RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
20 

Pleurnicheries d’extrême droite

Il ne faut assurément pas avoir tous ses neurones en état de marche pour adhérer aux thèses débiles et haineuses des fascistes zemmouristes ou lepenistes. Preuve en est donnée par les demeurés qui se répandent en pleurnicheries sur les réseaux après avoir reçu en Bretagne l’accueil qu’ils méritent.

Croire à la mouche qui pète

Aurez-vous noté cette curiosité que parmi les rangs des gros fachos, les femmes sont rares. Ce n’est pas faire injure à nos congénères du sexe masculin que de dire que les fascistes se recrutent parmi les plus crétins d’entre eux. Or, quand on manque de toute intelligence, on croit à n’importe quoi. Grand remplacement fantasmé, sondages qui placent la fille Le Pen en tête de tous les sondages en particulier quand elle et son groupe à l’assemblée se croisent les bras pendant que les Français luttent pour leurs droits et surtout quand des mois avant la présidentielle ils nous donnent Zemmour à 17 %, qu’il finit 10 point au-dessous et ne parvient même pas à placer un pion à l’Assemblée Nationale.

Que les médias et la classe politique qui va des LR au PS des Cazeneuve-Delga leur vende une dédiabolisation avec Le Pen Présidente en 2027 et ils ont tôt fait d’y croire. Avec à ma grande consternation une partie de la gauche déjà prête à jeter l’éponge sans avoir lutté. Prophéties auto-réalisatrices maléfiques.

Aussi, forts de cette dédiabolisation soutenue par le chef de l’État lui-même, ils multiplient impudemment ces temps derniers de telles exactions, avec une telle passivité quand ce n’est l’onction des autorités qu’ils en viennent à croire, qu’enfin, leurs idées nauséabondes sont majoritaires.

Le peuple français se partage entre les humanistes et ceux qui, comme lors de la Deuxième Guerre mondiale ont fait preuve de leur aptitude à tirer profit des plus faibles, à envoyer leurs compatriotes désignés bouc-émissaires de tous leurs maux à la mort et à haïr avec passion toute une partie de l’humanité. Cette triste engeance n’a jamais véritablement disparu du territoire. Latente depuis la fin de la guerre, elle ressurgit régulièrement avec son cortège d’idées plus émétiques les unes que les autres. Le père Le Pen avec la complicité d’anciens nazis a remis sur pied en France un courant qui se caractérise par la stigmatisation des autres, la haine généralisée et la brutalité en guise de dialogue. Dernier avatar, Zemmour qui comme j’aime à le dire, est la copie de Le Pen, le machisme en plus.

Les gros machos poilus mouillent leurs mouchoirs

Succulent de voir les gros bras toujours prêts à en découdre à coups de barre de fer pleurnicher sur les réseaux sociaux.

Leur sottise et leur haine les aveuglent au point, de croire qu’ils sont majoritaires et que les anti-fascistes vont au mieux se laisser faire, au pire lutter sans oser leur retourner leurs méthodes brutales. Ceux qui se soustraient avec le silence complice des autorités de toutes les règles de droit, comme, par exemple, usurpation de mission de garde frontière ou encore évacuation de fac à coups de barres de fer, vont à présent s’en prévaloir pour faire pleurer sur leur sort. J’ai envie de dire et je le dit, bravo les gaulois réfractaires vous avez arrosé les arroseurs, merci infiniment.

Les fascistes, dès lors qu’ils ne sont pas majoritaires misent sur la passivité des populations pour prendre le pouvoir et les asservir. Or, c’est bien la passivité d’une majorité qui a permis à la minorité fasciste d’exterminer plus de 6 millions d’humains. Désormais l’histoire est connue, même si le président de la république en tête, suivi par un Onfray, décidément glissé imperceptiblement à l’extrême droite, poursuivent leur œuvre de dédiabolisation afin de servir leurs seules ambitions, indifférents à la menace pour leurs concitoyens.

Contrairement à ce que pensent dans une belle unanimité la classe dirigeante et ses supplétifs médiatiques, la majorité des français ne sont pas des moutons que l’on mène comme autrefois à l’abattoir sans rechigner. Les réseaux informatiques ont permis l’émergence de médias et de canaux d’information alternatifs qui font rager les dominants et qu’ils aimeraient museler à coups de loi Avia, notamment. Les Français ne se laissent pas si facilement embrigader dans les croisades anti grand remplacement, racistes, xénophobes, homophobes et sexistes. Ils savent s’organiser et au besoin contre attaquer (cf. le site du même nom dont je souligne ici l’excellent travail). C’est donc avec stupeur que les fascistes de Zemmour se sont vus infliger à Brest des méthodes dont ils avaient jusqu’ici l’exclusivité.

Alors c’est avec grand plaisir que je savoure leur étonnement d’avoir été pris à leurs propres méthodes. Bien entendu, on va voir se précipiter sur les chaînes en continu, Darmanin en tête, les habituels pourfendeurs des violences des extrémistes de gauche. Les mêmes qui, à chacune des actions coup de poing des fascistes, complices, regardent ailleurs.

URL de cet article 38720
  

Même Thème
Roms de France, Roms en France - Jean-Pierre Dacheux, Bernard Delemotte
Population méconnue, la plus nombreuse des minorités culturelles, présente en Europe depuis des siècles, les Roms comptent plus de dix millions de personnes. Ils ont subi partout l’exclusion et les persécutions : l’esclavage en Roumanie du XIVe au XIXe siècle, l’extermination dans les camps nazis… Peuple à l’identité multiple, son unité se trouve dans son histoire, sa langue et son appartenance à une "nation sans territoire" . La loi Besson de juillet 2000 a reconnu les responsabilités de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Quand les Etats-Unis sont venus chercher Cuba, nous n’avons rien dit, nous n’étions pas Cubains.

Viktor Dedaj

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.