Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons (Pétition)

À l’attention : de Monsieur le président de la République, Emmanuel Macron

Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons !

À l’heure de lancer cette pétition, la France s’apprête à bombarder la Syrie avec les USA et d’autres pays. Peut-être l’auront-ils fait au moment où vous lirez ces lignes, ceci au risque d’une réplique Russe et du risque d’un embrasement général pouvant déboucher sur la troisième guerre mondiale.

Ainsi, sous prétexte de ‘’punir’’ une violation présumée du droit international par la Syrie, la soi-disant communauté internationale qui n’est en fait qu’une partie des pays occidentaux + Israël et certaines pétromonarchies comme l’Arabie-Saoudite, la soi-disant communauté internationale s’apprête ou a violé une nouvelle fois ce droit international d’une façon certaine puisqu’elle agît sans mandat des Nations Unies. Elles le fait avec l’appui, voire les encouragements quasi unanimes de la presse mainstream devenue l’organe de propagande de nos gouvernants belliqueux qui pensent marquer l’histoire de leur empreinte grâce à une guerre.

Aussi, il est important de se désolidariser de nos dirigeants et de leur faire savoir notre opposition à toute intervention armée contre et en Syrie.

  1. Nous, les signataires de la présente pétition exigeons de nos dirigeants qu’ils :
    • Cessent tous préparatifs en vue de bombarder la Syrie.
    • Rappellent tous les soldats, forces spéciales et autres qui sont actuellement en Syrie en dépit du droit international.
    • Cessent d’armer et conseiller les terroristes syriens qu’ils soient considérés ou non comme des rebelles modérés.
  2. Nous leur rappellons en outre que selon la jurisprudence de Nuremberg ‘’le crime contre la paix ne diffère des autres crimes de guerre que par cela qu’il les contient tous’’ et qu’ils sont donc passibles d’être traduits en justice.
  3. Nous demandons :
    • L’obéissance aux ordres ne pouvant excuser une participation à un crime de guerre, nous demandons à nos militaires de refuser les ordres qui leur feraient violer le droit international.
    • Aux journalistes d’arrêter de pousser à la guerre, ce qui les rend complices de crime de guerre et les expose également à être traduits en justice.

  4. Nous encourageons tout le monde à commencer et terminer leurs courriers, quel qu’en soit le sujet, par : ‘’Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons !’’
  5. Enfin, nous demandons tous ceux qui sont d’origine étrangère ou qui ont de la famille à l’étranger de traduire le texte de la pétition et de la mettre en œuvre dans tous les pays.

Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons !

https://www.mesopinions.com/petition/politique/syrie-nom-garcons/42147

URL de cet article 33218
   
« Cuba mi amor », un roman sur le Che de Kristian Marciniak (Rebelion)
Leyde E. Rodri­guez HERNANDEZ
Publié chez Publibook, une maison d’édition française, le roman de Kristian Marciniak : « Cuba mi amor » circule dans Paris ces jours-ci. Dans un message personnel adressé au chroniqueur de ce papier, l’auteur avoue que Cuba a été le pays qui lui a apporté, de toute sa vie, le plus de bonheur, les plus grandes joies et les plus belles émotions, et entre autres l’orgueil d’avoir connu et travaillé aux côtés du Che, au Ministère de l’Industrie. Le roman « Cuba mi amor » est un livre impressionnant de plus de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Une baïonnette est une arme avec un travailleur à chaque extrémité. »

Eugene V. Debs


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.