Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Pont de KERTCH, ASTANA, GROZNY....

Pour se relaxer, certains d’entre nous croient qu’il faut contempler des mandalas... Ce n’est pas mon "trip" car je ne souhaite pas être crétinisé par la méditation et la sérénité est une posture qui m’inspire un profond dégoût... Il est cependant nécessaire de se détendre et, vu que je ne souhaite pas consommer d’ "extasy" ni tourner comme un derviche, je suis obligé d’inventer, de trouver une solution idiosyncrasique...

Le site internet "kerchnettv" publie 1840 clips sur la construction du PONT de CRIMEE qui franchira le détroit de KERTCH.

En fait 2 ponts parallèles rempliront 4 fonctions : autoroute + voie ferrée + LHT + gazoduc. Ce pont est une alternative à la guerre et un puissant outil de développement économique pour la CRIMEE et le sud ouest de la RUSSIE...

Rien ne me relaxe plus que la contemplation de ces 1840 clips qui nous montrent quelque chose qui avance et des hommes qui travaillent lentement (ils n’ont rien à voir avec les esclaves stressés, mal nourris et mal logés qui ont construit DUBAI)...

Vous l’avez compris, après avoir évité la sérénité je risque de sombrer dans la béatitude qui atrophie le cerveau encore plus vite qu’une surconsommation chronique de vodka ou l’astreinte à un régime végétalien mal conçu...

Alors, vu mon aversion pour monsieur POUTINE, et ma haine contre les oligarques, je dois trouver 1 cm2 d’esprit critique et poser un diagnostic qui ne serait pas un exercice d’admiration. Ce n’est pas facile, la nouvelle GROZNY et ASTANA sont des réussites indéniables, en 2013 POUTINE a interdit les OGM sur tout le territoire de la fédération...etc...
La très manichéenne propagande de l’impérialisme dominant essaye de nous cacher ces informations qui méritent cependant d’être connues et commentées... J’ajoute que monsieur OBAMA et madame CLINTON ont fait voter des sanctions contre les entreprises qui construisent les ponts de KERTCH, ce qui ne simplifie pas ma tâche... CLINTON et OBAMA n’aiment ni la PAIX ni le PROGRES ni le DEVELOPPEMENT !!!

Alors, pour prendre quelques distances critiques contre POUTINE, je dirai que cela n’est que du keynésianisme mal développé (1) et qu’une éventuelle réussite de ces politiques n’empêcherait pas la CRISE GENERALE du CAPITALISME de tout balayer, demain ou après demain...

(1) Les opposants à POUTINE considèrent le pont de KERTCH comme un choix économique aberrant qui retarde tous les autres travaux nécessaires... Ils ont raison, la paix coûte cher !

URL de cet article 30970
   
Tais toi et respire ! Torture, prison et bras d’honneur
Hernando CALVO OSPINA
Équateur, 1985. Le président Febres Cordero mène une politique de répression inédite contre tous les opposants. En Colombie, le pays voisin, les mêmes méthodes font régner la terreur depuis des décennies. Équateur, 1985. Le président Febres Cordero mène une politique de répression inédite contre tous les opposants. En Colombie, le pays voisin, les mêmes méthodes font régner la terreur depuis des décennies. Quelques Colombiennes et Colombiens se regroupent à Quito pour faire connaître la violence et (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Lorsque l’on tente, comme ce fut le cas récemment en France, d’obliger une femme à quitter la Burqa plutôt que de créer les conditions où elle aurait le choix, ce n’est pas une question de libération mais de déshabillage. Cela devient un acte d’humiliation et d’impérialisme culturel. Ce n’est pas une question de Burqa. C’est une question de coercition. Contraindre une femme à quitter une Burqa est autant un acte de coercition que l’obliger à la porter. Considérer le genre sous cet angle, débarrassé de tout contexte social, politique ou économique, c’est le transformer en une question d’identité, une bataille d’accessoires et de costumes. C’est ce qui a permis au gouvernement des Etats-Unis de faire appel à des groupes féministes pour servir de caution morale à l’invasion de l’Afghanistan en 2001. Sous les Talibans, les femmes afghanes étaient (et sont) dans une situation très difficile. Mais larguer des "faucheuses de marguerites" (bombes particulièrement meurtrières) n’allait pas résoudre leurs problèmes.

Arundhati Roy - Capitalism : A Ghost Story (2014), p. 37


Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
96 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.