RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Que signifient les révélations de corruption du gang de Guaido ?

A) Un journal très droitier a révélé un réseau de corruption dans l’entourage de Guaido

B) 20 minutes après la publication de l’article, le secrétaire général de l’OEA (et porte parole officieux du Pentagone), Luis Almagro, demandait une enquête.

C) Après avoir essayé de couvrir ses partenaires, le gang de Guaido a du faire volte face et se rallier mollement à la demande d’enquete

D) Ces révélations signifient que :

1) Contrairement à ce qu’affirment les portes paroles médiatiques depuis des semaines, Guaido n’est pas le leader de l’opposition. Il vient de se faire torpiller par ses adversaires politiques au sein de l’opposition. Nous l’avions écrit sur cette page et sur notre blog. Encore une fois, le temps nous donne raison sur l’ensemble du système médiatique.

2) Nous avions informé de ces actes de corruption dès mars 2019, à la suite d’une dénonciation allant dans ce sens de la part du gouvernement vénézuélien. Encore une fois, le temps nous donne raison sur l’ensemble du système médiatique.

2) Nous avions soutenu depuis janvier 2019 (à rebours des âneries du système médiatique dominant) que Guaido n’était qu’un fusible. Il semble bien que les USA sont en train de s’en débarrasser doucement. En ce sens, la position d’Almagro est révélatrice. Ce coup de semonce ressemble à un avertissement. Guaido devrait être écarté progressivement du devant de la scène (avant d’aller échouer dans les poubelles de l’Histoire). Cependant, s’il se méprend dans l’analyse des révélations (pourquoi ? d’où viennent-elles ?), il se pourrait que les USA usent de méthode plus soutenue pour l’écarter.

3) Primero Justicia (le parti de Borges et Capriles) a profité d’un communiqué condamnant la corruption du Gang de Guaido pour rappeler que PJ est le premier parti politique en nombre de députés. Belle manière de tirer sur la légitimité de Volonté Populaire, le parti du Gang de Guaido.

4) Les stratégies pour attaquer le Venezuela sont en train d’évoluer. Guaido n’ayant pas réussi à s’imposer dans sa mission, il vient de se faire "licencier" par ses employeurs.

5) La Colombie est un rouage essentiel dans la déstabilisation du Venezuela. Les preuves de corruption du Gang de Guaido ayant été compilées par ses services de renseignement.

6) Un autre leader médiatique devrait surgir dans les semaines ou les mois qui viennent.

Romain MIGUS

URL de cet article 35032
  

Même Thème
Chroniques bolivariennes : Un voyage dans la révolution vénézuelienne
Daniel Hérard, Cécile Raimbeau
Après la mort d’Hugo Chávez, que reste-t-il de la révolution vénézuélienne, de ce « socialisme du XXIe siècle » ? Ses obsèques grandioses, pleurées par des foules pendant plusieurs jours et honorées par de nombreux chefs d’État, ont contrasté avec les critiques virulentes dont il avait fait l’objet dans les médias occidentaux. Cécile Raimbeau et Daniel Hérard nous entraînent au cœur de cette révolution pacifique, à la rencontre de la base, des supporters de Chávez. Ils les écoutent et les photographient, en (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ceux qui croient connaître le monde à travers les médias connaissent en réalité un monde qui n’existe pas. D’où la difficulté de communiquer avec eux.

Viktor Dedaj

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
122 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.