RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Malgré la com’ du gouvernement, pas de baisse du chômage !

A grands sons de trompes, Myriam El Khomri et le gouvernement annoncent une baisse du chômage. La réalité est moins rose. la rédaction d’Initiative Communiste s’est penchée sur les chiffres fournis par la DARES. Et on est bien loin d’une baise réelle et tangible du chômage.

Pas de baisse du chômage en mars 2016

Depuis le mois de mars 2015, le nombre de chômeurs inscrits en catégorie A a augmenté de 0.5%, toujours à plus de 3,5 millions ! Et les travailleurs privés d’emplois ne retrouvent pas de travail, puisque le nombre de chômeurs privés d’emplois depuis plus de 1 ans a augmenté entre mars 2015 et mars 2016 de 7.5%. Pire le nombre de chômeur inscrit à pôle emplois depuis plus de 3 ans a augmenté en un an de +12.7% ! près d’un chômeur sur deux est inscrit à pôle emplois depuis plus de 1 an !

Et la seule réponse de Myriam El Khomri c’est d’appliquer les ordres de la Commission Européenne pour faire de nouveaux cadeaux au MEDEF, en facilitant les possibilités de licenciement et en cassant le code du travail. A l’évidence cette politique de guerre de classe – tout pour les patrons, rien pour les travailleurs – est une catastrophe pour les millions de travailleurs de ce pays et leurs familles. Obligeant les travailleurs à lancer une riposte populaire d’ampleur, tous ensemble et en même temps par la grève et la manifestation. Pour le retrait de la Loi Travail et imposer une alternative populaire et démocratique de progrès social, brisant les chaines de l’Union Européenne et sortir de ce système capitaliste qui plonge par millions les travailleurs de notre pays dans la précarité, l’insécurité et la misère.

La variation des chiffres du chômage en mars 2016 : merci les radiations

8.3% de radiations pour défaut d’actualisation, +2.3% de radiations administrative, +9.3% de stage, sur les trois derniers mois. Voila la méthode du gouvernement pour afficher une illusion de baisse du chômage. En réalité, les reprises d’emplois déclarées sur la période Janvier 2016 – mars 2016 (100 600) demeurent très largement inférieures aux suppressions d’emplois (fin de CDD 110 900, fin d’interim 27 800, licenciement économique 13 300, autres licenciements 38 800 soit un total de 190 800). Il y a peine une création d’emplois pour une suppression ! On est loin de la baisse du chômage annoncée par Myriam El Khomri. Il est vrai que l’on peut douter de ce qu’annonce une ministre du travail qui prétend changer un code du travail dont elle ignore jusqu’au conditions d’emplois en CDD !

Par ailleurs le nombre de première inscription et de reprise d’activité (88 100) est largement supérieur aux sorties d’activité (retraites, maternités, maladies : 39 600).

En clair, sur le dernier trimestre, il y a deux fois plus de destruction d’emplois que de création.

Faut il rappeler que le gouvernement Hollande Valls Macron a accordé plusieurs dizaines de milliards d’euros de cadeaux au patronat en échange de la création d’un million d’emplois ? Des dizaines de milliards d’euros qui sont allés directement dans la poche du grand patronat, de l’oligarchie capitaliste.

Les chiffres du chômage en mars 2016 : 6.5 millions de chômeurs

Il y a toujours en France plus de 6,5 millions de chômeurs, dont moins de la moitié bénéficient d’une indemnisation. Il est notable de souligner que contrairement à ce que la droite (UMP, PS, FN ) voudraient faire croire, les travailleurs ne sont pas des assistés. Moins de 80% des 63% des travailleurs qui sont en droit de prétendre à une indemnisation bénéficient d’une indemnisation. (chiffres de juin 2015). Dans le détail, 2,7 millions de chômeurs touchent l’assurance chômage, 0,5 millions ne touchent plus que les aides d’état (ASS, AER, ATS, ATA2, FSP et RFF).

JBC
pour www.initiative-communiste.fr

»» http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/malgre-la-com-du-g...
URL de cet article 30279
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Thème
Le « populisme du FN » un dangereux contresens, d’Annie Collovald et Guerre aux chômeurs ou guerre au chômage, d’Emmanuel Pierru
DIVERS
Récemment apparues, les éditions du Croquant, issues d’une dissidence des héritiers de Pierre Bourdieu, publient des ouvrages riches, au coeur des problèmes sociaux actuels et offrant un regard juste et pertinent. Deux d’entre eux ont particulièrement retenu notre attention : Le « populisme du FN » un dangereux contresens A travers cet ouvrage, Annie Collovald a voulu déconstruire et remettre en cause le terme de « populisme » qui sert aujourd’hui d’explication au succès électoral du Front national. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je n’accepte plus ce que je ne peux pas changer. Je change ce que je ne peux pas accepter.

Angela Davis

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.