RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Tentative d’un deuxième Coup d’Etat en Bolivie

Les résidents boliviens en Europe de Wiphalas dans le Monde et Wiphala France dénoncent une nouvelle tentative de coup d’Etat en Bolivie :

1. Des militaires ayant participé au coup d’état de 2019 appellent à la constitution d’une “junte civico-militaire”.

2. Le dirigeant mineur Orlando Gutiérrez, aurait été assassiné dans des circonstances qui restent à déterminer. Il a été à maintes reprises, lui et sa famille, menacé par des groupes d’extrême droite.

Le peuple bolivien a élu le 18 octobre, dès le premier tour, Luis Arce, avec 55% des voix.

Les autres candidats, les observateurs internationaux et la communauté internationale ont salué la tenue des élections et félicité Luis Arce pour son ample victoire.

Aujourd’hui, le gouvernement de facto a le devoir et l’obligation de faire respecter le résultat des élections, garantir l’exercice des missions des syndicalistes et mettre tout en œuvre pour protéger la vie et la sécurité de tous les citoyens.

Nous appelons la communauté internationale à intercéder en faveur de la paix, l’arrêt des violences, le respect du résultat des élections et de garantir les droits de l’Homme en Bolivie.

Un vote sans équivoque

Le binôme Luis Arce, président et David Choquehuanca, vice-président a été élu triomphalement. Des groupes minoritaires d’opposition, en particulier des familles des militaires1 qui ont participé au coup d’état de 2019 n’acceptent pas ce résultat et reprennent la rhétorique de l’année dernière de “fraude”.

Tout au long de l’année 2020, le mouvement social a payé de son sang sa lutte pour le retour à la démocratie : 37 boliviens assassinées, plus de 800 blessés et 1000 prisonniers répertoriés par de nombreuses organisations internationales pour les droits humains.

Ces groupes, peu nombreux, appellent à la violence et intimident dans les rues. Ils appellent à l’annulation des élections et à la constitution d’une “junte civico-militaire”.

Assassinat d’Orlando Guttierez ?

Nous sommes profondément attristés par la mort du dirigeant mineur socialiste Orlando Gutiérrez. Il fut un acteur clé du retour à la démocratie. Il aurait été blessé à la tête par un groupe d’opposition. Conduit à l’hôpital ; il serait décédé par suite des complications dues à ses blessures.

Nous dénonçons les menaces qui pèsent contre les dirigeants syndicalistes. Ils résistent courageusement aux groupes d’extrême droite, violents et anti-démocratiques.

URL de cet article 36625
  

Même Thème
Figures Révolutionnaires de l’Amérique latine
Rémy HERRERA
Cet ouvrage propose au lecteur sept chapitres consacrés à quelques-uns des révolutionnaires les plus importants d’Amérique latine et caribéenne : Simón Bolívar, José Martí, Ernesto Che Guevara, Hugo Chávez, Fidel Castro et Evo Morales. L’Amérique latine et caribéenne offre depuis le début des années 2000 l’image de peuples qui sont parvenus à repasser à l’offensive, dans les conditions historiques très difficiles qui sont celles de ce début de XXIe siècle. C’est cette puissante mobilisation populaire qui est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Croire que la révolution sociale soit concevable... sans explosions révolutionnaires d’une partie de la petite bourgeoisie avec tous ses préjugés, sans mouvement des masses prolétariennes et semi-prolétariennes politiquement inconscientes contre le joug seigneurial, clérical, monarchique, national, etc., c’est répudier la révolution sociale. C’est s’imaginer qu’une armée prendra position en un lieu donné et dira "Nous sommes pour le socialisme", et qu’une autre, en un autre lieu, dira "Nous sommes pour l’impérialisme", et que ce sera alors la révolution sociale !

Quiconque attend une révolution sociale “pure” ne vivra jamais assez longtemps pour la voir. Il n’est qu’un révolutionnaire en paroles qui ne comprend rien à ce qu’est une véritable révolution.

Lénine
dans "Bilan d’une discussion sur le droit des nations", 1916,
Oeuvres tome 22

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.