RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Raul Castro défend le modèle de Parti Unique

Le leader Cubain a mis en garde contre l’impérialisme lors de la Conférence du Parti Communiste Cubain.

30 Janvier 2012 - La Conférence Nationale des Communistes Cubains s’est terminée hier par une confirmation du système de parti unique qui règne sur l’île depuis quasi un demi-siècle. Le premier secrétaire du Parti Communiste Cubain, Raul Castro, a assuré que s’ouvrir à un régime pluripartiste signifierait rendre légaux les groupes politiques de l’impérialisme, en référence aux groupes d’opposition internes auxquels les Etats-Unis apportent appui politique et financier.

« Si nous avons choisi souverainement, avec la participation et l’appui de la population, l’option d’un parti unique, ce qui nous tient à coeur c’est de promouvoir la meilleure démocratie dans notre pays, en commençant par donner l’exemple à l’intérieur du Parti », a assuré Castro. Ce qui suppose, selon le Secrétaire, « installer un climat de confiance maximum et créer les conditions requises à tous les niveaux pour le plus vaste et le plus sincère échange d’opinions. Aussi bien au sein de l’organisation que dans ses liens avec les travailleurs et la population. »

(…) Il a dit aussi :

- Le mandat du président n’excédera pas 10 ans. La force du Parti Communiste Cubain est morale et non pas juridique, c’est pourquoi l’exemple donné par ses militants est si important.

- Raul Castro a reconnu que certains de ceux qui étaient impliqués dans des affaires de corruption étaient membres du Parti, utilisant « cette appartenance pour se faire des places dans les structures de direction. » Castro a certifié que la corruption est un ennemi plus dangereux que les Etats-Unis et que ce sera la tâche de tous les militants que de la combattre, ajoutant que « c’est le devoir de chaque citoyen ou citoyenne, militant ou pas. » (…)

- Le modèle cubain restera socialiste et ressemblera beaucoup à celui du Vietnam, fondé sur l’ouverture économique à différentes formes de propriété et de production dans un système à parti unique approuvé par la Conférence Nationale.

Assurément, le processus de réformes va s’accélérer, parce que le soutien au nouveau modèle reçu de la base du Parti réduira drastiquement le pouvoir des immobilistes.

Source : http://www.aporrea.org/actualidad/n197745.html

URL de cet article 15725
  

Même Thème
L’Histoire m’acquittera
Fidel CASTRO, Jacques-François BONALDI
L’Histoire m’acquittera (en espagnol : La Historia me absolvera) est un manifeste d’auto-défense écrit par Fidel Castro en octobre 1953, à la veille de son procès (il est jugé pour avoir attaqué la caserne de Moncada le 26 juillet 1953, en réaction au coup d’état de Batista). Fidel Castro est diplômé en droit, il manie la plaidoirie, exercice qu’il connaît bien, avec aisance : il y explique ses actes et son implication dans le soulèvement contre Batista mais surtout, il y développe ses différentes thèses (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si notre condition était véritablement heureuse, il ne faudrait pas nous divertir d’y penser.

Blaise PASCAL

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.