Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

25 

Sondage : la France insoumise pourrait rassembler 25% des voix aux prochaines élections

C’est un sondage passé un peu inaperçu. Et pour cause : il est très positif pour la France insoumise ! Les médias ont donc jugé bon de ne pas le relayer. Ou, plus sournois : de le relayer en y accolant des titres négatifs, comme on va le voir. Il faut dire que ce sondage avait été fait pour flétrir les insoumis en général et Jean-Luc Mélenchon : publié au beau milieu du procès politique de Bobigny, il n’était pas fait pour être un sondage honnête.

Un excellent sondage pour les insoumis

Et pourtant, ce sondage Elabe pour BFMTV a dû réserver quelques surprises à ses commanditaires ! En effet, à la question « Pour chacune des élections suivantes, quelle est la probabilité que vous votiez pour la France insoumise », 24% des gens répondent « probable » pour les élections municipales, 25% pour les élections régionales et 24% pour la présidentielle. Un chiffre très au-dessus du résultat obtenu par ce mouvement aux européennes et la preuve que la dynamique qui a porté Jean-Luc Mélenchon à 20% à l’élection présidentielle n’est pas éteinte.

Ironie du sort, BFMTV, qui avait commandé ce sondage, le diffusait sous le titre « Mélenchon : une image plutôt négative ». Déni de réalité ou propagande à peine voilée contre le principal porte-parole des insoumis ? Difficile à dire. Toujours est-il que le leader de la France insoumise s’en est amusé sur Twitter, déclarant : « 24%, une “image plutôt négative” ? On signe. »

Mélenchon tweet sondage

Un carton chez les jeunes jusqu’à 37% !
Dans le détail, pourtant, ce sondage est extrêmement positif pour la France insoumise. Et surtout sur un point : le vote des plus jeunes se porte très massivement sur le mouvement de Jean-Luc Mélenchon. Ainsi, 31% des 18-24 ans et 36% des 25-34 ans se disent prêts à voter pour la France insoumise aux élections municipales. Un chiffre qui monte à respectivement 35% et même 37% pour les élections régionales.

Quand à l’élection présidentielle, le candidat de la France insoumise peut espérer recueillir 32% du vote des 18-24 ans et 37% du vote des 25-34 ans. En bref, pour le mouvement de Jean-Luc Mélenchon, tous les espoirs sont permis. Y compris l’essentiel : la possibilité de renverser Emmanuel Macron en 2022 et de prendre les rênes du pays. On comprend que les médias n’en aient pas beaucoup parlé !

sondage Elabe Mélenchon insoumis
Résultats détaillés.

»» https://le-bon-sens.com/2019/10/02/sondage-la-france-insoumise-pourrai...
URL de cet article 35280
   
"Pourquoi les pauvres votent à droite"
Thomas Frank
Titre original : What’s the matter with Kansas ? (2004, 2005, 2007) Traduit de l’anglais par Frédéric Cotton Nouvelle édition. Première parution française dans la collection « Contre-feux » (Agone, 2008) À la fin des années 1960, la concurrence internationale et la peur du déclassement transforment un populisme de gauche (rooseveltien, conquérant, égalitaire) en un « populisme » de droite faisant son miel de la crainte de millions d’ouvriers et d’employés d’être rattrapés par plus déshérités qu’eux. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’art de la politique est de faire en sorte que les gens se désintéressent de ce qui les concerne.

Daniel Mermet


Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
10 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
118 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.