Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Quand Charlie Hebdo oublie les siens

Nous avons reçu ce communiqué du SNJ-CGT qui proteste contre le traitement que nous disons "médéfien" fait par Charlie Hebdo à un de ses dessinateurs (en logo, un de ses dessins dont il ne pouvait deviner qu’il semblerait s’appliquer à lui).
Il y a longtemps que LGS alerte sur cet hebdomadaire qui usurpe la réputation de ses fondateurs, qui est couché devant l’OTAN, qui a approuvé toutes les guerres US depuis celle contre la Yougoslavie et qui tape sans finesse contre les pays d’Amérique latine qui font face à l’Empire.
Nous en avons souvent parlé ici. Voir (entre autres) :
https://www.legrandsoir.info/charlie-hebdo-ou-la-derive-anticommuniste...
et https://www.legrandsoir.info/le-fascisme-reviendra-sous-couvert-d-anti...

LGS

Communiqué du SNJ-CGT

La France entière a été bouleversée par l’attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo et la mort de 12 personnes, le 7 janvier 2015. Des millions de personnes sont descendues dans la rue lors des marches des 10 et 11 janvier, afin de marquer leur attachement à la liberté d’expression. Les syndicats de journalistes, dont le SNJ-CGT en premier chef, avaient aidé l’équipe de Charlie et les familles à pouvoir défiler dans de bonnes conditions et surtout devant les chefs d’Etat dont certains étaient connus pour ne respecter en rien la liberté d’informer.

Trois ans après, l’amertume règne. L’équipe des « survivants » s’est déchirée et beaucoup ont préféré partir.

Demain, jeudi 12 avril, aura lieu un procès aux prud’hommes de Paris. Le dessinateur Babouse a en effet saisi le tribunal afin que ses droits de journaliste rémunéré à la pige soient reconnus. Et surtout son histoire avec le journal. Ami intime de Charb qui l’avait fait entrer dans la famille Charlie dès 2004, Babouse a collaboré ensuite régulièrement avec l’hebdomadaire satirique, proposant des dessins chaque semaine. La mort des copains dessinateurs l’a bouleversé alors que lui-même devait être présent lors de la réunion de rédaction tragique.

Mis, comme l’ensemble de l’équipe, sous protection policière dès le 7 janvier au soir, il a quitté son domicile pendant plusieurs jours pour vivre à l’hôtel. Depuis, il est toujours suivi par les autorités. Face à cette situation, sa fille est tombée malade.

Malgré tout, il a tenu à être présent lors de la réunion du 9 janvier à Libération pour participer au numéro des « survivants » dans lequel il a d’ailleurs publié un dessin. Quelle ne fut pas sa surprise de voir son ancienneté totalement niée par la nouvelle direction lors du règlement de cette pige ? Puis de voir cette même direction refuser toute nouvelle collaboration. Pourquoi une attitude si méprisante ? Cette situation, traumatisante pour Babouse, est inexpliquable.

Le SNJ-CGT regrette que la direction de Charlie Hebdo ait refusé toute négociation avant la tenue de l’audience de demain, au risque de voir les plaies déjà béantes se rouvrir ? Le syndicat soutient pleinement Babouse dans sa volonté de voir ses droits de journaliste pigiste reconnus.

Montreuil, le mercredi 11 avril 2018

SNJ-CGT

Syndicat national des journalistes CGT 263, rue de Paris – Case 570 – 93514 Montreuil Cedex Tél. : 01 55 82 87 42 Courrier électronique : snj@cgt.fr
Site internet www.snj.cgt.fr
Compte twitter : @SnjCgt

URL de cet article 33209
   
Autopsie des terrorismes - Les attentats du 11-septembre & l’ordre mondial
Noam CHOMSKY
Les États-Unis mènent ce qu’on appelle une « guerre de faible intensité ». C’est la doctrine officielle. Mais les définitions du conflit de faible intensité et celles du terrorisme sont presque semblables. Le terrorisme est l’utilisation de moyens coercitifs dirigés contre des populations civiles dans l’intention d’atteindre des visées politiques, religieuses ou autres. Le terrorisme n’est donc qu’une composante de l’action des États, c’est la doctrine officielle, et pas seulement celle des États-Unis. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Surtout, soyez toujours capables de ressentir au plus profond de vous n’importe quelle injustice commise contre n’importe qui, n’importe où dans le monde. C’est la plus belle qualité d’un révolutionnaire.

Ernesto "Che" Guevara


« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.