Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

10 

Skripal : selon un laboratoire suisse indépendant, la toxine utilisée est BZ, produite aux États-Unis et au Royaume-Uni, et non en Russie (Zero Hedge)

Quelqu’un a des explications à donner.... ou est-ce que les frappes aériennes syriennes ont simplement "distrait" les citoyens de la réalité entourant l’empoisonnement des Skripal ?

Rappelez-vous comment les politiciens (et non les scientifiques) ont dit qu’un agent neurotoxique mortel - produit par la Russie – fut utilisé dans la tentative d’assassinat des Skripal ? Rappelez-vous les 50 questions (ici et ici) autour des « faits » énoncés par Theresa May ? Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les Skripal se sont promenés pendant quelques heures après avoir été "infectés" et, quelques jours plus tard, ont survécu sans dommages chroniques, alors qu’on nous a dit que ce produit chimique était totalement mortel ?

Eh bien, ces doutes viennent peut-être d’être levés, car selon le laboratoire suisse indépendant Spiez, la substance utilisée sur Sergei Skripal était un agent appelé BZ, qui n’a jamais été produit en Russie, mais qu’on trouve aux États-Unis, au Royaume-Uni et dans d’autres pays de l’OTAN.

RT rapporte que le ministre russe des Affaires étrangères, Sergey Lavrov, a déclaré, citant les résultats de l’examen effectué par un laboratoire chimique suisse qui a travaillé avec les échantillons que Londres a remis à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), que Sergei Skripal, un ancien agent double russe, et sa fille Yulia ont été empoisonnés avec une toxine incapacitante connue sous le nom de 3-Quinuclidinyl benzilate ou BZ.

Le centre suisse a envoyé les résultats à l’OIAC.

Cependant, le chien de garde chimique de l’ONU s’est limité à confirmer la formule de la substance utilisée pour empoisonner les Skripal dans son rapport final sans mentionner les autres faits présentés dans le document suisse, a ajouté le ministre russe des affaires étrangères.

Il a ajouté que Moscou interpellera l’OIAC quant à sa décision de ne pas inclure dans leur rapport d’autres informations fournies par les Suisses.

D’autre part, le laboratoire suisse est également un centre d’excellence internationalement reconnu dans le domaine de la protection nucléaire, biologique et chimique et est l’un des cinq centres certifiés en permanence par l’OIAC.

Le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré que Londres refusait de répondre à des dizaines de questions " très spécifiques " posées par Moscou sur l’affaire Salisbury, ainsi que de fournir toute preuve substantielle qui pourrait faire la lumière sur l’incident.

Au lieu de cela, le Royaume-Uni a accusé la Russie de ne pas répondre à ses propres questions, a-t-il dit, ajoutant qu’en fait, Londres ne posait pas de questions mais voulait que Moscou admette qu’elle était responsable de l’emploi de l’agent chimique au Royaume-Uni.

Mais qui s’en soucie ? Des diplomates ont été renvoyés chez eux, Poutine a été élevé au rang de Hitler, alors parlons plutôt de ces missiles en Syrie,

Tyler Durden

Traduction "face aux psychopathes du système, ne rien lasser passer, tout remettre en cause, tout vérifier" par VD Pour le Grand Soir, avec probablement toutes les fautes et coquilles habituelles.

URL de cet article 33226
   
Communication aux lecteurs
N’extradez pas Julian Assange ! #FreeAssange #Unity4J
Via Wikileaks, Julian Assange a rendu un fier service au monde entier, en rendant compte des crimes de guerre américains, de l’espionnage de leurs alliés, et d’autres secrets peu reluisants des organisations, entreprises et régimes les plus puissants de la planète. Cela n’a pas fait de lui l’ami de l’État profond américain. Tant Obama que Clinton ou Trump ont déclaré que son arrestation devrait être une priorité. Récemment, nous avons reçu la confirmation [1] qu’il a été inculpé en secret de manière à le faire extrader vers les USA aussitôt qu’il aura pu être arrêté.

suite : https://internal.diem25.org/fr/petitions/1


Libérez Julian Assange de sa prison médiatique
https://fr.mediumweb.info/assangefra

Free Julian Assange from his media prison
https://www.mediumweb.info/assangeeng

Liberen a Julian Assange de su cárcel mediática
https://es.mediumweb.info/assangeesp


CE SOIR 18/01 à 22h (heure de Paris) - Vidéo conférences en direct (et en anglais) du groupe d’appui à Julian Assange + invités. https://www.youtube.com/channel/UCteWVe7EelMkiU_9XjppUFQ/live Faites passer à vos contacts anglophones !


Vous avez une minute ?

Même Thème
Bernard Klein. Les expressions qui ont fait l’histoire. Paris, E.J.L. 2008
Bernard GENSANE
Ce qu’il y a d’intéressant avec les phrases historiques, c’est que, souvent, elles n’ont pas été prononcées par les personnes à qui on en a attribué la paternité. Prenez la soutière (je sais, le mot "soutier" n’a pas de féminin, mais ça ira quand même) du capitalisme américain qui siège au gouvernement français, Christine Lagarde. Elle a effectivement, lors de la flambée du prix des carburants, conseillé au bon peuple d’utiliser le vélo plutôt que la voiture. Mais la reine Marie-Antoinette, qui a tant fait (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Bon, j’imagine que vous ne pouvez tout de même pas tuer vos subordonnés"

seule réponse fournie par les élèves d’une école de commerce de Philadelphie
lorsque le professeur demanda à ses élèves de lui donner un exemple de
comportement repréhensible dans une entreprise.

Cité par Serge Halimi, dans le Monde Diplomatique de février 2005, page 2


Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.