différents pays, faisant des millions de morts. Y a-t-il eu des indignations de la part de la communauté occidentale concernant les États-Unis ? Y a-t-il eu de grands cris d’accusation ? Y a-t-il eu au moins une fois des sanctions contre les États-Unis ? Notre arrogance et notre deux poids deux mesures fait que nous sommes de plus en plus isolés du reste du monde. Nous avons accepté la fin d’un monde basé sur le droit international au profit d’un monde basé sur les "règles" étasuniennes !

N’oublie pas que l’ensemble des médias appartiennent à une poignée de milliardaires (oligarques) qui défendent leur intérêts et présentent les différents événements exclusivement d’après leur points de vue. Les chaines dites d’État défendent exactement les mêmes positions, vu que dans notre système politiques les gouvernants ne sont que les fondés de pouvoir du capital. BHL fait partie du conseil de surveillance des programmes de Arte et la commission européenne justifie l’interdiction des médias russes pour « les empêcher de diffuser des mensonges", et lorsque Merkel reconnait dans une interview que ni l’Allemagne ni la France n’avaient l’intention de faire respecter les accords de Minsk, mais qu’il s’agissait en fait de gagner du temps pour entrainer et armer l’armée ukrainienne en vue d’une confrontation contre la Russie, les médias n’ont absolument pas rebondi sur une révélation qui aurait dû faire " la une" ! Et que penser du silence sur l’enquête de Seymour Hersh (journaliste d’investigation étasunien qui a révélé des dizaines de crimes commis par son gouvernement dans son pays et à l’étranger) concernant l’acte de terrorisme des EU à l’encontre du gazoduc entre l’Allemagne et la Russie ?

Que penses tu d’un gouvernant qui interdit les partis d’opposition, l’église orthodoxe russe, détruit les monument représentant des poètes, écrivains ou compositeurs russes ? Que penses tu d’un pays qui autorise les défilés à la gloire de bataillons nazis ou qui vénèrent un fasciste comme Bandera ? Que penses tu d’un pays qui emprisonne des militants communistes et interdit leur parti ? Que penses tu d’un pays où l’on brûle les livres écrits en russe, où l’on parle de dé-russification du pays, et où l’on qualifie les russes de sous-hommes ? Ça ne te rappelle rien ?

Je constate que la mobilisation russe (300 000 mobilisés et entre 70 000 et 100 000 volontaires) te fait poser des question que je ne comprends pas, alors ne soit pas trop surpris s’il y a une mobilisation supplémentaire en Russie, car s’il y a une offensive russe il faudra sécuriser l’arrière (c’est tout con), les ukrainiens , eux, en sont à la huitième vague de mobilisation et "raclent les fonds de tiroirs".

Quant aux fantasmes sur le groupe Wagner, ça occupent nos "experts de plateaux", par contre toutes les organisation militaires privées étasuniennes comme le groupe Blackwaters (qui après toutes ses exactions en Irak a été recasé ailleurs), ou le groupe "Mozart" en Ukraine ne leur pose pas la moindre interrogation, pas plus que le personnel de l’OTAN et les mercenaires qu’ils recrutent et qui sont envoyés sur le terrain. Encore le deux poids deux mesures et la bonne conscience a géométrie variable !

Si tu regardes cette vidéo, je veux bien en discuter :

https://www.youtube.com/watch?v=WSj5Ds0ESmk&t=1s

Á bientôt.

PS [LGS] : la photo du logo représente Bernard-Henri Lévy avec des miliciens du groupe Mozart. B-H L n’a pas fait de service militaire, ayant été réformé psy.

URL de cet article 38514
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Thème
Ukraine : Histoires d’une guerre
Michel Segal
Préface Dès le premier regard, les premiers comptes-rendus, les premières photos, c’est ce qui frappe : la « guerre » en Ukraine est un gâchis ! Un incroyable et absurde gâchis. Morts inutiles, souffrances, cruauté, haine, vies brisées. Un ravage insensé, des destructions stériles, d’infrastructures, d’habitations, de matériels, de villes, de toute une région. Deuil et ruines, partout. Pour quoi tout cela ? Et d’abord, pourquoi s’intéresser à la guerre en Ukraine lorsque l’on n’est pas même ukrainien ? (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Lorsque j’ai pris mes fonctions, j’étais déterminé à faire entrer les Etats-Unis dans le 21ème siècle, toujours comme le plus grand facteur de paix et de liberté, de démocratie, de sécurité et de prospérité."

Bill Clinton, 1996

"A travers le monde, chaque jour, un homme, une femme ou un enfant sera déplacé, torturé, assassiné ou "porté disparu", entre les mains de gouvernements ou de groupes politiques armés. Et la plupart du temps, les Etats-Unis en sont complices. "

Amnesty International, 1996

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.