Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Que signifient les révélations de corruption du gang de Guaido ?

A) Un journal très droitier a révélé un réseau de corruption dans l’entourage de Guaido

B) 20 minutes après la publication de l’article, le secrétaire général de l’OEA (et porte parole officieux du Pentagone), Luis Almagro, demandait une enquête.

C) Après avoir essayé de couvrir ses partenaires, le gang de Guaido a du faire volte face et se rallier mollement à la demande d’enquete

D) Ces révélations signifient que :

1) Contrairement à ce qu’affirment les portes paroles médiatiques depuis des semaines, Guaido n’est pas le leader de l’opposition. Il vient de se faire torpiller par ses adversaires politiques au sein de l’opposition. Nous l’avions écrit sur cette page et sur notre blog. Encore une fois, le temps nous donne raison sur l’ensemble du système médiatique.

2) Nous avions informé de ces actes de corruption dès mars 2019, à la suite d’une dénonciation allant dans ce sens de la part du gouvernement vénézuélien. Encore une fois, le temps nous donne raison sur l’ensemble du système médiatique.

2) Nous avions soutenu depuis janvier 2019 (à rebours des âneries du système médiatique dominant) que Guaido n’était qu’un fusible. Il semble bien que les USA sont en train de s’en débarrasser doucement. En ce sens, la position d’Almagro est révélatrice. Ce coup de semonce ressemble à un avertissement. Guaido devrait être écarté progressivement du devant de la scène (avant d’aller échouer dans les poubelles de l’Histoire). Cependant, s’il se méprend dans l’analyse des révélations (pourquoi ? d’où viennent-elles ?), il se pourrait que les USA usent de méthode plus soutenue pour l’écarter.

3) Primero Justicia (le parti de Borges et Capriles) a profité d’un communiqué condamnant la corruption du Gang de Guaido pour rappeler que PJ est le premier parti politique en nombre de députés. Belle manière de tirer sur la légitimité de Volonté Populaire, le parti du Gang de Guaido.

4) Les stratégies pour attaquer le Venezuela sont en train d’évoluer. Guaido n’ayant pas réussi à s’imposer dans sa mission, il vient de se faire "licencier" par ses employeurs.

5) La Colombie est un rouage essentiel dans la déstabilisation du Venezuela. Les preuves de corruption du Gang de Guaido ayant été compilées par ses services de renseignement.

6) Un autre leader médiatique devrait surgir dans les semaines ou les mois qui viennent.

Romain MIGUS

URL de cet article 35032
   

Même Thème
Les 7 péchés d’Hugo Chavez
Michel COLLON
Pourquoi les Etats-Unis s’opposent-ils à Chavez ? Pour le pétrole, on s’en doute. C’est tout ? Les guerres du pétrole, ils sont habitués à les gagner. Mais au Venezuela, on leur tient tête. Ici, on dit qu’il est possible d’employer l’argent du pétrole de façon intelligente et utile. Pas comme à Dubaï où on construit des hôtels à vingt mille euros la nuit au milieu d’un monde arabe sous-développé. Pas comme au Nigeria où la faim tue alors que ce pays est un des plus gros exportateurs mondiaux. Au Venezuela, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Au Salvador, les escadrons de la mort ne tuent pas simplement les gens. On les décapite, on place leurs têtes sur des piques et on garnit ainsi le paysage. La police salvadorienne ne tuait pas seulement les hommes, elle coupait leurs parties génitales et les fourrait dans leurs bouches. Non seulement la Garde nationale violait les femmes salvadoriennes, mais elle arrachait leur utérus et leur en recouvrait le visage. Il ne suffisait pas d’assassiner leurs enfants, on les accrochait à des barbelés jusqu’à ce que la chair se sépare des os, et les parents étaient forcés de garder."

Daniel Santiago,prêtre salvadorien
cité dans "What Uncle Sam Really Wants", Noam Chomsky, 1993

Commandos supervisés par Steve Casteel, ancien fonctionnaire de la DEA qui fut ensuite envoyé en Irak pour recommencer le travail.

Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
31 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.