RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Sarkozy : « Moubarak, un grand patriote cultivé »

http://crisdegypte.blogs.liberation.fr/cairote/2011/09/index.html

CRIS D’EGYPTE

Le Caire, 17 septembre 2011.

Cher Nicolas,

Comment vas-tu ? La Libye, tout ça ?

Écoute, on vient de m’envoyer un article du Figaro qui fait le bilan de ton déjeuner du 14 septembre à l’Elysée (le déj’ pour les préparatifs du 11 novembre, avec Waresquiel, Rouvillois, Rey et les autres).

Charles Jaigu, l’auteur de l’article, rapporte que tu aurais dit ceci :

Il (Jaigu parle de toi) salue Hosni Moubarak, « un grand patriote, cultivé ». « On pouvait leur parler », dit-il, en désignant l’appareil d’État égyptien. « Les manifestants de la place Tahrir, c’est le Café de Flore à Saint-Germain-des-Près. »

Écoute la coincidence est folle. Je viens de lire ce matin qu’un jeune égyptien s’est fait sodomiser dans un poste de police, après avoir été torturé par des officiers " aucun rapport, je te rassure, avec ceux de la police militaire qui vérifient la virginité des manifestantes. Les officiers de police n’auraient pas apprécié que, pendant son interrogatoire, le jeune homme ait fait allusion à l’incarcération de leur ancien chef, Habib el Adly, l’ex-ministre de l’intérieur. El Adly, comme tu sais, était l’homme clé de l’état policier de Moubarak. Il était, à lui seul, l’incarnation de l’appareil d’État égyptien avec lequel le dialogue t’était, semble-t-il, plus facile.

Avec quelle nostalgie je repense avec toi à ce bon patriote qui, trente années durant, nous aura interprété Pol Pot, Franco et, quand nous nous ennuyions, Pinochet. C’était le bon temps, Nicolas… Tout passe.

Et puis sa culture… Tu as raison de rappeler l’ouverture et la curiosité de Moubarak, cet homme du monde, attentif, si raffiné. Pas un film, un livre, un débat, pas une information de mauvais goût auquel il aurait exposé son peuple, hostile comme lui, à tout ce qui aurait pu éveiller son sens critique. Pas un livre scolaire de géographie qui représente l’état d’Israel au risque que le peuple d’Egypte fasse un pas de trop vers des relations fraternelles qui ne justifieraient plus, du coup, la redevance américaine versée pour le "maintien de la paix". On ne dira jamais assez avec quel soin et quel dévouement Safwat el Sherif, l’ex-ministre de l’information, passait tout cela au peigne fin de la censure, par amour et pour le seul bien de la patrie.

Tu aurais aussi pu épater tes invités en ajoutant que la culture de Moubarak s’étendait bien au-delà des frontières de l’Egypte ! N’a-t-il pas lu, entre autres, les travaux des plus grands penseurs de l’ex-Allemagne de l’Est ? Ne l’auront-ils pas grandement inspiré dans la construction d’un merveilleux appareil d’état connu sous le nom de Amn el Dawla (Sécurité d’Etat) ? Nicolas, c’est un appareil magnifique, aussi beau… non, encore cent fois plus beau que la STASI.

Là où tu m’as bien eu, c’est avec le coup du Flore. « Les manifestants de la place Tahrir, c’est le Café de Flore à Saint-Germain-des-Près. Je suis mort de putain de rire. Tu sais pourquoi ? Parce que j’y vais dans quelques jours ! On s’y retrouve ou tu préfères le Fouquet’s ?

Quoiqu’il arrive je ne manquerai pas de porter ton message à mes potes de Tahrir " pas aux 1000 qui sont déjà morts, mais aux 12,000 manifestants qui sont en train de crever en taule. Dans leur peine immense et leur solitude qui ne cesse de croître, ils apprécieront cette petite pensée venue de France.

Pour finir, voici une petite chanson pour toi, venue d’Egypte. J’espère que tu aimes, c’est assez beau, non ?

Aalam

http://www.youtube.com/watch?v=6-dkXgS6pmI&feature=player_embedded

URL de cet article 14668
  

Même Thème
Rêves de droite : Défaire l’imaginaire sarkozyste
Mona CHOLLET
« Elle, je l’adore. D’abord, elle me rassure : elle ne dit jamais "nous", mais "moi". » Gilles Martin-Chauffier, « Fichez la paix à Paris Hilton », Paris-Match, 19 juillet 2007. En 2000, aux États-Unis, un sondage commandé par Time Magazine et CNN avait révélé que, lorsqu’on demandait aux gens s’ils pensaient faire partie du 1 % des Américains les plus riches, 19 % répondaient affirmativement, tandis que 20 % estimaient que ça ne saurait tarder. L’éditorialiste David Brooks l’avait (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

2% de la population réfléchit.
3% croit qu’elle réfléchit.
Et 95% préférerait mourir plutôt que de réfléchir.

George Bernard Shaw

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.