RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Lettre ouverte de Cristina Fernández de Kirchner à David Cameron - (The Guardian)

Buenos Aires, le 3 janvier 2013,

Monsieur le Premier ministre David Cameron,

Cent quatre-vingts ans à la même date, le 3 janvier, dans un exercice flagrant du colonialisme du 19e siècle, l’Argentine a été dépouillée de force des îles Malouines, qui sont situées à 14.000 km (8.700 miles) de Londres.

Les Argentins sur les îles ont été expulsés par la Royal Navy et le Royaume-Uni a ensuite commencé un processus d’implantation de population similaire à celui appliqué aux autres territoires sous domination coloniale.

Depuis lors, la Grande-Bretagne, puissance coloniale, a refusé de rendre les territoires à la République d’Argentine, l’empêchant ainsi de rétablir son intégrité territoriale.

La question des îles Malouines constitue également une cause embrassée par l’Amérique latine et par la grande majorité des peuples et des gouvernements à travers le monde qui rejettent le colonialisme.

En 1960, les Nations Unies ont proclamé la nécessité de "mettre fin au colonialisme sous toutes ses formes et ses manifestations". En 1965, l’Assemblée générale a adopté, sans vote contre (même pas du Royaume-Uni), une résolution considérant les îles Malouines comme étant une question coloniale et invitant les deux pays à négocier une solution au conflit de souveraineté les opposant.

Elle a été suivie par de nombreuses autres résolutions à cet effet.

Au nom du peuple argentin, je réitère notre invitation à vous conformer aux résolutions de l’Organisation des Nations Unies.

Cristina Fernández de Kirchner
Présidente de la République d’Argentine.

CT : M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies

Source : Cristina Fernández de Kirchner’s letter to David Cameron

URL de cet article 18874
  

La traque des lanceurs d’alerte
Stéphanie Gibaud
Préface de Julian Assange Les lanceurs d’alerte défrayent l’actualité depuis une dizaine d’années. Edward Snowden, Chelsea Manning et Julian Assange sont révélateurs des méthodes utilisées pour faire craquer ceux qui ont le courage de parler des dysfonctionnements et des dérives de notre société. Pourtant, ces héros sont devenus des parias. Leur vie est un enfer. Snowden est réfugié en Russie, Assange dans une ambassade, Manning était en prison, Stéphanie Gibaud et bien d’autres sont dans une situation (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Lesley Stahl :"Nous avons entendu dire que 500.000 enfants sont morts (en Irak). Ca fait plus qu’à Hiroshima. Et, vous savez, est-ce que cela en valait le prix ?

Secrétaire d’Etat US Madeleine Allbright : "Je pense que c’est un choix difficile. Mais le prix - nous pensons que cela en valait le prix."

Entretien télévisé sur CBS 60 minutes, Mai 1996

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.