RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Tractatus Logico Palestinicus (*)

1 "Ce qui peut de toute façon être dit peut l’être clairement, et sur ce dont on ne peut parler, il faut garder le silence." (Ludwig Wittgenstein, 1918)

>> 1.1 L’humanisme et l’éthique sont des finalités dignes qu’on combatte pour elles.

>> 1.2 La politique et le discours politique occidentaux (par ailleurs) sont préoccupés de pouvoir et d’hégémonie.

>> 1.3 L’ humanisme et l’éthique sont donc étrangers au discours politique occidental et inversement.

2 La lutte de libération des Palestiniens est fondée sur des arguments humanistes et éthiques puisqu’elle est basée sur un droit moral, à savoir le "droit au retour" et la "libération" .

>> 2.1 Puisque la lutte de libération des Palestiniens est une cause humaniste, les politiciens et le discours politique occidentaux sont étrangers à la lutte des Palestiniens.

>>>> 2.11 En conséquence, la politique occidentale, qu’elle soit de gauche, de droite ou du centre, a été incapable de desservir le peuple palestinien et sa lutte pendant les décennies d’abus sionistes.

>>>> 2.12 C’est malheureusement ainsi qu’il faut lire, en vérité, l’échec colossal de la gauche à aider le peuple palestinien. Étant un discours politique, la gauche est préoccupée de pouvoir et d’hégémonie. En conséquence, elle a exploité le discours sur les Palestiniens afin de maintenir sa propre pertinence (ou plutôt non-pertinence) à l’intérieur de son univers imaginaire.

>>>>>> 2.121 Les Palestiniens ont compris la leçon. Leur mouvement de libération a mûri et a abandonné le rêve utopique conduisant dans une impasse et étranger à leur cause nationale.

>>>>>>>> 2.1211 Puisque la lutte des Palestiniens est une lutte orientée géographiquement, ethnique et nationale, les idéologies prolétariennes et cosmopolites feraient mieux de se réviser pour s’adapter.

>>>>>> 2.122 Il faut quand même dire la vérité : les militants de gauche occidentaux ont été très efficaces pour produire une culture de solidarité, que ce soit des badges, des foulards o des affiches, qu’ils ont diffusé entre eux et aux parents proches.

>>>>>> 2.123 Et pourtant, tous ces badges, ces affiches, ces tracts n’ont pas sauvé un seul enfant palestinien des chenilles d’un tank israélien.

>> 2.2 Le peuple palestinien devra se libérer par ses propres moyens.

>>>> 2.21 Et les militants de la solidarité feraient mieux d’apprendre à écouter.

3 Puisque « l’humanisme et l’éthique valent qu’on se batte pour eux » (1.1),

>> 3.1 et que la lutte des Palestiniens est une cause humaine (2.1),

>> 3.2 Nous devons soutenir les Palestiniens tels qu’ils sont et leur choix (démocratique).

4 Il y a une difficulté logée au coeur du discours de solidarité avec les Palestiniens qui doit être affrontée :

Sionisme (l’idéologie), judaïsme (la religion), judéité (identité) et Juifs (les gens) sont des termes étroitement liés, qui prêtent à confusion. En conséquence, toute forme de militantisme propalestinien est contrainte par la peur de se voir accusée de soutenir des idées susceptibles d’être considérées par certains comme du racisme.

>>>> 4.01 En même temps, la grande majorité des Palestiniens et des militants de la solidarité réalisent qu’Israël, les lobbys juifs, les groupes de pression juifs et toutes autres formes de militantisme tribal juif sont souvent difficiles à distinguer.

>> 4.1 La question qui vient à l’esprit est : comment pouvons-nous dire ce que nous croyons être la vérité et continuer à nous considérer comme humanistes ?

>>>> 4.12 Comment faire pour parler ouvertement de l’État juif, du lobbying juif, du judaïsme et de la judéité tout en gardant une position humaniste et éthique, antiraciste ?

>> 4.2 La réponse est simple. Nous ne pouvons y arriver que si nous parvenons à démanteler catégoriquement toute trace d’argumentation raciale. Nous devons nous abstenir de parler des gens quand nous nous en prenons au sionisme, au tribalisme politique juif et à la judéité. Nous devons l’attaquer en tant qu’idéologie et que credo dogmatique.

>> 4.3 Nous sommes en droit de le faire en tant qu’humanistes pour la simple raison que toute forme de politique tribale juive est racialement orientée et exclusiviste. Nous sommes en droit à nous référer au tribalisme politique juif comme reflet d’une vision du monde non humaniste et anti-universaliste.

>> 4.4 Par conséquent, le démantèlement de l’idéologie et du tribalisme politique juifs est une tâche humaniste.

>> 4.5 Combattre la politique tribale juive est un acte humaniste et éthique car il aspire à la paix, à l’universalisme et à l’inclusion (en opposition à la guerre, au tribalisme et à l’exclusion).

5 "Ce qui peut de toute façon être dit peut l’être clairement, et sur ce dont on ne peut parler, il faut garder le silence."

Gilad ATZMON

* L’auteur fait allusion au titre donné par ses traducteurs anglais à la Logisch-Philosophische Abhandlung de Ludwig Wittgenstein, parue en 1921 : Tractatus logico-philosophicus (Traité logico-philosophique), en référence au Tractatus Theologico-Politicus de Baruch Spinoza ; (NdT)


Traduit par Fausto Giudice

Source : Tractatus Logico Palestinicus

Article original publié le 21/10/2008

Sur l’auteur

Gilad Atzmon est auteur associé de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique, dont Fausto Giudice est membre. Cette traduction est libre de reproduction, à condition d’en respecter l’intégrité et d’en mentionner l’auteur, le traducteur, le réviseur et la source.

URL de cet article sur Tlaxcala : http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=6145&lg=fr

URL de cet article 7305
  

Même Thème
Israël, Les 100 pires citations
Jean-Pierre Bouché, Michel Collon
Ce livre contient 100 citations de dirigeants, stratèges et penseurs sionistes, des origines du mouvement jusqu’à aujourd’hui. À partir de ces citations, il s’agit pour les auteurs de faire une analyse à la fois documentée et ludique de la pensée sioniste à travers les années. Les auteurs montrent ainsi qu’il y a bien une pensée sioniste cohérente qui se perpétue à travers le temps. Le conflit israélo-palestinien ne vient pas de nulle part : il prend sa source au moment même où le projet sioniste s’est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il faut s’endurcir, mais sans jamais se départir de sa tendresse.

Ernesto "Che" Guevara

Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.