RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Bolivie

Révélétations sur le financement des séparatistes boliviens par les USA

Le gouvernement des Etats-Unis (USA) a livré plus de 120 millions de dollars aux leaders politiques d’opposition qui cherchent à séparer les régions les plus riches de Bolivie, avec la conclusion d’une supposée consultation publique qu’ils prétendent appeler "référendum", mais qui viole la constitution actuelle du pays andin.

Ainsi l’ont révélé la journaliste Marà­a de la Paz Higuera et le nationaliste bolivien, Israel López, à la télévision étatique Vénézuélienne (VTV), en faisant une analyse de la situation grave posée en Bolivie le référendum organisé pour ce dimanche 4 mai.

López a dit que l’ambassade des Etats-Unis en Bolivie, à travers des ressources accordées par la National Endowment for Democracy (NED), finance les préfets (gouverneurs) d’opposition des régions de Santa Cruz, Beni, Pando et Tarija, appelées "demi-lune" de part sa situation géographique.

Plus particulirement elle finance les meneurs de Santa Cruz : Rubén Costa et Branko Marinkovic, respectivement le préfet de la région et le riche chef d’entreprise cruceño.

L’expert bolivien a jugé que "ce n’est pas un référendum et la consultation n’est pas légale, c’est anticonstitutionnel et unilatéral". La constitution actuelle ne prévoit pas d’autonomies et les institutions publiques chargées des lois ne garantissent pas qu’on puisse en convenir.

Pour sa part, la journaliste Marà­a de la Paz Higuera a dénoncé que ces séparatistes cruceños ont engagé une entreprise privée, qui a reçu 800 millions de dollars, pour organiser la célébration du résultat du prétendu "référendum", qui a été dénoncé depuis, et déjà présenté comme "gagné d’avance" aux prétentions séparatistes.

Higuera a comparé cette entreprise privée à l’organisation vénézuélienne SàšMATE.

TeleSUR - Vtv/mc - MC

»» Revelan millonario financiamiento de EEUU a separatistas en Bolivia
URL de cet article 6605
  

Même Auteur
Un nouvel art de militer
DIVERS
Ils sont le visage de la contestation des années 2000. Jeudi Noir, Déboulonneurs, Brigade activiste des clowns, Désobéissants, Anonymous... au-delà des formes traditionnelles que sont la grève ou la manifestation, une nouvelle génération de militants est apparue dans l’espace médiatique et agite régulièrement le cours de l’actualité. Chez eux, pas de chef, pas de violence, pas de longs discours théoriques, mais un goût prononcé pour l’humour et les mises en scènes spectaculaires, et un sens manifeste de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Les moyens de défense contre un danger extérieur deviennent historiquement les instruments d’une tyrannie intérieure.

James Madison
4ème président des Etats-Unis, 1751-1836

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.