RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

stop-guerre-Mali

Guerre au Mali

Autre son de cloche ? un problème de jambe de bois ?

Mais pourquoi donc l’unanimisme médiatique pour approuver cette guerre néo-coloniale ne laisse pas beaucoup de place aux citoyens, organisations et partis en désaccord avec cette intervention ?

Peut être par peur d’une autre approche du problème , peur que les gens s’aperçoivent qu’on les enfume !

Artisans de Paix , nous avons de bonnes raisons de ramer à contre-courant et de déconstruire les faux sentiments humanitaires de certains va-t-en guerre !

Les bombardements français au Mali, sont une illustration du mode d’intervention occidental. La " guerre contre le terrorisme " est une guerre qui assure sa propre pérennité, précisément parce quelle crée sans fin ses propres ennemis et qu’elle fournit l’huile garantissant que le feu brûlera jusqu’à la fin des temps.

Mais la propagande de nos médias à base de slogans qui sert à justifier tout ceci est à ce point facile et de pacotille ("il faut tuer les terroristes !") qu’il est difficile de percevoir quand tout cela s’arrêtera.

La peur aveugle - pas seulement de la violence, mais de l’Autre - qui a été greffée avec succès dans le cerveau de nombreux citoyens occidentaux, est telle que ce simple vocable vide de sens ("les terroristes") est capable, à lui seul, d’engendrer un soutien inconditionnel à toute initiative prise en leur nom, quel que soit le secret ou le manque de preuves qui l’entoure.

N’avez vous pas l’impression d’être enfumés par un objectif (" éradiquer des islamistes") qui cache en réalité d’autres objectifs plus "ressources minières " ?

Ces intérêts sont à la base de cette intervention : la menace "islamiste" n’étant qu’un prétexte pour partir en guerre ( ce qui ne veut pas dire que nous mésestimons les horreurs de ces fous de Dieu ...Mais on ne tue pas une idée, une croyance avec des balles ! )

le Mali dispose d’importantes ressources de matières premières qui attisent les convoitises des pays développés et des grands groupes internationaux toujours plus gourmands. Or pétrole, gaz, uranium et terres rares, le sous-sol est riche. Mais pour pouvoir mener les campagnes de prospection puis passer à une éventuelle exploitation, il faut d’abord que la région soit sécurisée.

Alors mettons les pieds dans le plat : ce n’est pas un soi disant Président du Mali (illégitime) qui a fait appel à la France : ce sont bien les gourmands précités qui ont sommé le Mali d’appeler au secours (F.Hollande qui répond "présent" ne fait que cacher les vraies intentions des multinationales !)

Choisir son camp ? C’est toujours ce que l’on fait quand la guerre est déjà dans tous les esprits, dans tous les coeurs, comme une évidence indépassable.(naturellement indépassable pour ceux qui nous assomment en criant qu’il n’ y a pas d’autres solutions !). Non pas la guerre des classes qui nous met tous à genoux, mais la guerre de tous contre tous, la guerre des gueux, organisée par et pour les puissants, afin qu’ils continuent tranquillement leurs petites affaires entre eux pendant que l’on se déchirera pour les miettes, ou que l’on se tranquillisera la conscience en pensant qu’une guerre est bien bonne là bas (pas chez nous, évidemment) !

Sommes nous condamnés à choisir entre le PIRE , celui de " faux tapis de prières" de truands islamistes/terroristes et le MOINDRE MAL des "tapis de bombes " ?

Mais qui donc systématiquement nous piège dans cet "unique" double choix , d’où nous sortons toujours perdants ? (Mieux vaut avoir une jambe de bois que pas de jambe du tout , nous disent-ils ! Mieux vaut avoir la flexisécurité que d’être au chômage , nous chantent- ils.

Alors d’autres choix pour la Paix sans le bruit mortifère des armes ?

A nous de les trouver pour nous dépièger et nous sortir des moindres maux que les impérialistes proposent toujours aux peuples, à vous ! ( pas pour eux, évidemment !).

Pierre NICOLAS -Roger POULET- Laurence LAMBLIN - Pierre SARRAMAGNAN-SOUCHIER-Michel VIVANT- Bruno CLAVEL GIRARDON- jean Sébastien CHOUBRAC - Philippe GERARD- Stephane COZON

http://www.petitions24.net/stop_guerre_au_mali_-_des_choix_pour_la_paix

-------------------------------------

URL de cet article 19682
  

30 ans d’Humanité, ce que je n’ai pas eu le temps de vous dire
Michel TAUPIN
Quel plaisir de lire José Fort ! Je pose le livre sur mon bureau. Je ferme les yeux. Je viens de l’avaler d’une traite. Comme je le trouve trop court, je décide de le relire. Même à la seconde lecture, il est captivant. Cette fois, j’imagine ce qu’aurait été ce bouquin illustré par son compère Georges Wolinski comme c’était prévu. Ç’aurait été tout simplement génial. Des tarés fanatiques ne l’ont pas permis. La bêtise a fait la peau de l’intelligence et de l’élégance. De l’élégance, José Fort n’en manque pas. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Avant les missiles, ils lancent des narratives. Avant les bombes, ils larguent des idées. Avant l’invasion, la propagande. Avant le massacre, la manipulation. La ligne de front de tout mouvement anti-guerre est le combat contre les opérations psychologiques des médias de masse.

Caitlin Johnstone

Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.