RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Retrait du projet de loi Travail : tous dans la rue le 9 mars

Le report de l’examen en conseil des ministres du projet de loi El Khomri décidé par le gouvernement ne trompe personne. Face à une mobilisation grandissante, le pouvoir temporise en espérant, par quelques modifications mineures car le MEDEF veille, arracher l’accord de certaines centrales syndicales.

Cette stratégie est un échec. La pétition « Loi travail : non, merci ! » a largement dépassé le million de signatures en deux semaines et la résistance s’organise. Il faut dire que depuis le début du quinquennat Hollande, la succession de renoncements donne le vertige : cadeaux fiscaux au patronat, état d’urgence, déchéance de nationalité, réforme pénale, droit du travail… La clarification a eu lieu. Le pouvoir a choisi de gouverner par la peur et de s’allier au bloc réactionnaire social et politique.

Le projet de loi El Khomri est une remise en cause historique, théorique, juridique d’un siècle de code du travail et une insulte à plus d’un siècle de conquêtes sociales. Il ne doit pas être reporté mais immédiatement retiré. Toutes les mesures envisagées visent à précariser toujours plus, flexibiliser toujours davantage les salariés pour faire baisser le « coût » du travail, afin de faire grossir les profits financiers et les dividendes versés aux actionnaires. Les salariés ont besoin d’un code du travail plus protecteur qui renforce leurs protections et leurs droits car salarié et employeur ne sont pas sur un pied d’égalité.

Cette semaine, la CGT a présenté un projet de code du travail passé malheureusement sous silence par une grande majorité des médias. Afin d’obtenir le retrait immédiat du projet de loi Travail, le SNJ-CGT appelle l’ensemble des journalistes à participer massivement aux mobilisations du 9 mars en cessant le travail. Il appelle également à participer activement le 12 mars aux initiatives prévues contre l’état d’urgence et la réforme constitutionnelle à l’appel des collectifs « Nous ne céderons pas » (dont est membre le SNJ-CGT) et « Stop Etat d’urgence ».
Paris, le 5 mars 2016.

LE MERCREDI 9 MARS A PARIS A 12H30 DEVANT LE MEDEF 55 AVENUE BOSQUET PARIS 7 (M° ECOLE MILITAIRE) PUIS MANIFESTATION EN DIRECTION DU MINISTERE DU TRAVAIL 101 RUE DE GRENELLE PARIS 7 (M° VARENNE OU SOLFERINO) A 14H, MOBILISATION, PLACE DE LA REPUBLIQUE RDV SNJ-CGT : 14H 2 RUE DU FAUBOURG DU TEMPLE (devant le Club Med Gym) .

La carte des mobilisations est disponible sur le site http://loitravail.lol/rassemblements/

URL de cet article 30032
  

La Désobéissance éthique, par Élisabeth Weissman
Bernard GENSANE
Le livre d’Élisabeth Weissman fait partie de ces ouvrages dont on redoute de poursuivre la lecture : chaque page annonce une horreur, une bonne raison de désespérer, même si, de ci delà , l’auteur nous concède une ou deux flammèches d’espoir. Un livre de plus qui nous explique magistralement, avec rigueur et humanité, pourquoi et comment la classe dominante française met à mort l’État, les valeurs républicaines, la citoyenneté, la solidarité, la société au sens classique du terme. Préfacé par ce grand (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Le combattant qui l’emporte est celui qui gagne la campagne de l’information. Nous en avons fait la démonstration au monde : l’information est la clef de la guerre moderne - stratégiquement, opérationnellement, tactiquement et techniquement. »

Glen Otis (Général US)

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.