RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

"Mon mari tue des enfants avec des drones" : la prise de position de Michelle Obama engendre une campagne contre les drones.

Quand la première dame étasunienne, Michelle Obama, est apparue dans un film de soutien aux 200 écolières kidnappées au Nigeria, elle a été louée pour sa prise de position contre Boko Haram. Mais d'autres personnes ont rapidement détourné son message au profit d'une campagne anti-drones.

Traduction de la pancarte de gauche : #Ramenez-nous nos filles
traduction de la pancarte de droite : Votre mari a tué plus de fillettes musulmanes que ne le fera jamais Boko Haram.

Une image de Michelle Obama portant une pancarte disant "#Ramenez-nous nos filles" a fait le buzz la semaine dernière. Le hashtag s’est répandu à toute allure sur le web avec un fort impact sur le public au courant du tragique kidnapping des écolières par un groupe d’Islamistes radicaux.

Sa contribution au débat en cours n’a pas échappé à ceux qui critiquent le Président Obama. Les utilisateurs de Twitter ont soit modifié l’image la représentant grâce à Photoshop, soit se sont photographiés en tenant une autre pancarte, puis ont posté ces nouvelles images qui soulèvent différents problèmes allant du conservatisme étasunien aux sports et aux drones.

Le Bureau du Journalisme d’Investigation, une ONG basée en Angleterre, a annoncé au début de l’année que, pendant les cinq années où Obama a été président, au moins 2 400 personnes ont été tuées par drones au Moyen-Orient. Même si même ceux qui le critiquent reconnaissent que beaucoup de ces victimes étaient des militants, il n’en reste pas moins que ces attaques ont été dévastatrices pour les civils et leurs familles, particulièrement au Pakistan, où les drones ont grandement contribué à développer un sentiment anti-étasunien.

Mon mari tue beaucoup d ’enfants avec des drones
Arrêtez les assassinats par drones
#Et les petites musulmanes tuées par les drones d’Obama ?
Rien ne ramènera les enfants tués par les frappes de drones de mon mari

Traduction : Dominique Muselet

»» http://rt.com/usa/159032-obama-bringbackourgirls-drone-memes/
URL de cet article 25602
  

Maxime Vivas : le gai Huron du Lauragais
Bernard GENSANE
C’est sûrement parce qu’il est enraciné dans les monts du Lauragais que Maxime Vivas a pu nous livrer avec ce roman une nouvelle version de l’ébahissement du Candide face aux techniques asservissantes censées libérer les humains. Soit, donc, un Huron né à des milliers de kilomètres de l’Hexagone, sur l’àŽle Motapa, d’une mère motapienne et d’un père parisien. A l’âge de 25 ans, ce narrateur décide de voir Paris. Motapa est une île de paix, de sagesse, de tranquillité. La lave de son volcan charrie (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Il n’existe pas, à ce jour, en Amérique, de presse libre et indépendante. Vous le savez aussi bien que moi. Pas un seul parmi vous n’ose écrire ses opinions honnêtes et vous savez très bien que si vous le faites, elles ne seront pas publiées. On me paye un salaire pour que je ne publie pas mes opinions et nous savons tous que si nous nous aventurions à le faire, nous nous retrouverions à la rue illico. Le travail du journaliste est la destruction de la vérité, le mensonge patent, la perversion des faits et la manipulation de l’opinion au service des Puissances de l’Argent. Nous sommes les outils obéissants des Puissants et des Riches qui tirent les ficelles dans les coulisses. Nos talents, nos facultés et nos vies appartiennent à ces hommes. Nous sommes des prostituées de l’intellect. Tout cela, vous le savez aussi bien que moi ! »

John Swinton, célèbre journaliste, le 25 septembre 1880, lors d’un banquet à New York quand on lui propose de porter un toast à la liberté de la presse

(Cité dans : Labor’s Untold Story, de Richard O. Boyer and Herbert M. Morais, NY, 1955/1979.)

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.